Atari Teenage Riot – 1992 / 2000


Never Forget The Hardcore Riot





Atari Teenage Riot un de mes groupes culte. Un nom qui en jette un maximum. Et la façon de le poser sur les pochettes, c’est juste du grand art. Pour englober une vraie bourrasque sonore.


Quand est sortit cette été le Best Of de ce groupe, je ne pouvais pas le louper.



De gauche à droite : Nic Endo, la japonaise venue rejoindre le groupe en 1997 pour apporter un son encore plus “noise” et dur que précédemment, Carl Crack chanteur/MC malheureusement mort d’une overdose en 2001, Alec empire, qui compose et produit les morceaux en prenant parfois le micro et Hanin Elias, hurleuse hystérique du groupe…



Le groupe s’est formé en 1992 pour réagir face au mouvement électronique allemand tendant plus que largement vers l’extrême droite, ainsi que l’atmosphère fasciste latente et plus que présente dans l’Allemagne du début des 90.
ATR va rapidement se forger une réputation de groupe Anti-Nazi, anti-fasciste, anti-capitaliste, anti-globalisation avec un discours férocement (parfois trop) engagé…
Et on peut dire qu’ils ne vont pas y aller avec le dos de la cuillère pour protester, que ce soit au niveau de la musique comme de leurs revendications…
Un mélange de Hardcore electro et Hardrock hurleur, tendant parfois presque vers la Gabber pour l’electro et le Grind pour le coté “rock”…
Quand aux paroles, elles sont criées, scandées et balancées avec toute la rage possible et imaginable… Le tout avec des basses Hallucinantes qui feraient trembler un immeuble…
Mais ATR, ce n’est pas que cela. Et le Best Of est parfais pour se rendre compte de l’évolution et de la richesse des morceaux.


Les premiers titres d’ATR proposent pour la majorité une instrue faite de beats hardcore techno faisant exploser les BPM et de gros riffs de guitares. Tout cela fait furieusement penser au “Fat Of the Land” de Prodigy avant l’heure, en 10 fois plus puissant…
D’ailleurs le problème d’ATR, c’est d’avoir bridé mon plaisir de la découverte du fabuleux Fat of the Land. Quand tout mes potes s’extasiaient sur le son massif du groupe anglais, mes oreilles avaient déjà subies le chaos du disque “delete yourself”. L’écoute de la musique en était changée…

Et malgré cette recette somme toute peu changeante, les titres oscilleront du gros tube Dance/Rock presque kitsch Speed à la tornade Hardcore Midijunkies jusqu’au Grind metal Start the riot qui écrase tout sur son passage…
On croira même reconnaître le riff de smell like teen spirits de Nirvana transformé en rouleau compresseur électronique au détour du titre atari teenage riot
Même si le style va évoluer avec le deuxième album, en ouvrant un peu plus le style de leurs compos, avec par exemple Destroy 2000 years of cultures, gros Big beat Hardrock (impossible de ne pas penser aux morceaux futurs de Prodigy après l’écoute de ce titre d’ailleurs), ATR va atteindre le firmament avec l’arrivée de la grande et belle Japonaise Nic Endo, qui va clairement rénover le son d’ATR le tirant encore plus vers le chaos et destruction, en foutant une bonne grosse dose de Noise, d’industriel et de distorsions mélodiques…





Les morceaux tirés de l’album ultime 60 Seconds Of Wipeout et présents dans le best of en attestent :

Revolution Action titre génial, va balancer entre gros rock, big Beat et passages Noise/industriels, Too dead for Me va devenir un hymne pour désaxés et le fabuleux Western Decay supprimera les gros beats pour laisser les gueulards s’exciter sur de grosses nappes ultra crades… (On pleure que le titre Digital Hardcore ne soit pas sur la compil, représentant le titre le plus extrême du groupe, une orgie de Noise que l’on croirait sortie tout droit de chez Merzbow)

Le clip de Revolution Action, parlons en… :

Rapidement censuré aux USA pour cause de
“Violence sur jeunes cadres dynamiques americains”
(véridique, et relayé par de nombreux medias, cela participe à sa légende) il a méchamment tourné en boucle sur MTV/MCM en 1999 chez nous… tous ceux qui squattaient un peu leur télé à cette époque doivent se souvenir de cet alien… A ma connaissance, je crois bien que c’est un des rares morceau avec de la noise ayant tourné en boucle à la TV aux heures de grandes écoutes (quoique le come to daddy d’Aphex Twin se défend bien)


“revolution action”



Toujours pour parler musique, le groupe a mine de rien collaboré avec Rage against the machine ( le titre Rage ), Slayer, the Arsonist ou carremment Nine Inch Nails, les deux groupes faisant une tournée énorme et cultissime pour la sortie du Fragile de NIN et du 60 seconds Wipeout de ATR… Les Beasties boys ont sorti les albums d’ATR sur leur label aux USA. Certains les compareront avec les « Public Enemy » du hardcore. Ils deviennent véritablement cultes là-bas ainsi qu’au Japon (ils sont toujours dans l’inconscient collectif d’ailleurs) et leur musique va être utilisée dans de nombreux films…




Mais il n’y a pas que la musique qui transparaît dans ATR.
Car ils ont des choses à dire. Ayant une haine farouche contre l’extrême droite allemande bien servie par les skin-heads dans les 90’s, ils vont s’attirer les foudres de ce milieux avec des titres comme Deutschland Has got To Die, Hetzjagd auf Nazis (Hunt the nazis) ou encore Burn Berlin Burn. Sans oublier les pochettes qui énoncent la couleur sans détour.
L’album future Of War va même être “bannis” de l’Allemagne en 2002 (six ans après, allez savoir pourquoi…) et donc interdit de vente. Le titre Death Of A President va lui aussi faire tressauter la censure…
Des “débats” politiques seront organisés parfois après les concerts et il n’était pas rare qu’Alec Empire s’assoit sur le bord de la scène pour échanger points de vues et revendications avec le public.

Le seul problème est que le thème de la révolution et des émeutes peut être un peut trop redondant sur les deux premiers albums, dans les paroles comme dans les pochettes, clips etc etc…


“rage”



Les membres du groupe se feront même arrêter en plein concert, qui prenait place dans une manifestation anti-quelque chose, cette dernière s’étant transformée en guerre des tranchés avec une centaine de policiers allemands… (Je ne posterai pas la video, carrément chaotique… )
D’autres concerts vont se faire envahir par des skin-heads pour virer en affrontements incontrôlés… la folle ambiance quoi…


Mais cela n’entache pas la qualité et la puissance façon rouleau compresseur des compositions d’ATR. Le groupe a pris fin en 2001 quand Carl Crack est mort d’une overdose (Il était carrément stone lors des derniers concerts…) alors qu’un album devait sortir peu après. Il restera dans les valises d’Alec Empire. Et tous les fans attendent le coeur battant de voir si la galette sortira un jour… (Négatif selon Alec)



?Too dead For me?,peut être le single le plus « facile » d’ATR

J’ai découvert ce groupe en 1996-1997 en pleine période Prodigy / Chemicals Brothers and co avec “delete yourself”… Je crois bien que à la première écoute, ce disque m’avait fait peur, mais me fascinait en même temps. Et de voir un Tetsuo en énorme dans la pochette de l’album, alors que ce même gamin est en pleine lecture des “Akira” pour la première fois de sa vie, cela marque un homme… Je n’ai d’ailleurs jamais pu dissocier le manga Akira du groupe ATR depuis… Certains morceaux se collent d’eux même sur des pages du Manga…
Forcement, à mon jeune age, je ne comprenais pas vraiment la teneur politique du disque, qui fait partie intégrante du groupe et de sa musique.
Mais on peut écouter ATR de cette même manière aujourd’hui, pour peu que les revendications violentes du groupe gonflent certains…
Mais c’est passer à coté d’une facette du groupe qui, si elle n’est pas toujours cautionnable, est toujours vraiment intéressante… Les contestataires en herbes seront ravis…
En grandissant un peu plus, j’ai pu comprendre l’ampleur des propos d’ATR, et leur influence en Allemagne au début de leur carrière…


Comme toute formation sortant des sentiers battus, ATR a beaucoup de détracteurs. Mais ce Groupe pourra aussi rassembler les publics d’electro-hardcore et de Metal-hardrock. Et c’est bien le principal…

Ce groupe a une aura, et on manque un peu de gars de cette trempe aujourd’hui…


Deux phrases glanés sur le net sympas pour conclure :

In the same way that everyone should own a Bob Marley CD, because nobody dislikes Bob Marley, everyone should also own an ATR CD, because just about everybody you know will hate it. Its a piece of history and something to treasure (…) Even if you do play it only once a year, you’ll love it every time you do.


Dans les années 90, Atari Teenage Riot était classé dans le genre “Electronica”. Mais en réalité le groupe n’avait rien à voir avec ça. C’était surtout trop avant-gardiste, trop radical dans la vision des choses et dans la forme, peut-être juste trop fort et trop bruyant pour l’époque ! (fnac.fr)









  • Share/Bookmark
  1. LordMarth Says:

    yes atari teenage riot
    J’aime beaucoup ce que fait Alec Empire en solo aussi

  2. Aeneman Says:

    Vraiment sympa ton article…
    perso je connais que 60 sec wipe out mais tu m’as donné envie d’aller voir le best of 😀

    Sinon le clip de Revolution Action je crois que j’ai jamais autant ri dessus 😆
    ‘fin bref, yup ATR c’est vraiment de l’électro bourrin parfois mais après une courte séance on en ressort avec un méga bon sourire sur le visage :p

    Comment elle s’appelle la chanson déjà sur 60 sec wipe out où elles gueulent pussy go go go? terrible ^^^^^^

  3. Filipus Says:

    Excellent cet article, m’a fait découvrir 2 trucs :jap:

  4. Dat' Says:

    Pussy go go go c’est “Death Of a President” XD

    Et effectivement le clip revolution Action est bien terrible…

    Lordmarth ===} Pareil pour alec empire, certains disques sont de vraies tueries… Mais je trouve qu’il y a un je ne sais quoi de moins… le charme, ou “l’aura” peut etre.

  5. Aeneman Says:

    Bah sur les cds d’Alec Empire (celui que j’ai écouté en tout cas, Futurist), il y a Nic Endo et Alec Empire stou…2 ou 4 personnes qui font la musique c’est pas tout du même quand même…’fin bref ^^

    nb: Alec Empire c’est top effectivement aussi

  6. Dat' Says:

    Nic endo n’est malheureseument que sur Futurist je crois bien… Enfin cela n’enleve rien aux qualités des galettes d’alec E…

    filipus ===} 2 trucs?

  7. Filipus Says:

    Ben ATC et come to daddy d’Aphex Twin.

    Je connaissais assez peu Aphex Twin, je m’étais procuré seulement 2-3 chansons d’eux.
    Du coup je vais aller m’acheter des CDs à midi :yes:

  8. malibu-mitchell Says:

    Je connaisais le groupe de rock punk “The Ataris” et leur chanson nommé “Teenage Riot” mais je ne connaissais pas le groupe “Atari Teenage Riot” :)
    Merci en tout cas de m’avoir fait decouvrir je me coucherai moins con ! Pas trop mal mais trop bourrin pour mes petites oreilles.

  9. Dat' Says:

    Oui il ne faut pas confondre, c’est effectivement pas le meme genre… on tire plus vers le “pop-rock” avec the ataries…
    J’imagine que leur chanson est un clin d’oeil…

  10. volt.sky, visiteur Says:

    je suis fou amoureu de ce groupe. Merci de t’etre rendu fou a faire cette espece de biographie 😉

  11. Dat' Says:

    Ils valent la peine de se saigner un peu… 😉
    Je suis un adorateur aussi…

  12. elgjyn, visiteur Says:

    merci pour cet article, joli cours de rattrapage pour ceux qui ne connaissaient pas ce groupe hors du commun !
    le live à Brixton est incontournable pour voir ce qu’est un groupe énergique. leur influence sur des groupes comme Prodigy est carrément indéniable.

    pour Alec Empire : il manque en effet quelque chose. en l’écoutant, j’ai toujours l’impression qu’il a gardé le son Endo, mais sans garder la rage ATR. ce qui faisait leur force, c’était la somme de leur caractères (MCs+zicos).
    mais ses disques restent des tueries qui donnent envie de massacrer Kyo !!!

  13. Dat' Says:

    Ouaip. Meme si le “son Endo” prennait tous son sens avec les MC et voix e dégénérés effectivement…
    Faudrait que je me repenche sur les sons d’Alec, meme si j’ai du mal a accrocher à ceux qui font un peu “ATR style”…
    Alors que d’autres de ses disques, comme son live avec Merzbow, est absolument gigantesque….

  14. volt.sky, visiteur Says:

    comment j’ai ete heureu de lire qu’aphex twin et ratm sont liés a atr. Yaurai moyen de voir les gto ou aparaissent les t shirts atr?
    et je voulais savoir, tu m’as l’air callé, les midijunkies c’est quoi au juste, j’arrive pa a trouver malgré mes recherches. (lideal serai de repondre par un commentaire sur nimp kel article sur le lien suivant http://volt.skyblog.com )

  15. Dat' Says:

    mmm pour les GTO, le teeshirt apparait bien souvent dans la version papier, feuillete les manga pour le trouver, on peut le voir frequemment…

    Midi junkies, j’imagine que ce sont les drogués du traitement Midi en traduction litterale, donc les mecs prostrés sur leur machine à les faire flamber pour nous balancer des morceaux bien digitaux…
    Quand on lit les paroles du morceau, on peut penser à la demarche d’ATR, qui balance des morceaux electroniques rageurs qui se prevalent d’un effet sur la masse…
    Nouvelle génération qui prefere faire bouger le peuple avec ses machines qu’avec une guitare acoustique.
    Apres je me trompe surement, et c’est peut etre tout le contraire… XD
    (sureent pas de definition stricte j’imagine)

  16. Volt.sky, visiteur Says:

    aaaaaaaah oké. Ce que je me disais tournai un peu autour de sa mais plus sous l’effet d’un gang… j’ai vu que t’avai aussi fai une chronique pour ttc… Tu me crois si je te dis qu’avec atr c’est un autre de mes groupes preferés…?

    lol tu tgave a bientot

  17. Dat' Says:

    bah oui pourquoi pas.
    Vive l’eclectisme non ?

  18. The Ride XD>>>>>>>>>, visiteur Says:

    En me tappant la musique d’ALEC EMPIRE et Çie j’ai l’impression que < < < Touts les chemins mènent à “Sodom”>>>

  19. NerdPunkachien Says:

    ATR FTW :fou: !!!
    Que de souvenirs pour moi aussi, à l’époque ou mes potes se branlaient sur les derniers “Thunderdome” (qui baissaient en qualité au fur et à mesure que les années passaient); et moi qui écoutait “The Future Of War” en boucle sur le walkman, bien à fond, histoire que tout le monde en profite…

    Vivement Alec Empire en live cet été…

  20. Dat' Says:

    XD de même pour les “souvenirs”

    Reste que voir Alec Empire en live c’est un de mes reves, toujours pas realisé… Alec, Passe dans ma ville putain !

  21. Khiyew, visiteur Says:

    Merci pour cette bio. Qu'est qu'on ne donnerait pas pour une reformation d'ATR. Même sous un autre son, c'est pas grave, mais qu'ils continuent à nous fournir de la musique comme on en entend plus :(

  22. Dat' Says:

    D'ailleurs, le Dvd retro du groupe, avec video interviews and co est disponible depuis quelques mois dans les fnac and co… il faudrait que je me laisse tenter… !

  23. NickyONeer Says:

    Hello, i feel that we saw you visited my website so i stumbled on return the favor.I’m seeking to find points to enhance my website!I suppose its ok to use some
    of your opinions!!

    My weblog: NickyONeer

  24. JamesStanton Says:

    I’d like to thank you for the submitted post! It was a real excitement for me to peruse the following article, since it provides a lot of important and valuable aspects. http://paperwriting-services.com/

Leave a Reply