Tv On The Radio – “Return To The Cookie Mountain”



My Cookie valentine



Je dis cela à chaque fois, mais putain de *****, qu’est ce que j’attendais cet album… Apres un “Desperate Youth, Blood Thirsty Babes” qui fut pour moi l’un des trois meilleurs albums de 2004, j’étais aux anges en tombant sur l’annonce d’un nouvel album de ces génies il y a quelques mois… :








Il faut savoir que TV on the Radio n’est pas un groupe de rock en schéma classique, adoptant deux voix, toujours ensemble, très “Soul” et deux “batteurs” l’un tapant sur ses fûts, l’autre triturant sa boite à rythme… (Et produisant l’album au passage)
Cela donne un rock assez extraterrestre, aux voix s’envolant de toutes parts ressemblant parfois à D.Bowie, et un mur de son (guitare synthé) ultra prononcé, renvoyant directement à My Bloody Valentine (la comparaison est presque obligatoire sur certains titres..)

L’album commence d’ailleurs assez bizarrement avec “I Was a Lover” (enfin pour un album de “rock”) car il est totalement électronique… Basse électro, samples, les voix elles sont familières, funky, joyeuses… et vlan on retombe dans un univers assez familiers avec ce fameux “mur de synthé” qui débarque et enveloppe le tout…

Les deux titres suivants sont dans la veine du Premier TOTR : plaisants, rythmés, les guitares et la batterie font surface… de tout bon… (L’instrue du 3eme titre me fais furieusement penser à la musique accompagnant les survivants de 28 jours plus tard dans leur bagnole quand ils parcourent la campagne… Ne me demandez pas pourquoi… )







Et là, “Province” débarque… des les toutes premières secondes, on est en plein Loveless de My Bloody Valentine.. Gros Mur de sons, rythmique qui tabasse, grosse montée de guitares, voix qui fusionnent entre elles jusqu’à l’état de grâce (avec un feat de luxe de Bowie, qui emmêle sa voix aux deux autres, imperceptible pour un novice comme moi sur la carrière de ce type)
Un bijoux, un bloc compact qui coupe toute notion de structure et de temps pendant son écoute… on a l’impression que 10 guitares sont superposées pendant 5minutes… une vraie tornade…

Le seul Problème, c’est que ce bijoux débouche sur le diamant de l’album, “Wolf Like Me”. C’est simple TOTR arrive à nous refere le coup de “Staring at the Sun”, à savoir un véritable tube de rock expérimental… ce titre est tout simplement énorme. Un mille feuille de sons, un titre construit en escalier, avec une marche de sonorités qui s’ajoute aux anciennes… la rythmique est martiale, les guitares accompagnent les voix comme jamais, le “mur de son” se fait de plus en plus présent…
Puis break superbe, tout devient calme, pour repartir dans une furie complètement contrôlée… tout s’envole, c’est simplement furieux, joyeux, génial…
C’est simple pour ceux qui ne connaissent pas vraiment TOTR, il faut commencer par ce titre, qui condense à lui tout seul ce que ce groupe peut faire en état de grâce… (pas d’extrait à vous proposer, les seuls que j’ai trouvé sont des lives à la qualité médiocres…)


Comme pour nous extirper de la transe instaurer par “Wolf Like Me”, le titre “A Method” prend le parti de paraître au premier abord épuré, habillé des simples voix en quasi-à capella, traversés de choeurs superbes… puis une rythmique tribal débarque, comme si nos oreilles dansaient autour du feu au fond d’une jungle inconnue. Incantations. Vraiment étrange et beau à la fois…
On gardera ces ambiances mystiques avec “Let the Devil In“, mais de façon plus rageuse, avec un refrain explosif de guitares et de voix quasiment en transe…






Autre tuerie “Dirty Whirl” presque banale dans sa forme, mais tubesque au possible… on commence calmement, mais les chanteurs nous transportent dans un rock funk pop au génie communicatif… la mélodie reste accrochée dans la tête des la première écoute, un vrai bonheur…

Comme pour prévenir d’ailleurs l’auditeur que les trois dernières vont retomber dans un rock obscure, expérimental, et encore ultra teinté de my bloody valentine pour les deux dernières… Apres un “blues from here” caverneux et rageur, on fini sur Tonight et Wash up the Day qui se construisent dans une jungle de guitares, de voix, de synthés, toujours en mode “mur du son”. Le premier offrira une mélodie entêtante, à l’atmosphère presque “ambiant”. Le deuxième clôturera l’album sur le titre qui me fais peut ete le plus penser à Loveless. Voix fantomatiques, saturation et superpositions des pistes sonores, de l’or en barre, sur plus de 8 minutes, qui brouille tout les repaires, si l’on daigne si plonger les yeux fermes et au casque…




Bref, un vrai petit chef d’oeuvre que ce deuxième album, qui se place dans les incontournables sans hésiter… (Et ce n’est pas faute d’avoir essayé de lui trouver des défauts, après une semaine d’écoute intensive…)




  • Share/Bookmark
  1. Interceptor Says:

    Très belle chronique. 😮
    Aime S haine moi dès que tu peux. :fou:

  2. Anorak Says:

    Alors la je dis chapeau bas pour cette chronique où tu réussis à retrancrire l’essence même de cet album (dans mon blog j’y ai seulement mis quelques mots!)Encore bravo.

  3. Dat' Says:

    Merci… :jap: mais il faut dire que j’ai été bien aidé par ce disque, qui est un vrai tableau en lui meme…
    ton commentaire me permet d’ajouter aussi que je n’arrive toujours pas à decrocher de cet album, malgré de nombreuses acquisitions ces derniers temps…

  4. LordMarth Says:

    j’ai commencé à l’écouter il y a peu, très prenant et ton article encore une fois est là pour couronner le tout :)

  5. Dat' Says:

    Oui le disque est vraiment excellent, une reference. Hate que le groupe en ponde un troisieme…

    (tain par contre la mise en page a changé, c’est un de mes premiers articles, il est un peu tout mal fagotté je trouve, un an et demi apres XD )

  6. LordMarth Says:

    Il est bien foutu je trouve, en tous cas au niveau du contenu toujours aussi bon à lire 😀
    Apres forcement l’esthétique prend de plus en plus de maturité avec le temps :)
    Moi aussi je regardais mes premiers billets j’avais envie de rendre…

  7. MaryBShadazz Says:

    This really is a excellent tip especially to people fresh to the blogosphere.
    Short but very precise info Thank you for sharing that one.
    A necessity read article!

    Here is my page :: MaryBShadazz

Leave a Reply