Dj Baku – Japadapta



Japan Data







Dj Baku est l’un des (très) rares Japonais à avoir un écho non négligeable dans le hiphop hors de son pays, au coté de Dj Krush, Kentaro ou Dj Honda. (Voir Hifana ou Shing02, dans une moindre mesure) Pas qu’il puisse s’enorgueillir d’une discographie longue comme une autoroute (seulement deux albums), où de collaborations en rafales avec des vocalistes from Usa, Baku s’est façonné avec son premier disque culte Spinheddz une réputation de technicien / scratcheur fou, confectionneurs d’instrues sortant souvent des sentiers battus :
Balançant un Hiphop frontal et oldschool accompagné de de Kan – MSC, Rumi ou de Mic Jack Production, ou prenant énormément de libertés avec le genre sur ses albums, en s’autorisant des délires électro, drum voir rock, et pote avec la clique Anticon ( DoseOne a infiltré son album Dharma Dance, des tournées en commun et Dj Baku a signé une instrue de la mixtape de Themselves sortie il y a peu.)

Mais dans un Hiphop Japonais souffrant des mêmes maux que la J-pop, en étant saturé de sorties “je veux faire américain”, de réminiscences World’s Apart et de mixtapes se basant quasi-exclusivement sur la plastique d’une demoiselle (Dj Kaori, Dj Mayumi, Dj Azumi, Dj Megumi, Dj Miyuki, Dj Flambi…) en recyclant les même tracklisting; Dj Baku a surtout eu le mérite de prendre la tangente et de se poser comme l’un des étendards et porte parole du Hiphop jap inde.
Sur ses propres prods évidemment, mais aussi en sortant un dvd documentaire sur le sujet, Kaikoo, multipliant les concerts du genre, puis en sortant l’année dernière une (excellente) compilation audio regroupant pas mal de compos de ses potes présents sur le label Popgroup. 2009, on passe au stade supérieur, et avant un album fin aout accueillant strictement des mc japonais, Dj Baku balance l’artillerie et sort une grosse mixtape se prévalant d’être le reflet d’une scène Hiphop inde japonaise en constante mutation. Le tout étrillé par les cuts et scratchs rageurs du bonhomme.
















Le packaging reste assez simple, même si le papier glacé renfermant le gargantuesque tracklisting (42 pistes, sans compter celles abritant plusieurs morceaux façon Mash-up) est appréciable. Le coté un peu panneau publicitaire de la jaquette peut faire flipper par contre. Quoi qu’il en soit, les chanceux auront même le droit à un cd bonus.


La mixtape en elle même, colossale d’un point de vue durée (78 min au compteur) va avoir la bonne idée de partir sur différentes terres sonores, tout en restant évidemment dans le sujet principal. Et c’est par une facette old-school et Jazzy du Hiphop japonais que Baku nous accoste, après une intro lardée de scratchs. Beats sourds, boucles de piano cristallins, et handclap de rigueur. On notera l’imposant morceau de Dj Baku feat Nipps & K-Bomb, où le piano va rapidement se faire dérouiller par une ligne de basse monstrueuse et un flow ultra rocailleux, l’excellent morceau de El Nino, parfait dans le genre Old-school ensoleillé mâtiné de turntabilisme, et surtout la présence du morceau Punk de l’excellent Shuren The Fire, un mec que j’adore, ayant pondu un alien sur TBH record en 2004. Le morceau en question, façon litanie bizarre à la Kid Koala hostée par la voix nasillarde du monsieur mettra tout le monde de bonne humeur. Au milieu de tout ça, une petite surprise avec Astro SoldiersRaymondGreen & El Da Sensei rappent sur un remix du Baby’s Got a Temper de The Prodigy.
Puis l’on va glisser sur un Hiphop plus dur et sombre, avec en point d’orgue de Coast To Coast de Baku feat Kan, et son break spirale électronique bizarre, le morceau de Juswanna et son instrue écrasée, façon abstract claustrophobe dans un tunnel ou celui de Bes feat Kan (décidément) et ces rythmes rouleau compresseur. Autre petite surprise, le morceau va d’ailleurs échouer sur une excellente track de Big Joe (un des mc de Mic Jack) qui va faire exploser une Mpc sur un sample du jeu Super Metroid.









C’est apres ce clin d’oeil que le disque va complètement partir en vrille, pour le plus grand bonheur de nos oreilles. Dj Baku va d’abord recycler son délirant Akbah Attack, morceau Drum and bass de folie cramé par des vrilles électro crade et une guitare épileptique, en apposant le flow impérial d’ill Bosstino, le Mc des geniaux Tha Blue Herb (surement mon groupe nippon préféré). Ce Bootleg de drogué est énorme, à filer l’envie de sauter dans tous les coins de sa piaule, transcendant le morceau original qui manquait justement d’un mc pour vraiment rester dans les mémoires. Le tout file un véritable coup de fouet à la mixtape, qui va izarrement, pour quelques titres, partir dans un trip Rock-metal avec les The Stalin, Punk Hiphop avec des guitares hurlantes, ou celui des Zazen Boys, complètement déglingué, genre Cornelius qui aurait pris trop de coke. On aura meme droit à la présence du groupe Boris, formation Drone Doom hardcore qui n’a rien à voir avec le Hiphop, pour 1 minute frisant la rupture Noise.
Le retour au Hiphop se fera avec une claque bien violente, grace aux trois morceaux du groupe MSC, surement l’une des formations tokyoïtes les plus respectés, miroir des coins les moins fréquentables de Shinjuku. Les refrains sont, comme souvent avec le groupe, scandés en meute, et le ton massif, sérieux. (Kan y est toujours intraitable). On appréciera aussi Maktub de Evisbeat et son instrue basée sur des cordes asiatiques et rythmes qui claquent.



Le tout va encore changer de direction, et partir vers la voie électronique, avec trois morceaux Abstract très plaisants, dans la pure veine d’un Prefuze73, entre samples charcutés, scratchs bizarres et rythmes super secs, notamment sur l’excellent May come up to the window feat G-Rina, joyeux et chanté sur la fin, apres un break bien cool. Notre sélectionneur du jour ne va pas oublier le Dubstep, et nous balance le jouissif Heso-Cha de Rumi, bourré de Wobble Bass et de lignes crades. Cette dernière fait d’ailleurs partie des rares Mc féminine à se démener dans le Hiphop indépendant. Et si elle est parfois autant exaspérante qu’intéressante, son dernier album mérite le coup d’oreille, ne serait-ce que pour ses prods de folie. Bam, transition parfaite, on tombe sur l’énooooorme Hungry Ghost présent sur le dernier album du globetrotteur Filastine, qui avait justement invité le japonais ECD à poser sur ce tube grime-dubstep à crever, avant de débouler sur un morceau claustro de Tha Blue Herb, malheureusement trop court ici.
L’electro Dubstep de Goth Trad (jettez une oreille à son album) va secouer un morceau du dernier album de Baku avec de grosses ligne de basse à faire trembler les murs, se collant parfaitement au Mc prophétique et allumé Ito Seiko, pour laisser place à un C.I.A tout aussi poisseux, basé sur une ligne bourdonnante et des scratchs acerés.
La fin de la galette sera plus légère, en pensant même à placer le petit morceau hi-pop sucré de rigueur. On lui preferera le mash-up de deux morceaux de Baku concluant le tout, façon hi-pop-électro-asiatique apaisé.











Sous son aspect fourre tout, ce Japadapta se révèle plus que pertinent pour tous ceux qui attendaient une lorgnette complète sur le Hiphop japonais, représenté d’une façon rachitique dans nos contrées. L’album se la joue Roller Coaster, part dans tout les sens, avec des transitions bien violentes, et dessine une bonne cartographie de l’underground nippon, sans jamais prendre réellement position dans le trop expérimental, ou a contrario le trop classique… tout en se permettant de balancer quelques surprises au long du mix (Le sample de Prodigy ou de Super Metroid, le bootleg Tha Blue Herb vs Baku, le passage Metal Noise, les très bons morceaux abstract ou la traversée Dubstep.)
Certes, pas mal de morceaux sont courts (c’est l’exercice qui veut ça) et l’on pourra se plaindre d’un manque de lumière sur les quelques trésors du HH japonais, comme Tha Blue Herb, Mic Jack Production, Cappablack ou Nujabes. Mais l’on rétorquera qu’il faut clairement écouter ces derniers sur la longueur d’un album.

En attendant son nouvel album prévu pour mi-juillet, conviant 12 Mc Japonais à dompter ses instrues, Dj Baku veut nous aider à trouver des perles dans les rayons de Hiphop japonais ou dans les limbes d’internet, et le fait de la plus belle des manières… Le tout devant être facilement trouvable en import. Excellente carte sonore.







Tracklisting :


01. Intro
02. Mouse On The Keys + Whakhakha Breaks / Toccatina (DJ Baku cut up words mix)
03. DJ Baku feat. Nipps,K-Bomb / Walkman
04. Raymondgreen feat. El Da Sensei / Astro soldiers (Haruma`s dream)
05. Shuren The Fire / Punk
06. Illmariachi / Viperz beats
07. El Nino shout out by Freez / Re revolution
08. Q-Ill feat. Sd Junksta shout out by Q-Ill / Tokyo avantgarde
09. Norikiyo shout out by Norikiyo / Do my thing
10. Juswanna shout out by Juswanna / ピエロスタイル
11. Silver Buck / 目覚めろ日本
12. DJ Baku feat. 漢、般若 / Coast to coast
13. Bes from Swanky Swipe shout out by Bes feat. 漢 / Rebuild
14. B.i.g Joe / Lost dope
15. 【Tha Blue Herb / アンダーグラウンド VS アマチュア】 【DJ Baku / Akbah attack 】
16. The Stalin / ロマンチスト
17. Boris / 放て!
18. Black Ganion / Evil
19. Sand / Nickel
20. Starter + Showy / Starter / Create the roots
21. Turtle Island / Self navigation
22. Zazen Boys / This is noraneko
23. 降神 feat. エローンざ尋, 漢 / お尋ね者
24. 漢 feat. Msc / 巡回
25. Msc / 新宿u.g.a (Remix 03)
26. Evisbeats feat. 茂千代 / Maktub
27. Bron-K feat. Ojibah Shout Out Bybron-K、Ojibah / World go round
28. 【Shuren The Fire And Band / 街】 【Cro-Magnon / Garactic mellow 】
29. Senna / Skit
30. Noizd Phank feat. G.Rina / Karma may come up to the window
31. 志人 / 内外
32. Rumi / Heso-cha
33. Filastine feat. Wire Mc And Ecd / Hungry ghosts
34. Tribe Rock / 手鏡に映る手紙
35. Tha Blue Herb / 未来は俺等の手の中
36. 【Goth-Trad / Back to chill】 【DJ Baku feat. いとうせいこう / Dharma】
37. C.i.a. shout out by Ciazoo / Rhyme44
38. Yoyo-C / Golden teeth (45 mug)
39. 般若 / Fly
40. Norikiyo / アウトレットブルース ~蛇の道をゆく~
41. Gagle / 雪ノ革命
42. 太華 + DJ Baku feat. Pushim (Acappella) + Think Twice / DJ Baku / Steps








Petite sélection d’artistes présents (ou non) sur cette compilation :







Tha Blue Herb – 智慧の輪 Chie no Wa










Kan – 漢流の極論










Shing02 – 400










MSC – Shinjuku Running Dog









Dj Baku – Spin Street












42 Titres – Popgroup Recordings
Dat’













  • Share/Bookmark
  1. nesta, visiteur Says:

    “L’electro Dubstep de Ghost Trad”
    tu voulais dire Goth Trad

  2. Dat' Says:

    Merde ouai, je corrige ça tout de suite merci !

  3. The_King_Rama Says:

    Nujabes marche quand même bien a l’étranger! surtout avec le succès de Samuraï Champloo

    bon plus qu’a essayer de trouver ce Japadapta, je sens que ça va pas être une mince affaire

  4. fugatzy Says:

    Rien a faire Dj baku a fait pas mal de bon truc ( surtout avec MSC ( groupe vraiment pas mal tu as déjà écouter Matador et l’album solo de Kan ? ))tu te procure ou tes cd de hip hop jap ??

  5. Dat' Says:

    Yep Nujabes s’est taillé une jolie réputation. Mais par contre, je n’ai jamais croisé de disque de Nujabes en magasin, contrairement à Baku, Honda, ou Krush…!

    J’ai oublié Kentaro par contre tiens !

    Pour ce Baku, c’est sur qu’il faudra passer par l’import, mais pour quelqu’un qui est interressé par un bon passage en revu du Hiphop japonais, ça vaut le coup !

    Fugatzy ==> quand j’etais en France, des connaissances me les envoyaient de là bas, ou au pire je passais par cdjapan.co.jp

    Maintenant, ben… je me fournis chez le disquaire du coin ^^

    Sinon ouai j’adore l’album solo de Kan (d’ailleurs le morceau que j’ai foutu dans l’article au dessus est une bombe absolue) et yep Matador est bien cool aussi…

  6. fugatzy Says:

    Cool c’est rare de trouver quelle qu’un qui connais MSC ! Sa fait un moment que je suis a la recherche des différents CD sorti .. mais bon a pare sur le site de LIBRA STORE ( qui ne fait pas de livraisons en dehors du japon …) c’est Uper dure de trouver ( surtout en belgique ))

  7. Dat' Says:

    Ben j’ai connu MSC à cause des sons avec Kan en fait !

    Pour les disques, au pire, tu peux passer par Amazon.co.jp, si tu fais une commande de plusieurs articles, ça reste convenable !

  8. MonsieurOiseau Says:

    Wha mais comment ca tue :fou: Je connaissais pas du tout, mais il faut que je trouve ca, merci pour la découverte !

  9. 100%, visiteur Says:

    Salut les gars, la tape est dispo sur wenod.
    Il suffit d’aller sur le site (tout en jap par contre…).
    Ou bien d’envoyer un mail en anglais à jun@wenod.com ; le mec est super sympa, foncez. Ils prennent paypal, juste une ptite com habituelle de l’ordre de 3% je crois.

  10. AlanKYearous Says:

    This is the perfect webpage for everyone who wishes to find out about this topic.
    You know a whole lot its almost tough to argue with you (not that I personally would want toHaHa).

    You definitely put a new spin on a topic that’s been written about for decades.
    Wonderful stuff, just wonderful!

    Feel free to visit my web blog AlanKYearous

  11. AGS Capital Says:

    themesmall com squareroot multipurpose onepage wordpress theme miscellaneous
    AGS Capital https://goo.gl/sOF50m

Leave a Reply