Programme – L’enfer Tiède


La cohérence, c’est de trébucher en pleine rue et subir le rire des autres




Je n’aime personne. Je ne déteste personne. Je n’ai pas de femme, pas de chien, pas de chat, pas d’enfant. Parce que je n’ai pas le charisme et la gueule pour en trouver? Pas du tout. Je n’en vois simplement pas l’intérêt. Pire, je m’en méfie. Une femme te trompe un jour ou l’autre. Un animal te mord un jour ou l’autre. Un enfant ne sert à rien.









Je reste dans mon appartement la plupart du temps. Pas vraiment d’amis. Ils te trahissent un jour ou l’autre. Pas de Télé, le flot d’image se déversant hors de ce cube me donne la gerbe. Pas d’Internet, représentant pour moi le magma le plus grand de la débilité humaine en mode exacerbée. Comment peut on perdre son temps là dessus? La musique. Je me plonge dans la musique. Et les livres. En fermant les yeux, avec des livres, on peut voyager. Loin. De cette Merde.
Mais j’aime regarder par ma grande véranda la rue, le dehors. Voir des gens se battre. Voir une femme se recoiffer en sachant quelle va se faire sauter en rentrant. Voir un SDF bourré se faire défoncer le crâne par une batte de baseball. Je me repais tous les soirs de ce spectacle offert par la rue.
Quel intérêt? Car dans la rue, Il y a tout.
La rue est le reflet de la lie de l’humanité. Regardez ce gars propre sur lui. Peut être rentre t’il chez lui pour battre sa fille, le sourire au lèvre et la bite à la main. “On a raison de faire ce qu’on fait / de penser ce qu’on pense / d’être ce qu’on est / de continuer dans le même sens”

“Et si on avait le choix entre être à la rue et sauver une vie on choisirait quoi? / Et le lendemain on dirait qu’on y était pour rien / Et si la personne nous dégoûtait on choisirait quoi? / C’est réglé comme le sort d’un chien enragé qu’on connait depuis longtemps (…) / s’étrangler en tirant sur sa chaîne prendre de l’élan pour se briser les flans / et se faire piquer”

Le tout sur fond de musique industrielle enveloppant ma pièce, mon appartement. L’ambiance est parfaite pour me détendre. Ce spectacle est bien plus galvanisant que tout ce qui pourrait être glané sur Internet, ou craché par la TV. Chacun ses pornos.





Ma vie ? C’est Une Vie comme un autre. Une vie banale. Une vie chiante. Pléonasme. Même si j’en tire un certain plaisir. Et une peur aussi. Ce qui est sur, c’est que c’est une vie sans sens. Une vie sur fond de piano cassé et de guitares mourantes justement.
Une vie passée “à revenir sur ce qu’on s’est promis / En souffrant d’être malhonnête”
“A mettre certaines questions de coté / Soit par manque de courage pour en accepter les réponses / soit par impossibilité d’en trouver”
“Une vie à laisser filer car l’apparence est plus forte / Une vie où l’on trouve qu’il faut du courage / Pour s’avouer lâche d’avantage”
“Une vie à chercher de l’aide pour sortir de son Enfer Tiède / Une vie pour rien”


“Une vie où plus on réfléchit plus on se dit qu’on aurait préféré un Fusil”





Mais ce fusil, je n’ai jamais eu le courage de presser la détente. Jamais eu le courage de mettre un terme. Ce n’est pas l’envie qui a manqué. Juste le courage. Je suis un lâche. Un pleutre. Alors je plante un couteau dans mes bras ou mes jambes, et je bois le sang qui perle. Je ne peux pas aller plus loin. Je fais la même chose avec mon sperme d’ailleurs. Les deux seules choses qui sortent chaudes et vivantes de mon corps. Autant les avaler. Les garder pour moi.

Parfois je perds la tête. Je divague, je cris, hurle des choses incohérentes en tapant sur ma guitare électrique. Le seul voisin qui s’est risqué à me demander comment j’allais est reparti avec le nez cassé. Ce que je déblatère, sur du hardcore, C’est n’importe quoi pour n’importe qui .





Mais mon petit plaisir après ces crises, si je ne tombe pas inconscient, c’est de prendre ma gratte acoustique, et reprendre le contrôle sur une petite mélodie joyeuse. C’est Bien de ne pas tout voir en noir. La vie c’est bien de toute façon. Distrayant presque. “C’est bien de réussir d’avoir de l’ambition de ne pas se laisser marcher sur les pieds de savoir séduire s’expliquer se servir des gens”
J’aime beaucoup utiliser les gens. Vu qu’ils ne servent à rien dans l’absolu, autant les presser pour en boire la sève. Le commerçant en face de chez moi par exemple. J’ai toujours été correct. Il me fait crédit maintenant. Faut que je pense à lui claquer dans les doigts.





Je ne dois pas avoir connu beaucoup de femmes me demandez vous? faux.. J’ai pas mal d’expérience avec le corps du sexe opposé. C’est très facile d’avoir des relations avec quelqu’un au final. Je connais par coeur la façon de les approcher, de les emballer. Mais je ne comprends pas très bien leurs réactions à posteriori : Quand tu leur éjacules sur le visage, elles rigoles et te prennent dans leurs bras. Quand tu leur craches à la gueule, elles te giflent et partent en criant. Va savoir. Depuis peu je me rabats sur les prostituées. Homme ou femmes. Le choix est moins vaste, mais l’approche est plus rapide. Parfois je paie, parfois non. Il suffit de se montrer convaincant. Où de menacer si elles/ils exigent une capote. Tout s’obtient au final.

Bien sur que j’ai eu une relation sérieuse avec une demoiselle. Mais Cette Page d’histoire à été arrachée, brûlée, piétinée, comme les autres, par mes soins et avec délicatesse. Et cette histoire, banale, sur un rock ardent, peut s’appliquer à tout le monde.
“On a connu plusieurs filles / certaines voulaient faire de nous les pères de leurs enfants mais nous on voulait pas / ni s’accrocher à elles même quand elles étaient belles / Celui qui accorde aux femmes plus que de l’ironie, celui là est fini / Celle qui donne sa confiance à un homme l’est aussi”




Alors on est Entre deux feux. Constamment en train d’hésiter entre l’abîme et le gouffre. A manger notre chienlit. Sur de l’industriel. A surnager à la surface, en ayant pourtant l’impression de s’étouffer en permanence.

C’est Le Sort de tous. Car “La seule chose qui promet, c’est de continuer jusqu’au bout / De remonter… pour replonger”





Enfin, il m’arrive de sortir. Je suis si fasciné par la noirceur des rues, que je ne pourrais pas me contenter de la vue de ma véranda, grande, belle, avec dans son coin un poster de Diabologum. Je me nourris des images, des événements, de tout ce qui m’entoure. Chaque détail, chaque mouvement. Je marche la tête recroquevillée, le vent caressant doucement mes cheveux. C’est clairement LE meilleur moment de cet Enfer Tiède. Sans comparaison avec le reste. C’est sublime. J’ai l’impression que l’on m’arrache les viscères. J’ai peur. J’affectionne. Je m’enflamme. J’aime vagabonder dans les rues invisibles. J’aime vomir sur les trottoirs. J’aime me toucher dans les rames du Métro, et laisser ma semence sur le manteau ou dans le sac de quelqu’un, au nez de tous. J’aimerai bien voir sa réaction en le découvrant, mais cela reste du domaine du fantasme. J’aime bousculer le peuple sans me retourner. J’aime cracher sur les gamins seuls. Voir les papillons mourir sur les réverbères. J’aimerai voir quelqu’un se jeter sous un train. En vain.
Il m’est même arrivé de tuer un chien errant, pour voir. Sans intérêt.
Mais j’aime surtout regarder, capturer des moments d’un oeil détaché, comme si je prenais une multitude de photos. Et la ville disparaît. Seuls restent ces instants la composant, la faisant vivre, la rendant si unique, si humaine, si noire, si sale. On y croise de tout :

“Un briquet s’allume sous une cuillère / Des bouches tracent leur salive sur des cous / Un croisement de jambes dévoile un grain de beauté / Un homme se suicide de trois balles dans la tête / Un autre regarde derrière ses rideaux si on n’est pas en train de voler sa moto / Des clochards jettent des pièces dans le fleuve / Et aux abords du périphérique la misère se cache / Pour ne pas contrarier le confort privé / Et la ville disparaît”



Ne faire confiance à personne mais faire attention à tout. Même si ce “tout” est sans intérêt aucun. L’enfer tiède, c’est un enfer sans souffrance. Un enfer ou le monde vaque sans savoir ou aller. Ou les emotions sont annihilées, pour mieux tourner en rond. Le pire des enfers en somme.






Alors je m’abreuve, je m’abreuve, je m’abreuve… Et je rentre chez moi, le sourire aux lèvres…







8 titres. Le disque du “Non-retour”.

  • Share/Bookmark
  1. Cocheton Says:

    Perso ce Fuzatisme aigu, ce sous fight clubisme “no future” ça me gave le cul.

    La preuve, moi je vais me mettre à la muscu et tout.

  2. Aeneman Says:

    Doh tiens…programme. Un pote écoutait ça en boucle dans sa voiture…j’ai pas de nouvelles depuis. (suicide? hmm…xD)

    Hmm j’avoue qu’à l’époque (4-5 ans) ça m’avait laissé d’un froid total et j’avais trouvé ça chiant à en mourir (pour une fois que je suis pas d’accord avec toi ^^) mais bon peut-être qu’en me réecoutant ça…

    Mais à priori mon avis a pas changé sur programme des bons textes sur des mélodies assomantes…

  3. Dat' Says:

    aeneman ==} ah mais je suis d’accord 😮

    Ecouter cela en boucle dans sa voiture, c’est faire preuve d’un grave probleme mental…

    Coch ===} Je n’ai jamais aimé fight Club…

  4. Aeneman Says:

    Coch ===} Je n’ai jamais aimé fight Club…

    QUOI? :fou: ALORS là!!! tu mérites le bûcher xD (nan je plaisante ^^…quoique? :/). Bah chacun son choix ^^…moi perso je trouve que c’est le film culte de ces 20 dernières années carrément mais on est un peu hs ici non? 😉

    Hmm le problème avec Programme c’est que je sais pas s’ils font une démarche intellectuelle intelligente ou du pseudo intellectuel creux.
    Ces mecs avaient vu que je vois dans les mots de “recherche” un autre groupe, Diabologum mais je sais plus à quoi ça ressemble…

    Hmm quoique en y réfléchissant bien cet “enfer tiède” c’est comme tu le dis, la BO de l’ennui fait humanité (banalité?) mais je pense qu’il y a d’autres approches pour la représenter musicalement…

    Quoique?

  5. Dat' Says:

    Ouai je sais pour fight Club, j’en ai herissé plus d’un en disant ça… mais bon chacun ses gouts… apres c’est loin d’etre un “mauvais” film…

    Pour programme, j’ai ecris l’article de cette maniere, car je ne me voyais pas dire “alors track 1 c’est track 2 c’est pas bien”
    On ne peut pas vraiment juger un disque pareil. Autant faire un constat, un exercice de style bancal, pour interloquer et pousser les gens à faire leur propre avis…

    Diabologum, c’est du Rock Français, et leur album “#3″ est pour moi l’un des meilleurs dans le genre…
    Puis le groupe a explosé, pour former “Experience” et “programme”

  6. Aeneman Says:

    On ne peut pas vraiment juger un disque pareil.
    ____

    Est-ce qu’on peut juger certains aliens musicaux ici comme des morceaux de musiques ou non? 😉 C’est un peu le même problème…

    Si je devais juger Suspended Animation de Fantômas ce serait pareil…musicalement c’est pas de la musique (ou presque pas) mais si on prend le fait que c’est un trip parfaitement assumé bah…c’est follement jouissif. Pareil pour Bungle et co…

    Enfin bref…

  7. Gee23 Says:

    La liste des trucs à écouter s’allonge… Apmrès les cacas volants tu me donnes envie avec ce nouveau post mais j’ai peur de m’enfiler trois boîtes de Xanax :o)

  8. Aeneman Says:

    Tant que tu l’écoutes pas dans la voiture ou dans ton lecteur cd/mp3 en boucle ça va ;p…mais c’est une curiosité quand même ce truc à faire pour sa culture.

  9. Zeo Says:

    Outre le fait que maintenant je doit absolument l’écouter (j’adore les trucs ovnis même si j’ai de moins en moins l’occasion d’en profiter). Je dois avouer que s’est surtout ton texte qui donne envie. Chapeau bas.

  10. Aeneman Says:

    Zeo: C’est plus déprimant que Radiohead :nerd:

  11. Popof22 Says:

    ça m’a l’air plutôt oringinal tout ça…
    En tout cas l’article est diablement bien écrit. Chapeau!

    Comme d’hab j’te tiens au jus 😉

  12. Musashi, visiteur Says:

    Belle prose…

  13. Christo, visiteur Says:

    Ton article est excellent !
    Je suis un vieux fan de diabologum et programme, et j’avoue, j’ai écouté programme en boucle dans mon baladeur (je n’ai pas de bagnole…), en fait ça m’évite de prendre du xanax ou de tuer mon voisin.
    merci

  14. SalleyBHamid Says:

    Hey there I am so grateful I found your website, I really found you by mistake, while I was looking on Askjeeve for something else, Anyways I am here now and would just like
    to say thanks a lot for a fantastic post and a all
    round entertaining blog (I also love the theme/design), I dont have time to browse it all at the minute but I have book-marked it and also added in your RSS feeds, so when I have
    time I will be back to read much more, Please do keep up the
    superb b.

    Also visit my blog post: SalleyBHamid

  15. OliveTHuth Says:

    Aw, this was a very nice post. Finding the time and actual effort to create a superb article but what can I say I put things off
    a whole lot and never seem to get nearly anything done.

    My weblog :: OliveTHuth

  16. Google Says:

    Usually posts some quite interesting stuff like this. If youre new to this site.

  17. OmarYWackman Says:

    This really is a great tip particularly to individuals unfamiliar
    with the blogosphere. Brief but very accurate info I appreciate you sharing this.

    Essential read post!

    Also visit my weblog; OmarYWackman

  18. how to create an app Says:

    always a big fan of linking to bloggers that I enjoy but dont get a good deal of link appreciate from

  19. app maker Says:

    we prefer to honor lots of other world wide web internet sites around the web, even when they arent linked to us, by linking to them. Beneath are some webpages worth checking out

  20. Pinganillos Says:

    always a significant fan of linking to bloggers that I appreciate but dont get a good deal of link enjoy from

  21. Jual Solarcell 50wp 80 wp 100 wp 200wp Says:

    we like to honor numerous other web sites around the net, even though they arent linked to us, by linking to them. Under are some webpages really worth checking out

  22. Wood fired pizza oven Pizza Party Says:

    we like to honor many other world wide web web sites on the web, even when they arent linked to us, by linking to them. Under are some webpages worth checking out

  23. Cash for car melbourne Says:

    always a major fan of linking to bloggers that I enjoy but dont get a lot of link appreciate from

  24. home care Says:

    we like to honor lots of other online sites on the net, even though they arent linked to us, by linking to them. Underneath are some webpages worth checking out

  25. fuente IMP Says:

    we prefer to honor lots of other internet internet sites around the net, even when they arent linked to us, by linking to them. Beneath are some webpages worth checking out

  26. Best Companies Says:

    we like to honor several other world wide web sites around the net, even though they arent linked to us, by linking to them. Underneath are some webpages really worth checking out

Leave a Reply