King Creosote & Jon Hopkins – Diamond Mine


And not much sleep



A dire vrai, j’avais presque envie de coller, en introduction, mon article précédant, parce que je ne sais pas trop quoi dire d’autre en ce moment. Pour faire un point niveau musique, les disques n’arrivent plus en magasin à Tokyo (normal) et de toute façon ces derniers sont fermés avant même que l’on sorte du taff. Depuis quelques jours, vu que le rythme de vie reprend son déroulement normal, j’ai un peu plus de temps pour réécouter de la musique. Pour m’y réinvestir aussi. Hâte de me refoutre dans les photos aussi, même si les premières grosses soirées risquent d’être étranges. Ecrasés par les basses dans un club, on ne sentira pas, au moins, les répliques incessantes. Bol d’air.

Evidemment, je voulais parler du nouveau Burial, mais Hyperdub semble toussoter pour la sortie de ce dernier, qui devait être dispo aujourd’hui en digital. Il ne le sera que dans la semaine selon le label. Le format Ep, ça me va pour le moment, toujours pas vraiment le temps de me fondre dans un disque entier. Même si le nouveau Grems et le Alexi Perala aka Astrobotnia me font de l’œil. Et voilà que je tombe sur une news parlant d’un disque d’Hopkins, qui avait marqué tous les cœurs férus d’electronica avec son précédant disque, en duo ici avec un certain King Creosote. Je sens que cela va me faire chier, mais je clique quand même, j’écoute, je chiale.






Bon, on va évacuer deux trois trucs d’emblée. King Creosote, connaît pas, jamais entendu parlé. Le disque, il est surement sorti en LP, mais vu qu’il est impossible de trouver de la flotte au Japon, je pense que pour les nouveaux disques, il va falloir attendre belle lurette. Donc itunes, emballé c’est pesé, pas d’avis sur le packaging. Mais comptez sur moi pour craquer dès son arrivée en magasin. En plus le disque est méga court, 7 titres, pour 32 minutes au compteur, on ne va pas s’étouffer en le bouffant.

Bref, vu le duo, je m’attendais à de la pop-electronica sans prise de risque. C’est un peu ça, mais c’est encore mieux. First Watch nous emmène dans un troquet de campagne, joli field recording, notes de pianos à tomber. Tu sens que tu ne vas pas te marrer, mais en même temps tout est aérien, léger, jamais pesant. Et Tim Creosote déboule sur Jon Taylor’s Month Away. Voix pure, mais un peu raillée. Le minet qui aurait trop bu de bière et fumé trop de clope. Qui fait le beau sur la place du village avec sa gratte, mais qui en a gros sur la patate. La guitare, elle crachouille, engourdie, graduellement avalée par un orgue électronique du plus bel effet, avant de revenir accompagnée de nappes cristallines. Le travail sur les sonorités est assez incroyable, d’une préciosité absolue. Mais surtout, le truc donne envie de crever tellement les mélodies sont belles. Quand le titre s’envole en son milieu, c’est la colonne vertébrale qui se retrouve complètement séchée par l’émotion. Attention, pas l’envolée de zozo à grand renfort de violons cramés. Tout est dans la retenue, avec chœurs d’anges discrets, claviers plus appuyés.  La conclusion s’enfonce dans un bruit blanc, avec des chœurs qui reviennent en fond sonore, c’est putain de sublime, ça m’a littéralement raillé la gueule. Et dieu sait que ces temps ci, on est tous sur la brèche, alors un truc pareil, ça te cible directement le cœur, et ça s’agrippe jusqu’à ce que tu craques.

Plus loin (enfin pas à des kilomètres non plus, vu le nombre de morceaux), il y a Running On The Fumes, folk-song funèbre, désabusée, pure, paradoxalement pleine d’espoir. Avec cette voix, cette guitare, et tout ces petits bruits non identifiés. Ces frémissements électroniques, ces nappes qui te baisent le moral, cette richesse folle, ces hululements célestes hallucinants. Et King Creosote qui pousse de plus en plus, prostré sur sa compagne à corde.  Ecouter ce morceau, regarder par la fenêtre, le pays se meurt, mais tu as encore la force de trouver ça beau. J’ai failli en chialer devant mon ordi, comme un vieux sac aviné qui pense à son premier amour. Là, je suis en train d’écrire ces lignes en réécoutant le morceau, comme d’hab, c’est du simultané, et je vous jure que je me bouffe les lèvres pour ne pas hurler en silence, pour évacuer le tout, pour dégager la merde, comme souvent quand on se prend un coup de fusil à pompe dans le bide, une vague d’émotions à la con, ingérable.

Le plus drôle, c’est que le disque enchaine sur Bubble, autre moissonneuse batteuse de colonnes vertébrales. L’électronique y est un peu plus affirmée, avec des rythmes glitchés, electronica rêveuse plaqué dans les nuages par un orgue electro mélancolique, et un chant à la mélodie presque pop. Clochettes candides, zébrures, noisy, on a notre electronica-pop. Et vlan, voilà que le morceau s’envole de nouveau, avec une voix féminine qui se greffe au tout, et qui rend le morceau absolument sublime, note de synthés, gratte fragile, église étouffée par les lierres et la mousse des bois, et ça monte, ça monte, ça t’arrache le cœur, ça te tire des larmes grosses comme des camions, ça te flingue le mental mais en même temps ça te donne envie de courir comme un con, d’aller voir tes potes pour boire une bière, et de rire aux éclats pour toute une nuit.




Voilà, sinon Your Own Spell va te casser aussi, Bats In The Attic, un peu plus straightforward-pop, est tout aussi réussie, avec cette montée d’accordéons ( ?) à l’horizon. Et Your Young Voice finira le disque parfaitement. Je suis un peu sur la brèche ces temps ci, c’est peut être aussi pour cela que ce mini-album marche aussi bien maintenant alors qu’il aurait pu m’en toucher une sans faire bouger l’autre en temps normal. Je ne sais pas, aucune idée, repères brouillés.

Mais je trouve ce disque superbe, affolant, hallucinant de maitrise et de retenue, d’une beauté dingue, d’une mélancolie parfaitement dosée. Une grosse baffe, qui enfonce le moral à coup de talon, mais qui refile un peu de soleil dans le même mouvement, désenchantement apaisé et réconfortant. J’écris ça un peu à l’arrache, d’une traite, désolé pour le texte un peu décousu, mais quitte à se prendre une claque, autant en parler tant que la bouche saigne.








King Creosote & Jon Hopkins – Diamond Mine Teaser






7 Titres – Domino

Dat’




  • Share/Bookmark
  1. Anonymous Says:

    Un conseil : creuser les autres albums de King Creosote, Rocket DIY, KC Rules OK et Bombshells…
    😉

  2. Nathan Says:

    Un disque magnifique, où Hopkins le producteur électronique se fait discret et laisse sa place à Hopkins, l’excellent pianiste. Pareil, je connaissais rien sur King Creosote, mais j’irai chercher des trucs du coup.

  3. K Says:

    Yes le morceau d ecoute est superbe (mais super court!), je savais pas que Jon Hopkins avait sorti autre chose. Je vais aller checker ca direct! J avais decouvert Jon Hopkins avec son album “Insides” et pareil je sais pas combien de fois il a tourné mais il a tourné.. magnifique disque tu debut a la fin.. merci pour ta chronique et oui quand tu veux pour une petite biere!

  4. Benjamin F (Playlist Society) Says:

    Bon je choppe aussi alors :)

    (Ca va moi aussi j’y connais queud de ce King Creosote^^)

  5. Aeneman Says:

    Tu m’aurais pas dit le titre ni les compositeurs, j’aurais pensé que c’était un nouvel album de Beirut.
    Splendide en tout cas, merci pour la découverte.

  6. Neska Says:

    Bon ba après écoute du titre en vidéo, y’a pas à chier, faut acheter apparemment ^^
    Même si je connais pas King Creosote non plus !

    J’avais beaucoup aimé le Insides de Hopkins aussi. Très beau disque, sorti au même moment que le Totems Flare (ou Growls Garden, je sais plus) de Clark si je me souviens bien, qui l’avait un peu éclipsé du coup.

    Merci :)

  7. Dat' Says:

    Anonymous ==> Je note, merci pour les conseils. Je ne connais vraiment pas ce mec, mais j’aime beaucoup sa voix, et les articles parlant de lui sont tous dithyrambiques.

    K ==> Yep, le morceau est court, mais ce n’est qu’un teaser, ce bubble fait 5min30 sur le disque ! Et c’est d’ailleurs le plu beau morceau de la galette je trouve… N’hesite pas à me dire ce que tu as pensé du disque apres écoute !
    Pour la biere, ce serait avec plaisir, il faudrait que tu me balances ton mail dans un ancien article, ou sur le facebook des chro auto?

    Benjamin F ==> Ah ben pareil, cela m’interesse d’avoir ton avis apres ecoute. Surtout si tu ecris un article dessus, tiens moi au courant, je surveille Playlist Society du coup ahah.

    Aeneman ==> Ben justement, sur un morceau, j’ai failli faire le rapprochement avec Beirut. Mais le disque est assez different au final, plus crafted, calme et posé. A ecouter en pleine nuit seul, là ou Beirut est pour moi mieux le matin quand tu sors de chez toi pour aller au boulot, et que le soleil perle. (on se comprend ahah)

    Neska ==> Pareil, plus que le titre en video, il faut absolument ecouter la version de 5min30, à tomber !
    Effectivement, Clark avait un peu tout eclipsé, je me suis tourné vers ce “insides” seulement bien des mois apres sa sortie d’ailleurs…

    Dat’

  8. Mmarsupilami Says:

    Oh tiens, je me rends compte que j’avais posté mon message en anonyme.
    Et bien non : j’assume publiquement plus que jamais mon amour de Creosote…
    😀
    Et ma chronique était là : http://mmarsup.blogspot.com/2011/03/king-creosote-john-hopkins-diamond-mine.html

    Je dois d’ailleurs être le seul à avoir abordé ce sommet par la voie Creosote plus que par la voie Hopkins…
    Même si ce chef d’oeuvre résulte de la collaboration, il me semble bien que le cachet Creosote l’emporte et de loin…
    😉

  9. m-salami Says:

    C’est vraiment toujours un plaisir de lire les articles de ce blog, merci beaucoup de prendre le temps de faire découvrir des perles comme ça ! Et bonne chance pour la suite !

  10. King Creosote & Jon Hopkins – Diamond mine | Le Classement des blogueurs – CDB 2011 Says:

    […] Les chroniques automatiques […]

  11. KING CREOSOTE & JON HOPKINS – Diamond Mine [8,5/10] Says:

    […] A lire également, la critique de Dat’ sur Chroniques Automatiques et la little review de Mmarsup ShareTweet Aucun […]

  12. Jaquet Says:

    Sac à dos distibuteur de boisson Rocketpacks Germany 19 liter capacity Bira, Cafe, Cola isotherme-thermo-chaud-froid EVENT SAC A DOS ISOTHERME . Sac a dos permettant de dsitribuer des boissons chaudes froides -personnalié selon vos exigences -Surprenez vos ôtes,vos clients Elevez l’originalité de vos boissons Augmentez la qualité,la rapidité de votre service- le prnicipe: C ‘est un garçon de salleun serveur autre, capable de servir 40 boissons chaudes Pour en savoir plus : Une Manière différente de distribuer,de valoriser vos produits,vos services un sac à dos thermos pour distribuer vos boissons

  13. Tai game Bigkool Says:

    hello there and thank you for your info Ive certainly picked up something new from right here. I did however expertise a few technical issues using this web site, since I experienced to reload the website a lot of times previous to I could get it to load correctly. I had been wondering if your web host is OK? Not that I’m complaining, but slow loading instances times will often affect your placement in google and can damage your high quality score if ads and marketing with Adwords. Anyway Im adding this RSS to my email and could look out for a lot more of your respective interesting content. Ensure that you update this again very soon..

  14. Tai game ivegas Says:

    Its really a nice and helpful piece of information. Im glad that you shared this helpful information with us. Please keep us up to date like this. Thanks for sharing.

  15. Tai ola chat sex Says:

    Whats Taking place i am new to this, I stumbled upon this I have discovered It positively helpful and it has aided me out loads. I am hoping to give a contribution & assist other customers like its aided me. Good job.

  16. Tai game Temple Run 2 Says:

    obviously like your web-site however you have to take a look at the spelling on several of your posts. Many of them are rife with spelling problems and I to find it very troublesome to tell the reality nevertheless Ill surely come again again.

  17. Tai game Talking Tom Cat Says:

    Your article value browsing. I came across the application well crafted along with simply logical. I must i think appreciate plenty of time you spent to create the following. Im sure very pleased plus watch for your following blog post.

  18. Google Says:

    That could be the end of this post. Here youll locate some internet sites that we believe you will appreciate, just click the hyperlinks.

  19. Sex with a Beaver Says:

    that will be the end of this article. Right here youll discover some sites that we consider you will appreciate, just click the hyperlinks over

  20. vigra Says:

    usually posts some quite exciting stuff like this. If youre new to this site

  21. make a app Says:

    usually posts some pretty intriguing stuff like this. If youre new to this site

  22. SEO services in Lahore Says:

    we like to honor lots of other internet web pages on the internet, even though they arent linked to us, by linking to them. Beneath are some webpages really worth checking out

  23. social apps Says:

    below youll obtain the link to some sites that we believe you must visit

  24. how to create an app Says:

    always a large fan of linking to bloggers that I adore but dont get a lot of link enjoy from

  25. vacation Says:

    we like to honor quite a few other web internet sites on the web, even when they arent linked to us, by linking to them. Beneath are some webpages really worth checking out

  26. email processing companies Says:

    that could be the end of this post. Right here you will find some web pages that we assume youll value, just click the hyperlinks over

  27. XOJdLtcLY0 Says:

    240895 156612There a couple of fascinating points in time in this post but I dont know if I see these center to heart. There might be some validity but Ill take hold opinion until I explore it further. Outstanding write-up , thanks and then we want a great deal much more! Put into FeedBurner too 491934

  28. Google Says:

    We prefer to honor lots of other internet web pages on the internet, even when they arent linked to us, by linking to them. Underneath are some webpages worth checking out.

  29. benefits of joining the illuminati Says:

    always a big fan of linking to bloggers that I appreciate but dont get a great deal of link appreciate from

  30. Psychic Christopher Golden Says:

    always a significant fan of linking to bloggers that I enjoy but dont get quite a bit of link enjoy from

  31. gps tracker Says:

    we like to honor many other world-wide-web internet sites around the net, even if they arent linked to us, by linking to them. Underneath are some webpages really worth checking out

  32. سكس Says:

    سكس

    […]Sites of interest we have a link to[…]

Leave a Reply