Kid 606 – The Action Packed Mentallist Brings You The Fucking Jams


Radioheadddrrrggfrrrzzz + Kylie Minogggbroumprffcrraakkk + Eminemmmpprrrtchgiiifzzzzz = Kid 606



Kid 606 a un sacré bagage derrière lui. Une signature sur le Label de Mike Patton, Ipecac, pour des sons de fous furieux. Son propre label somme toute incontournable pour les amateurs de digressions sonores, Tigerbeat6. Un rythme de sortie assez impressionnant, avec en moyenne une galette par an, la dernière, “Pretty Girls make Raves” étant d’ailleurs sortie il y a quelques semaines.
Pourtant l’exposition dont bénéficie cet artiste est presque anémique.

Ce The Action Packed Mentallist Brings You The Fucking Jams reste pour moi sa meilleure sortie. Tout simplement car il se démarque méchamment de ses autres productions, mais aussi de la quasi totalité des disques qui peuvent tomber dans nos oreilles. Pour son concept, tout simplement ravageur.
Ce disque brasse tout un pan de chansons que nous connaissons tous ou presque, pour les violenter, les pilonner, les charcuter avec un plaisir sadique et assumé. Du foutage de gueule, une attitude frondeuse, indisciplinée, moqueuse, critique, passionnée…








Le Packaging ne peut pas laisser de marbre. la jaquette, tout droit sortie des entrailles d’une antédiluvienne bécane, avec au sein du livret une vraie pluie d’icônes fichiers reliées entre elles, comme si nous étions immergés dans un véritable disque dur ayant ravagée entièrement un Peer To Peer. En image cachée derrière le dos du support disque, une scène manga Hentai de trois lesbiennes semblant bien s’amuser… Sans oublier des titres perchés et un logo de label tout droit sorti d’un Worms 2D.




A dire vrai le premier titre, Sometimes I Thank God I Can’t Sing Because Than No One Can Blame Me For Anything annonce pas grand chose. Successions de cliquetis et bidouillages d’autistes, il ne présente franchement pas d’intérêt sur ses 3 petites minutes. Sûrement une façon de mieux nous surprendre avec le reste. Haut la main.



Mp3 Killed The Cd Star nous bourrine la tête avec des basses sourdes habillant un “Purple Hills” du Groupe D12 Proof (rip), Eminem et le reste de la bande sont pitchés au maximum pour nous balancer un flow nasillard accéléré, fleurtant à merveille avec le bourrinage en fond sonore avant d’aboutir sur un vieux tube rave d’un Prodigy tout droit sorti de son The experience soutenu par un HipHop rageur. Mais le plaisir et l’étonnement apparaît comme par magie avec l’apparition de l’ultra connu Video Killed the Radio Star des Buggles, complètement martyrisé par les machines de Kid 606.
Premier “Vrai” titre, grosse tornade de plus de 11 minutes.




Kiddy Needs A New Pair Of Laptops va nous reposer les tympans avec deux minutes de chants Gospels avant qu’une rythmique mutante et protéiforme puis un synthé 16bits viennent se greffer sur ces voix célestes. Hypnotisant pour tout vous dire, même si le sourire va fendre votre visage en deux en entendant le déluré “Walk Like an Egyptian” des Bangles se fondre dans cette rythmique presque tribale et saccadée crevant sur sa 9éme minute. On se souviendrai longtemps de ce titre s’il ne précédait pas LA piste de l’album, Never Understimate the Value Of A holier :




On reconnaît des les premières secondes le génialissime titre de Missy Elliot “Get Your Freak On” complètement ravagé par des beats Drum and Bass, voir Breakcore, fracassant de part en part le morceau originel. Sauf qu’ici, cela lui donne une pêche inimaginable, formant un remix de grande classe, incontournable pour tous les adorateurs de la belle. Kid 606 va même se permettre l’impertinence de se jouer des dires de Missy en changeant son “Don’t copy me” pour balancer des “Copy Me” rageurs, en boucle frisant la centaine de répétitions. On frise le Hardcore. Et à partir de ce point, tout nous échappe. Le morceau se mue en vraie tuerie, ou tous les styles vont se télescoper sur presque un quart d’heure de génie. On passe d’une Instrue Hip-hop ultra célèbre, utilisé pendant longtemps comme Gimmick par la plutôt underground radio française “Skyrock” à un Eminem survolté, lâchant son flot sur une instrue digne d’un Atari Teenage Riot. On défonce du hard-rock, on maltraite un semblant de ragga, plus une demi douzaine d’autres morceaux plus ou moins identifiable. Tout part, revient, Explose, se cabre dans tout les sens, une véritable Orgie sonore. Du grand Art.
Pour finir de nous clouer la gueule, les deux dernières minutes sont consacrées à un titre pop eighties que tout le monde connait, mais dont il m’est impossible de me souvenir du nom, tranchant avec l’ambiance violente des 13 premières minutes, même si les basses sourdes sont toujours de mise.





Rebel Girl Le bien nommé va se consacrer aux excités du rock féminin, en faisant tonner les guitares, les beats drum and bass et des cris façon Yeah Yeah Yeahs en moulinant entre autre le groupe Le tigre. Kid 6O6 embrasse franchement les contrastes en nous collant à sa suite un Smack My Glitch Up qui n’a rien à voir avec Prodigy, excepté pour ses sons crades et rêches. Ici, c’est Kylie Minogue et l’ultra entendu et usité “Can’t get You out of My head” qui va en prendre pour son grade. On rehausse le rythme pour le faire plus claquant, on sort les sonorités degueulasses et rugueuses pour les synthés, pour rendre le titre bien plus headbangable et moins putassier que l’original. Bien moins fracassé que le reste, il n’est pas démolit, juste réarrangé, pour en offrir une version sauvage et saccadée.





Ce joyeux bordel se termine sur un Ovni pur et dur, This Is Not My Statement. On reconnaît des les premières secondes le Cultissime “Creep” de Radiohead, ici dans une version à capella façon chorale. Mais le titre est parsemé de crachats électroniques, lâchés au hasard comme des bombes voulant dynamiter le titre, lui brûler les ailes.
Ce ne sont pas des Beats à proprement parler, ni des kicks ou basses and co. Juste une sorte d’effet LFO ralenti mais puissant, apparaissant aléatoirement. Comme pour rendre difficilement supportable une piste adulée par des millions de personnes. Surprenant, agréable à écouter car tout sauf agressif, une sonorité comme aucune autre, décrassant l’oreille sans la blesser. Le titre de 13 minutes va s’éteindre petit à petit sur des bidouillages et un sample de Creep répété à l’infini. Une conclusion qui rendra fou n’importe qui dans l’obscurité, tant les repaires sembles bafoués, oubliés, enterrés… L’impression de s’endormir lentement dans une atmosphère glauque et reposante dans le même mouvement.






A dire vrai, des albums enfilant titres mainstreams et bombes undergrounds sur un collier de perle ne sont pas si rare que cela. Il suffit de citer la série de disques à énorme succès 2 Many DJ’s pour s’en convaincre. Mais peu adoptent l’attitude de Kid 606, et cette volonté délibérée de fracasser tout titre lui passant sous la main.

La démarche revendicatrice en est presque évidente. De la pochette façon ode au numérique, des titres comme “MP3 Killed the CD star” ou “Smack my glitch up”. On sent un esprit de vengeance en parcourant l’éviscération du Creep de Radiohead. De l’ironie en répétant en boucle et en trichant sur un « copy Me » balancé par Missy Elliot. Il pousse même le vice de surplomber la playlist de la galette avec un “All songs Are Not Written By Kid606″, mais sans rien ajouter de plus, ni crédits, ni origine des multiples samples et chansons utilisées dans ce gros fracas tonitruant. On a l’impression de tenir un objet vendu sous le manteau, faussement illégal. La légende assure même que tous les titres présents auraient été téléchargés sur des P2P.

Mais tout est fait avec un humour et une dérision de tous les instants. KID 606 prend un malin plaisir à charcuter des titres emblématiques, et le fait avec le sourire. Il en pince pour le Glitch, la Pop et la putasserie. Mais il aime aussi le Hardcore le Breakcore et la violence sonore. Quoi de plus naturel que de concilier les deux pour un disque mutant et rageur sans faire de concession dans les titres les plus fédérateurs comme dans la folie de l’habillage breakcore. “Hate on the Haters” comme il l’inscrit lui même sur sa pochette. On l’imagine prostré sur ses machines, bavant et hurlant de plaisir en se laissant aller pour nous construire ce disque. La pratique est extrêmement rependue dans les lives de ce mouvement musical, et il suffit pour cela d’écouter ceux de Blaerg ou Shitmat pour s’en rendre compte. Enormément d’amateurs néophytes s’adonnent aussi chez eux à cette pratique galvanisante, récréative et défoulante (j’en suis). Mais KID 606 en est l’un des rare à concrétiser cela sur un disque entier, et avec autant de maîtrise et de talent. Tout en pouvant se prévaloir de pondre l’un des meilleurs morceaux du genre avec son “remix” absolument affolant de Missy Elliot sur Never Underestimate The Value Of A Holler


Comme si Atari Teenage Riot s’occupait du prochain “As heard on radio soulwax” des 2 many DJ’s…

Ou Venetian Snares défonçant à coup de pelle la programmation de MTV…





Beaucoup invectiveront au scandale.
Certains crieront au Génie.

Je me permettrais seulement de vous susurrer à l’oreille deux mots : Juste Jouissif.







  • Share/Bookmark
  1. Popof22 Says:

    Moi qui n’apprécie pas vraiment le Kid, tu as réussi à renouveller mon intéret pour lui avec cet album.
    Chroniques d’utilité publique :jap:

    -> J’te tiendrais au courant quand j’l’aurais écouté.

  2. Dat' Says:

    Fracnhement ce mec est assez “inégal”…

    Cet album, “pretty girls make raves” ou le premier sur Ipepac sont des tueries, alors que d’autres comme “resilience” sont bien moins interressants…

    Mais ce “Action packed Mentallist Brings you the fucking Jams” remporte haut la main la palme de sa meilleure galette…

  3. Skorn Says:

    Cela me semble vary coul. J’ne sais pas dans combien de temps il me rendra visite… mais..

  4. Popof22 Says:

    Yep il est carrément excellent, il fout la pêche et m’a donné plusieurs fois le smiley.
    Ce skeud m’a fait vraiment penser aux mixs de Shitmat (cheezy commercial destruktion mashup party).

    De la grosse balle…

  5. Dat' Says:

    Ah ben comme quoi, plutot content de t’avoir fais changé d’avis sur un disque du kid…

  6. Nectar, visiteur Says:

    Il faut absolument que je passe plus souvent sur ton blog. Si c’est pour trouver des chroniques de skeuds qui donnent tant envie!! Vu sur Amazon à 17€. Je fonce où tu l’as vu à moins cher?

  7. Dat' Says:

    Non il est franchement rare, donc en magasin tu ne le trouvera pas, ou alors pas à moins de 20 euros…
    D’occaz, faut meme pas rever…
    17euros, c’est donc un bon prix je trouve si tu aimes la musique franchement secouée 😀

  8. Nectar Says:

    J’aime la musique franchement secouée. 😎

  9. Dat' Says:

    Ben hesite pas alors, vraiment XD

  10. Nectar Says:

    Hey! Long time no see! Je n’ai pas pécho celui ci mais à la fnac, j’ai trouvé down with the scene. je voudrais savoir ce que tu en penses, si bien sûr tu l’as écouté. J’aimerais savoir s’il est représentatif des travaux de kid606.

  11. Dat' Says:

    “Down with the…” est representatif de la periode avant 2004…
    Il a un peu changé de recette depuis (resilience, pretty girls make raves…)

    Quand au disque chroniqué ici, c’est un peu l’alien de sa discographie XD

  12. Kirk Says:

    I’ve moderate acne that generally seems on the
    oranges of my cheekbones and face because of strain or my period.

    Take a look at my web site :: adult acne treatment
    Holly

  13. психолог стара загора Says:

    Amazing things here. I am very glad to peer your article.
    Thanks so much and I’m having a look ahead to contact
    you. Will you please drop me a e-mail?

    Also visit my web site :: психолог стара загора

  14. lptN Says:

    698994 751177Im not positive why but this weblog is loading extremely slow for me. Is anyone else having this problem or is it a difficulty on my finish? Ill check back later and see if the difficulty nonetheless exists. 228693

  15. split app Says:

    143656 716980Really instructive and superb structure of articles, now thats user friendly (:. 565537

  16. cpns 2017 Says:

    47294 366134Its hard to discover knowledgeable individuals on this topic nevertheless you sound like you know what youre talking about! Thanks 881087

  17. دانلود فیلم Says:

    63870 344805It is rare knowledgeable folks within this subject, nevertheless, you seem like theres more you are talking about! Thanks 548402

Leave a Reply