GESKIA! : Les LP indispensables du Japonais


I’m not ready for the grave yet



En cette fin d’année, il me fallait faire un focus sur le Japonais Geskia!, car ce dernier, en plus d’avoir sorti deux disques en 2012, a une trajectoire peu commune dans l’electronica japonaise. Après avoir fait ses armes dans l’electro-glitch, le bonhomme a subitement sorti un LP de Hiphop sauvage, déstructuré et épileptique, en invitant des MCs sur ses compositions pour son deuxième album. Se faisant un nom dans le Hiphop (Geskia! est d’ailleurs toujours classé dans cette section au Japon, alors que ses disques suivant/précédant n’ont strictement rien à voir avec le genre), le mec fait des lives accompagné de rappeurs et remixe des stars gangsta locales. Puis il va se laisser porter vers un abstract instrumental, avant de piler pour balancer un des piliers de l’IDM made in Japan en 2011… pour glisser enfin, tranquillement, depuis cette année, sur une ambiant-electronica éthérée, à mille lieux de ce qu’il faisait il y a même pas deux ans.

Présentation d’un des meilleurs beatmakeurs electronica du Japon en 4 disques indispensables :








2009 – Hiphop Japonais vs experimental drogué / Album : PresidentIDM

Le premier choc de Geskia! dans mes oreilles, c’est bien ce PresidentIDM, qui, comme son nom ne l’indique pas, est un disque de Hiphop. Avec des MCs exclusivement japonais, balançant des textes de damnés sur les instrues complètement cramées de Geskia. S’il n’est plus à prouver que la langue japonaise s’acoquine encore mieux aux productions expérimentales, le beatmakeur pousse le vice de vraiment torturer ses hôtes, parfois de renom (Hairo De Rossi, Dotama…), et ne se refuse rien : avalanches drill’n’bass, rythmes organiques mutants qui pourraient rendre jaloux Autechre (Mystery feat Dotama), chiptune folle (Film Beat feat Yamane), musique expérimentale complètement lunaire et flippante (Retrospect Have You Made Easy feat Fake?), Glitch-Hop massif (蜘蛛の糸 ou Inferno) voir carrément des bruits non identifiés échappés de l’écurie Raster Noton (Original feat 3 Mansell Army)… d’autant plus que certains MCs subliment l’ambiance complètement hallucinante du disque par leurs flows hors cadres (les râles gutturaux de Fake font de l’effet, tout comme le pétage de plomb des 3 Mansell Army).

Même quand le disque commence “hiphop”, avec une boucle a peu près normale, qui pourrait faire bouger les nuques et claquer des doigts, le mec fini par tout casser en tapant du poing sur ses machines, histoire de bien nous faire comprendre que l’on écoute l’œuvre d’un putain de psychopathe (les attaques soniques de la fin de 遠雷 O.S.T sont ahurissantes, et l’on ne parle pas de la nécrose complète de Drum Anagram, qui interroge sur la capacité d’un MC à survivre à un traumatisme pareil).

> Ce PresidentIDM ? L’un des plus grands albums du hiphop expérimental Japonais.



Geskia! – PresidentIDM album teaser





2011 – IDM-drill’n’bass épique / Album : Alien

Après avoir traumatisé bien des amateurs de rap avec son précédant LP, Geskia! décide de revenir en 2011 avec un LP en hommage à Coil, avec une superbe cover signé Bun (aux abonnés absents depuis son diamant sorti en 2010). La musique de ce Alien décontenancera bien des fans (qui continuent de bloquer Geskia! dans le hiphop, comme énoncé plus haut), et moi même, j’ai longtemps boudé ce disque, déçu de voir un LP exclusivement instrumental, sans aucun MC. Quelle erreur. Car cela revenait à faire l’impasse sur l’un des plus grands albums IDM sorti au Japon, toutes périodes confondues. Tout début 2012, je me décide à lancer Alien. La baffe fut ultime. Il faut imaginer un Japonais qui se dit : “hey, si je me composais mon Richard D James rien qu’à moi ?”.
Donc cet LP, c’est drill’n bass folle, IDM à chialer de beauté, chaos absolu, échappées acid, violentes charges presque breakcore. Oui, c’est parfois sauvage et ultra violent (Helter Skelter, hystérique, qui n’aurait pas fait tache dans les années énervées de Planet Mu), mais c’est surtout beau comme la mort, avec des mélodies qui te brisent la colonne vertébrale en mille. Locus Solus, l’un des meilleurs titres de l’album, convie le maelstrom d’une drum explosée avec des tirades de synthés à arracher le cœur, façon Shimmering Hour de Wisp. La même pour Slum Club, ou Nuts Star, ultra référencé Warp, mais putain de sublime. C’est épique comme un train qui sortirait de la station de Shinjuku en écrasant tout le monde, pour s’envoler vers un soleil couchant. Même les derniers reliquats hiphop du bonhomme (le début de Made In Nothing par exemple), se retrouveront noyés dans des mélodies à tomber par terre featuring cavalcades de beats. Headroom Mindphone, c’est l’electronica angélique et cristalline qui se fait écharper par des coups de couteaux ultra saccadés. Là aussi, si tu ne te vois pas partir vers l’espace en conduisant une Cadillac rose tunée, c’est qu’il y a un problème. Un grave problème.

> Ce Alien ? L’un des tous meilleurs albums IDM-drill’n’bass from Japan, un indispensable pour tout amateur du genre.



Geskia! – Headroom Mindphone





2012 – Le calme ambiant-electronica / Albums : Muon & 323 Sayonara Memories

Et voilà qu’après avoir saccagé le Hiphop, puis défoncé les oreilles avec de l’IDM sauvage, Geskia! va tranquillement, cette année, sortir deux albums coup sur coup, lorgnant plus que dangereusement vers des fresques calmes et éthérées. Les deux albums vont d’ailleurs imprimer cette logique du calme, le deuxième opus flirtant avec le mutisme abstrait. Muon tout d’abord, et ses tracks ambiant matinées de beat electronica encore tordus et fracassés, mais n’intervenant parfois qu’après de longues minutes de nappes béates (Orion, qui laisse échapper des beats déstructurés après de belles tirades émo, Melamine, et ses taquets réguliers). Geskia! cherchait auparavant l’émotion dans le chaos, dans le conflit entre les mélodies angéliques et les attaques brutales et guerrières. Sur Muon, il nous tire désormais la chair de poule via de lentes et belles progressions, mille-feuilles de field-recording et claviers en apesanteur. Quand le rythme désossé d’Abuttal rentre dans la danse, c’est pour magnifier les nappes mêlées aux voix angéliques copulant depuis le départ, coup de boule final sur nos nuques trop exposées. Le bonhomme n’oublierait pas non plus ses anciennes velléités hiphop (Lachrymose), mais le rythme n’apparaitra qu’après de longues minutes d’errances.

Pour son deuxieme album de cette année 2012, le Japonais pousse le concept encore plus loin avec 323 Sayonara Mémories, LP de 13 tracks faisant toutes 3min23 (j’ai cru à un bug en voyant le tout s’afficher sur mon itunes). Et ici, on pousse l’idée du calme et de l’ambiant encore plus loin, avec beaucoup plus de field recordings, voir une bonne partie de morceaux beatless (ou quasiment). On part vers des fresques à la The Caretaker, en ressuscitant les morts via samples de musiques surannées et voix anonymes apparaissant aussi subrepticement que des spectres dans des couloirs d’hôtel (Sour Leaf). Pure divagations cristallines (R.I.P, fantomatique, habillé d’un très discret rythme), boites à musiques candides (Colors), ou nappes sur samples désaccordés. Ici, l’émotion est dans la précision, cette dernière étant hors norme. Mais Geskia! a aussi l’intelligence de parsemer son album ambiant de quelques morceaux plus enlevés, et là aussi, ses racines IDM refont surface, notamment sur Clear Perspective ou le parfait Answer Song, coup de semonce génial, à la mélodie presque tubesque, et au rythme lourd, imposant. Seul petit bémol, l’album est un peu prisonnier de son concept, certains morceaux auraient mérités d’être étirés sur 5 ou 6 minutes. LP qui finira néanmoins sur un très ambiant Poem From My Room qui dressera bien des cheveux sur les têtes.

> Ces Muon et 323 Sayonara Memories ? Deux superbes albums ambiant pour conclure 2012.



Geskia! – Abuttal (album Muon)





dat’

FACEBOOK





  • Share/Bookmark
Tags: , , , ,
  1. bob Says:

    Bon comme d’hab je commente un peu tard, d’ailleurs étrange qu’il n’y ai pas de commentaire sur cet article!

    Merci de mettre en avant Geskia! J’avais beaucoup aimé Muon, et d’ailleurs son dernier LP (Silent Of Light) est très bon aussi.. je pense que tu a du l’écouter. En tout cas la track d’Alien que tu as posté est sublime, entre un Wisp et Paradinas.

  2. Dat' Says:

    Yo ! Oui silent Of Light est excellent, il revient à une electronica un peu plus secouée, c’est parfait.
    C’est vraiment un balaise ce Geskia. Et franchement, pour Alien, n’hésite pas, l’album est une folie.

    dat’

  3. vitamin c serum for face Says:

    see here for the best wrinkles around lips info around

  4. what is the best thing to do for dry skin on your face Says:

    get the best vitamin c serum eyes info anywhere

  5. vitamin c serum for face Says:

    click here for the greatest how to get rid of wrinkles around eyes info around

  6. best thing for wrinkles around mouth Says:

    click here for the best anti wrinkle serum info available

  7. anti wrinkle Says:

    go here for the greatest best vitamin c serum for face info available

  8. explanation Says:

    go here for the top tide movement motors available

  9. c serum Says:

    click here for the greatest how to get rid of wrinkles info around

  10. organic Says:

    click here for the best how to get rid of wrinkles around mouth info around

  11. what is the best thing for oily face Says:

    get the best how to minimize wrinkles around mouth info around

  12. anti aging set Says:

    get the greatest what is the best thing for oily face info around

  13. vitamin c serum Says:

    get the best anti wrinkle serum info available

  14. parts for clocks Says:

    go here for the greatest hour hands anywhere

  15. vitamin c serum for body Says:

    get the top what is the best thing for oily face info around

  16. anti wrinkle anti blemish Says:

    see here for the greatest wrinkles around mouth treatment info around

  17. this post Says:

    see here for the greatest tactical flashlights available

  18. Led Flashlight Says:

    get the greatest Brightest LEd Flashlights anywhere

  19. LED Flashlight Says:

    go here for the greatest flashlight available

  20. learn more Says:

    see here for the best IW USA anywhere

  21. get more info Says:

    go here for the top clock spec info available

  22. try this Says:

    click here for the greatest close proximity flashlights around

  23. learn more Says:

    click here for the greatest synchronazation and communication systems available

  24. Marcia Says:

    C’est le chakra de base sur
    lequel s’appuie l’énergie.

  25. tag Says:

    I was studying some of your articles on this internet site and I believe this web site is rattling instructive!
    Retain posting.

  26. web development company india Says:

    Get the top source wave currently available around and reasonably priced..

  27. HanhVJaysura Says:

    I needed to thanks for this excellent read!! I definitely loved every small amount of it.

    I’ve got you book marked to check out new stuff you post

    Here is my webpage – HanhVJaysura

  28. dFcDgkkHkBd Says:

    89409 468409Oh my goodness! an outstanding write-up dude. Thank you Nevertheless Im experiencing issue with ur rss . Do not know why Cannot register for it. Could there be any person obtaining identical rss difficulty? Anybody who knows kindly respond. Thnkx 50987

  29. python chatbot Says:

    python chatbot

    Learn efficient facebook chatbots technology today additionally from the best team today only!

  30. visit website here Says:

    visit website here

    Get in contract here for the best professional, licensed and bonded design build firms that is available to get started on your construction projects and ready for your job reasonable pricing. Ask for a proposal today!

Leave a Reply