Boards Of Canada – Tomorrow’s Harvest


Éons dans les néons



Toi comme moi, on a attendu ce moment depuis un bon bout de temps. Au final, le précédent Boards Of Canada étant sorti quelques mois avant que j’ouvre les Chros Autos, je n’avais jamais eu le plaisir de chroniquer une sortie de BOC. Oh, je m’étais bien permis un petit article rétrospectif lors d’une nuit blanche, mais à part ça, je faisais parti de ceux qui pensaient que les deux écossais ne ressortiraient jamais un Cd. Même un nouveau Lp de My Bloody Valentine me semblait plus crédible qu’un retour du duo mythique de Warp. Au moins, chez les shoegazeurs, il y avait des spasmes et rumeurs crédibles. Là, rien, que dalle, à part quelques rumeurs miteuses distillées en collier d’arlésiennes. Et boum, sans prévenir, un disque de 12 secondes atterri dans quelques magasins du monde, on pense à une blague, un hoax. Puis la campagne marketing prend forme, astucieuse, entre pistes underground-geek (le site internet à codes), speed-dating pour hippies (la transmission dans le désert), rencontres hype (le vin blanc) et quelques coups de maitre mettant Boards Of Canada sur le même plan que Kanye West ou les Daft Punk (la diffusion du single sur écran géant à Tokyo). Au final, deux légendes du label Warp font leur retour en 2013 (BOC et Jackson and his computer band), sans crier gare, et sans réel signe avant-coureur, et ça nous fait du bien.

Alors, ce Tomorrow’s Harvest allait il, lui aussi, sentir la mélancolie nauséeuse, les souvenirs brouillés, les enfants sur balançoire en slow motion ? Les teintes sépia, les vieilles photos mentales, la drogue à réminiscences ? Les feux de bois sur plage, les nuits blanches, les amis perdus ?








Impossible de l’ignorer, le premier single annonçait un album bien sombre. Et si la belle pochette du disque montrait un soleil en train de se lever, à l’écoute du disque, les premiers rayons du soleil ne percent qu’à partir de la moitié du disque. Oh, bien sur, le début du LP impressionne, étouffe, emporte. Mais l’on ne s’attendait pas à quelque chose d’aussi poisseux, anxieux, non éclairé. Boards Of Canada, ça n’a jamais vraiment été la foire du trône, mais il y a toujours eu (même dans Geogaddi), cette âme d’enfant flirtant doucement avec les teintes éthérées du groupe. Sur Tomorrow’s Harvest, l’enfant a été remplacé par un adulte désabusé, errant sur un champ de bataille immense et vide, contemplant d’un œil torve la folie des hommes. Drones personnels, synthés dance décrépis, rythmes irréguliers (voir absents), les premiers morceaux de Tomorrow’s Harvest ne manquent pourtant pas de mélodie (Reach For The Dead, âpre comme la mort au départ, céleste à la fin… ou White Cyclosa, sublime morceau trance-émo désertique, tourbillon qui finira sur un battement de cœur), mais sont loin d’être accueillants au premier abord. Même un morceau typiquement BOC, avec mélodie diffuse et vestiges d’enfance, comme Jacquard Causeway, se retrouve ici dérouillé par un rythme pachydermique, à tourner sur lui même à n’en plus finir, nous provoquant presque la nausée. Elles sont loin, les fresques candides gentiment bousculées par un rythme hiphop, les gamins qui courent dans les champs avec des bonbons plein les mains. Sur Jacquard Causeway, on est plus proche de la jolie fille aux moignons qui se baladait, esseulée, dans Duntisbourne Abbots.

Collapse ou Sick Times seront eux aussi plus proche de la dépression et du drone brumeux que des souvenirs amoureux brulés par le soleil. Dans cette première moitié de disque, seul Cold Earth apporte un peu de chaleur, malgré son titre. Parfait exercice dans la plus pure tradition de BOC, le morceau convoque âmes et fantômes pour valse romantique, et délaisse les nappes grondantes et claviers simili-trance des tracks susnommées.





Puis déboule, sans prévenir, Palace Posy. Marche militaire claudiquante, étrange divagation hypnotique. On ne se sent pas foncièrement rassuré, c’est toujours aussi nauséeux, oppressant, on suffoquerait presque. Puis le morceau s’étire, se nécrose, et s’illumine soudainement. Première vague de chaleur sur Tomorrow’s Harvest, astre qui perle enfin de la ligne d’horizon, et irradie la plaque, avec cette mélodie belle comme le jour, et ces chants possédés, incantations rassurantes, même si trop cryptiques pour être chantées sous la douche.  Et à partir de là, le disque décolle et quitte le plancher des vaches. On pataugeait dans la boue et la cendre, on frôle désormais les nuages. Split Your Infinite nous fait flotter dans l’espace, entre arpèges de synthés et messages de cosmonautes inaudibles, Gravity apaisé et détendu. Nothing Is Real, lente montée vers la lumière, morceau qui se rapproche le plus des anciennes divagations abstract du duo.

Et survient le triptyque de fin, hallucinant de force. Le disque monolithe, qui n’était que brume poisseuse et noire, s’ouvre enfin. On ne parle plus de rayons de soleils qui percent la purée de pois, mais bien d’un boule de feu qui recommence à cramer les tronches. New Seeds est un putain de tube, une progression folle, de 5min30, qui se construit autour d’une ligne mélodique imparable, à base de synthés planants et cristallins. Avant qu’une mélodie enfantine et ultra émo déboule et nous file un sourire. Le sourire niais, celui que l’on arborait en écoutant des vieux Plaid, Kettel ou Link. C’est majestueusement branlé, ça file la frousse, mission accomplie.

Mais c’est bien avec Come To Dust que l’on se prend la claque absolue. Le morceau qui semble sorti de nul part, détaché du reste du disque, dernière estocade, il nous la faut épique, belle, massive. Avec un rythme abusé, hors normes. Des synthés fous, christiques, à chialer. Et cette mélodie, qui te roule dessus, te tabasse la colonne, viole ton âme et te la balance dans les comètes. Ce morceau m’a déchiré à la première écoute, c’est seulement là que je me suis dis “merde je vais adorer ce disque”. C’est ce morceau qui brule le LP, et qui l’explique, qui le révèle. Comme si tout le disque tendait vers cet envol final, vers ce moment où après avoir trop cherché le soleil, on se rend compte que l’on prend feu de toute part. Semena Mertvykh s’occupera de balayer les cendres avec une ambiant-drone frôlant la perfection, rémanences de fin de conflit noyés sur les parasites, émotion tout en retenue, impressionnante de force malgré son avarice, en total contraste avec le traumatisme ultra démonstratif précédant.






Ce disque est une folie. Sans aucun doute. Cela faisait même un bail que l’on n’avait pas eu une galette aussi belle, aussi aboutie, aussi complète sur le label Warp (qui a bien besoin de ce genre de sorties en ce moment). Et si Boards Of Canada fait du Boards of Canada, avec ce que cela implique de bonheur (morceaux sublimes, teintes mélancoliques que l’on ne trouve nul part ailleurs) et de ratés : les interludes sans grand intérêt de Tomorrow’s Harvest étant le petit point noir du LP, la majorité de ces mini pistes ne menant à pas grand chose et ne proposant pas de belles mélodies (ne cherchez pas un Kaini Industries ou un Bocuma), ce qui était déjà un problème sur Geogaddi.

Oui, l’album est beaucoup plus sombre, et beaucoup moins facile à appréhender au premier coup d’oreille. Oui, il y a une absence qui me brise le cœur : fini les rythmiques hip-hop décharnées qui me ravissaient sur les anciens disques de BOC. Et vu que c’est le type de morceaux que je préférais chez les Ecossais, je suis tristesse.

Mais le groupe a fait un pas en avant avec ce nouveau disque. Bonjour les synthés trance-émo-cadavériques. Bonjour les rythmes pachydermiques et les structures monolithiques. Il y a aussi, dans ce disque, une confiance folle, un coté sur de soi, implacable, que n’avait pas le duo auparavant. Boards Of Canada sort un album qui s’écoute comme un album, un vrai, un objet qui a un début, une fin, une progression, un climax, une denrée de plus en plus rare. Ce qui est étonnant c’est de voir que ce Tomorrow’s Harvest se présente en menhir, en entité sombre difficilement dissécable, là ou les précédents alignaient les tours de forces entre vignettes enfumées, avec une poignée de titres forts, marquant une vie à jamais : il n’y a pas sur ce nouveau disque un équivalent de Dawn Chorus, de 1969, de Smokes Quantity, de Peacock Tail, de Amo Bishop Roden (plus beau titre de BOC à jamais), de Sixtyten

Ce LP va t’il autant compter pour moi qu’un In A Beautiful Place Out In The Country ou Music Has The Right To The Children? Je ne pense pas. Pourquoi? Aucune idée. Alors que je préfère largement ce Tomorrow’s Harvest à Campfire Headphase. Je n’arrive pas à savoir si c’est parce que le disque est moins bon que les deux monuments précités, ou si c’est simplement parce que j’ai vieilli. Qu’en découvrant MHTRTC, il n’y avait rien de plus important dans ma vie que d’écouter de la musique. Et qu’en étant adulte, les problématiques ont changé, les priorités aussi. Qu’un BOC sorti maintenant ne peut pas avoir le même impact qu’un BOC sorti il y a 10 ans. Pour le savoir, il faudra surement faire une update de cet article dans une décennie.

Pour le moment, je peux dire sans crainte que Tomorrow’s Harvest a le bon goût de marquer mon année 2013, et c’est déjà énorme. Indispensable.






Boards Of Canada – Reach For The Dead






Boards Of Canada – Come To Dust






17 Titres – Warp

Dat’

FACEBOOK

TWITTER




  • Share/Bookmark
Tags: , , , ,
  1. afg Says:

    MHTRTC

  2. Dat' Says:

    Pas faux

  3. jee Says:

    très très très beau

  4. m-salami Says:

    Cher Dat
    J’ai vécu TH de la même manière que toi, une ascension progressive, avec un finish intimidant, annihilant. J’ai encore en tête la mélodie de Come to dust dans les oreilles la… Ce sentiment que tout va péter autour de toi, toi compris, qu’il n’y a plus rien a espérer. pour le coup on peut dire que c’est autant d”émotions que quand j’ai découvert le groupe avec “Peacock Tail”.

    Et je comprend le sentiment que tu as, faudrait voir ma réaction si on m’avait filé le disque au moment ou je vivais pour écouter de la musique (je pense que pas mal de monde a vécu ça, pis les temps changent). Tiens d’ailleurs ce sentiment que l’on a quand on regarde ses responsabilités qui changent, quand on arrive a se dire qu’on est presque moins fou qu’avant… Je me demande si c’est pas ce qui a le plus inspiré Boards of Canada: A en lire les interviews qu’ils ont fait, ils font allusion au fait qu’ils sont devenus pères etc.

    Bonne chronique quoi qu’il en soit, ca enrichit l’écoute de se trouver des sujets de réflexion 😉

  5. Neska Says:

    J’y arrive pas. Sérieux, j’y arrive pas ! Impossible de me prendre au jeu. Je suis déçu par moi même tellement j’aimerai adorer ce disque. 3 écoutes seulement pour l’instant. Je me dis et j’espère qu’un jour en réécoutant je me dirais “mais quelle tuerie en fait” !! Mais franchement, le disque me laisse froid. On ressent aucune énergie, pour ne pas dire qu’on sent une perte d’énergie, c’est lent, c’est mou, j’ai pas trouvé ca d’une beauté folle, les mélodies sont nonchalantes. Super déçu. En fait, ca sent le syndrome “Warpien” a 10000 bornes : c’est du bon son pour 1996. On attendais un disque novateur, et voila que BOC sort un disque vieux de 15 ans alors qu’il devait en avoir 15 d’avance. Enfin c’est peut etre ca aussi le problème : j’attendais “quelque chose” mais comme tu dis, on a vieilli entre temps, et les attentes se sont probablement transformées.

    J’espère me tromper dans tout ca. Sérieusement. La belle pochette qui laisse entrevoir le soleil çà l’horizon est traître pour le moment, trompeuse.

  6. Draught Says:

    Superbe chronique comme toujours. Le dernier paragraphe tape juste. Le temps, l’âge et la nostalgie font une partie du travail. Je me disais la même chose, on ne pourra juger les albums les uns par rapport aux autres que dans 10 ans.

  7. d... Says:

    – palme d’or de la chronique disque pour M’sieu Dat’
    ( là tu atteint l’oeuvre d’Art …et c’est pas la premier fois ! ,
    tu me ferais chialer , jolie coeur – merci – tu es mon poète du net …tu vois loin .
    parfois je me dit que tu pourrai m’émouvoir en parlant de chaussettes troués
    …finira tu écrivain ? ” est pourquoi pas ” …mais suis je bête , tu l’es déjà ! , la preuve ).

    – concernant le new B.O.C LP je confirme mon avis (qui fessait suite a la première écoute)
    se disque est une vrai Perle , mais terriblement Autiste et ou tout est axé sur le stricte minimum ! .
    c’est l’album ” Cold Wave , minimal ” des boc .
    se disque , directement oldschool deviendra juste ” sans âge ” avec les années .
    d’après moi c’est clairement ” un classic ” mais dire cela aujourd’hui n’a pas grand intérêt .

    pour rester dans l’ambiance , concernant ” l’ambient tendance cold wave / dark minimal ”
    je me permet de conseille au plus jeune , deux chef d’oeuvre absolut du Maitre Brain Eno :

    http://youtu.be/AWP7CchR4WQ

    http://youtu.be/eKAVitAm2-4

    Salutations Mandat’ Joliecoeur , d…ouzirec

  8. Aeneman Says:

    “sur le label Warp (qui a bien besoin de ce genre de sorties en ce moment)”

    Hmm?
    Sinon quand j’ai entendu Reach for the Dead perso je suis direct tombé amoureux de ce disque. Je savais que j’allais l’aimer d’avance (parce que c’est du BoC?). Mais première écoute au calme, tétanisé par une telle beauté. Pourtant je n’arrive pas à retenir les morceaux, uniquement en écoutant le disque en entier…je pense qu’il va falloir un paquet d’écoutes pour vraiment saisir le disque. Après tout Music… je ne l’avais pas compris au début non plus.
    Je sais en tout cas que c’est LE disque que j’attendais pour 2013. Maintenant si c’est le disque qui va m’accompagner pour 10 ans…difficile à dire.
    Le disque est effectivement assez déprimé. La joie qui se ressentait dans les précédents a complètement disparu. Et c’est assez frappant tout le long du disque, même la dernière piste bah…voilà.

    Enfin bon tu me connais assez, j’ai vécu BoC, j’ai dormi BoC, j’ai pensé BoC sans arrêt pendant X temps pour ne pas ressentir quelque chose quand même en voyant un nouveau disque sortir.

    Putain de belle année 2013 quand même!

    D.

    ps1: le nouveau Kanye West est un suicide commercial. Il a leaké et c’est assez “spécial”. Curieux de voir si tu vas le chroniquer ou l’écouter…
    ps2: la version jap de ce disque a des pistes en plus? Ou elle n’existe pas?
    ps3: hum…nope rien.

  9. Dat' Says:

    Salami & Draught ==> Merci ! Content de savoir de ne pas être le seul à partager ça, et de n’être pas tombé à coté.
    Je n’etais pas du tout au courant que BOC avait fait des interviews ! je croyais que le groupe n’en faisait jamais. Je vais aller voir ça.

    Neska ==> Oui par contre je comprends aisément que l’on apprécie pas ce nouveau disque. Moi même, à la première écoute, je me suis dis “putain c’est austère” (impression renforcée par les interludes), et c’est vraiment à l’arrivée de Come To Dust que le LP s’est révélé.
    Par contre, je pense pas du tout que BOC devait sortir un disque qui a 15 d’avance. Contrairement à Autechre, Aphex, Jackson and co, BOC a toujours été sans repère temporel. Le disque aurait pu sortir il y 10 ans, mais Geogaddi pourrait sortir maintenant aussi. BOC n’a jamais été quelque chose de “groundbreaking” pour moi : dans la course de la découverte de l’espace, BOC, c’est un peu la petite planète tout belle qui tourne dans son coin, qui s’en bat les couilles du reste, sans se soucier de l’expansion de l’univers (qui selon le CNRS, est en expansion comme ma … cf: kaaris)

    Douzirec ==> ahah merci !
    Bonne idée pour les chaussettes trouées, je tenterai le coup un de ces jours. C’est vrai qu’il est “sans age”, beau mot, c’est bien trouvé. Mais MHTRTC et Geogaddi l’étaient un peu aussi, donc ça me choque pas, c’est dans la continuité…

    Aeneman ==> Je disais que Warp avait besoin de ce type de sorties, parcequ’en ce moment, Warp part un peu à volo, avec tous leurs artistes qui se mettent à faire du folk nature ou electro proprette (cf Clark, Mount Kimbie, Darkstar, Bibio…) j’avais très peur pour BOC d’ailleurs, et j’attends grave que Jackson foute le bordel, ainsi que le double LP de Clark avec ses remixes de terroriste.
    Pour le reste je suis tout à fait d’accord avec toi. Il n’y a pas d’individualité dans ce disque, c’est un tout (difficile d’écouter Reach For Dead sans les deux morceaux qui l’entoure par ex), là où les anciens avaient leurs lots de titre cultes. Et TRES belle année 2013 oui !
    La version jap existe mais pas de titre bonus. Mais j’ai eu un poster par contre ahah, c’est mieux que rien.

    Kanye West, c’est pas vraiment un suicide commercial je trouve, c’est très bien calculé. J’aime bien l’album, je pense vraiment kiffer deux tiers du disque. Par contre, c’est pas du tout révolutionnaire comme annoncé, c’est du déja entendu depuis bien des années. Mais c’est très très bien foutu.

    dat’

  10. d... Says:

    puisque nous somme dans la période BOC

    y a se jeune label de jeunes : ” Curious Absurdities records ”

    http://curious-absurdities.bandcamp.com/

    dont l’influence dominante serai justement BOC mais restituer façon Seapunk .

    se label est très particulier , les artistes font une ziq de post pop / pop deviante et Chillwave

    qui d’aprés moi devrais faire chialer de bonheur les petits coeurs d’anges comme M’sieu Dat’

    EMO dans tout les sans ( parfois Whitch House ) se label 100% d’aujourd’hui me semble assez incontournable .

    ( en tout cas a suivre ! ) mes chouchou pour l’instant , sont :

    – 800xl

    – oathless

    – velours rose

    bye mon Dat’ounez , d…

    ( ps : mais il se peu que je soi le dernier à découvrir se label ? ).

  11. d... Says:

    la musique du groupe AIR , 40 ans plus tôt ! :

    http://youtu.be/MOnJCRyCsM4

    ( inutile de rappeler que le film est un chef d’oeuvre )

    bizou baveux mandat’ , d…

  12. Fozzy Says:

    Salut Dat’ !

    Comme je savais pas trop où te dire ça, je le fais ici : un grand grand merci pour ce magnifique site.
    Je suis arrivé dessus il y a une bonne semaine en faisant une recherche sur World’s End Girlfriend qui m’avait intrigué et que j’avais envie de découvrir. Et depuis je suis en train de me perdre sur ton blog qui me plonge dans des strats musicales qui m’étaient parfaitement inconnues (je sais pas si mon jeune âge est une excuse suffisante !). Donc je découvre doucement et je suis complètement subjugué par les choses magnifiques que je trouve. Avec en plus t’es chroniques pour guider mon écoute, c’est assez incroyable. Je reste encore actuellement blogué sur l’ablum Farwell Kingdom de WEG (je trouve le couple Call Past Rain/Daydream Loveletter complètement fou, surtout avec la fin qui m’emporte à chaque fois). Mais je vais profiter du temps libre que j’ai envie pour continuer à découvrir !!

    Voilà donc je raconte un peu ma vie, mais je voulais te dire que tu tiens un site complètement incroyable et d’une qualité folle et je voulais te remercier pour ça. En plus t’es particulièrement doué en photo (ca me donne une incroyable envie d’aller au Japon dans quelques années) !

    Keep working ! Merci !

  13. Dat' Says:

    Yo Fozzy !

    Merci vraiment pour ton commentaire !
    Mortel de savoir que tu es tombé sur ces pages via World’s End Girlfriend, et dieu sait comme j’aime ce groupe (j’espere qu’un nouveau va arriver bientot)
    Pour WEG, il y a des tonnes de disques à decouvrir, quasimment tout est magique chez ce monsieur.
    (et merci pour le mini retour sur les photos, une autre serie arrive soon)

    dat’

  14. staphi Says:

    Bon sang, j’avais peur, mais non, c’est beau.

    B.O.C. m’a encore eu. Déjà avec le packaging qui je trouve est le plus beau de tous les B.O.C. Ils ont encore volé mon âme. Ils arrivent encore à m’extirper du monde réel lors d’un trajet de tram. Ils me tirent vers les cieux et j’y vois des joies pleines et enfantines, des tristesses magnifiques, des paysages à la beauté absolue…
    Comment font-ils ?
    Par contre en ce qui me concerne j’ai toujours trouvé B.O.C. très nostalgiques et un peu tristes, et en ça je ne trouve pas cet album si différent des autres. Et poutant il l’est, sans l’être…c’est peut être les rythmiques effectivement moins hip hop qui me font sentir une différence.

    d… : merci pour la découverte de curious absurdities, j’aime beaucoup Oathless.

  15. Anonymous Says:

    Marrant tous ces gens amoureux de BOC. J’ai toujours trouvé leur musique chiante et plate, et leur livraison 2013 n’y change rien. J’ai beau réécouter tout ça, il ne se passe vraiment rien. Bonne chronique sinon, mais pour un disque fort anecdotique ma foi.

  16. JLG Says:

    Petit cadeau pour les vacances. J ai mis la main récemment sur un forum russe consacré à Boards of Canada sur la version lossless de la cassette ultra rare “Boc maxima” de 1996 sortie sur music70. Cet album est en quelque sorte la démo de “Music has the right to children”.

    L’origine de la fuite racontée par 4-yearoldNexus-6:

    Here’s how this particular recording became available:
    Boards of Canada gave this cassette to Autechre,
    Autechre gave a CDR of a recording of the cassette to Richard Devine (Schematic),
    Richard Devine gave a copy of the CDR to Alex Graham (Lexaunculpt),
    Alex Graham gave a copy of the CDR to me,
    I gave a copy of the CDR to Jonathan Canupp (Ten And Tracer),
    Jon Cannupp gave a rip the CDR to the general public via followers of the old IDM ring.
    This 16bit recording of a cassette is the best rip we have.
    All lossy rips I’ve ever found are sourced from it.
    We are not meant to have this music.
    BoC has not given it to us.
    We can only covet it.
    It is not ours.
    For years, I felt that I would pay extortion prices for a rip of the CD.
    But I realized I could only accept it as a gift for it to become mine.

    Side A :
    https://www.dropbox.com/s/heuo9ypnsr859ry/side%20a.zip
    Side B :
    https://www.dropbox.com/s/ayd2o6r8rrurpao/side%20b.zip

  17. fufyttii Says:

    Très beau!! Pas d’autre mot

  18. home mortgages Says:

    see here for the top mortgage loan anywhere

  19. best anti aging serum Says:

    click here for the best vitamin c serum info available

  20. regenerating serum Says:

    go here for the best remove wrinkles under eyes info available

  21. serum c Says:

    click here for the greatest rejuvenating serum info anywhere

  22. wrinkles around the eyes Says:

    go here for the best wrinkles around mouth treatment info around

  23. vitamin c serum for face Says:

    go here for the best what is the best thing for dark spots on your face info available

  24. anti wrinkle treatment Says:

    click here for the top remove wrinkles under eyes info available

  25. regenerating serum Says:

    click here for the top how to get rid of wrinkles around eyes info around

  26. www.herbalistic.net Says:

    see here for the best Herbalistic info around

  27. best vitamin c serum Says:

    go here for the top fix wrinkles info available

  28. anti aging serum Says:

    see here for the greatest serum for face info available

  29. hyaluronic acid vitamin c serum Says:

    see here for the greatest how to get rid of wrinkles naturally info anywhere

  30. what is the best thing for pigmentation on face Says:

    get the top anti wrinkle serum info available

  31. clock builder videos Says:

    get the greatest get more info here available

  32. hyaluronic serum Says:

    see here for the top Herbalistic LLC. info anywhere

  33. what is the best thing for pigmentation on face Says:

    get the best anti wrinkle serum info available

  34. upper lip wrinkle treatments Says:

    go here for the greatest vitamin c serum for face info anywhere

  35. quartz clock motor Says:

    click here for the best chiming movements around

  36. how remove face spots Says:

    go here for the best rejuvenating serum info around

  37. this Says:

    click here for the best LED Light available

  38. LED Flashlight Says:

    get the greatest brightest flashlights around

  39. Led Flashlight Says:

    see here for the greatest Simon Flashlight available

  40. This Web site Says:

    go here for the best 18650 Battery available

  41. Diane Says:

    The natural approach relies on supplements which diminish the constant noises which are a challenge
    for patients. The patient also smokes, does not
    exercise, eats a sub-optimal diet and rated his family and friends support,
    as well as job satisfaction as sufficient. It is not at all a disease
    of younger men with high levels of this sex hormone circulating in their blood.

    Also visit my web blog :: b12 shots how often for weight
    loss (http://uscity.net/)

  42. chat rooms Says:

    As Nikki wasgetting ready she said �Now smile and say cheese� so when she went to take thepic, she pulls one side involving her bra off exposing any breast and catching the guywith his mouth open from the pic. Amy and Sue were undertaking everything they couldfrom busting out laughing at what whilst were doing to the garlic bread guy. Nikkisays �Now let�s both find one with him� as she moves on the other hand of him. Holding out the telephone, both girls lean in in close proximity and Cara runs her give hiscrotch as Nikki snapped the pic. The girls gave him any kiss on his cheek andtold him thank you as they walked away and he stumbled for the door.

  43. Ola Says:

    It’s sold in capsule type blended with other ingredients that help you in weight
    loss as well.

    Here is my homepage … garcinia cambogia weight loss
    kit reviews – Terese

  44. salomon des femmes de chaussures de ski 2012 Says:

    If you can to produce this Sixties look, you may definitely whack your mates apart with your halloween costume. You will find got your supplies in the home to produce this Sixties look, look at your local cd store or perhaps head to your current mother’s or father’s closest thing. Think about it, someone out there continues to have a tiny blouse, appropriate? Obtain inventive and you’ll be in a position to inventive this Sixties search for little or no.
    salomon des femmes de chaussures de ski 2012 http://www.trainersaleonline.com/discount-online-femmes-salomon-chaussures/tres-abordable-salomon-speedcross-3-cs/acheter-en-ligne-k10157-salomon-speedcross-3-cs-trail-femmes-chaussures-de-course-gris-violet-rouge-2016.html

  45. Salomon Speedcross 3 CS Says:

    Often clear the footwear. Making use of stimulated co2, changing footwear, and implementing feet squirt are just part of keeping the athletic shoes stinking refreshing. Always bear in mind to wash these shoes, also. The frequency will depend upon how often you apply the footwear. Wash the particular athletic shoes one or more times monthly.
    Salomon Speedcross 3 CS http://www.trainersaleonline.com/discount-online-femmes-salomon-chaussures/tres-abordable-salomon-speedcross-3-cs/vente-m10159-salomon-speedcross-3-cs-trail-femmes-chaussures-de-course-noir-gris-sortie.html

  46. salomon baskets femmes Says:

    Usa the salomon Manufacturing facility Stores is found nearly in every express along with various other nations also. There is a mentor factory shop in Santa Barbara Los angeles in 808a State Road, First floor Santa Barbara, Florida 93101. In Florida you may also go to salomon Naples in 6060 Collier Bsalomon mend collection Eighty-eight Naples Florida. In Beautiful hawaii you can go to salomon Waikele in 94796 Lumiaina Road Selection 301 Waipahu Beautiful hawaii.
    salomon baskets femmes http://www.trainersaleonline.com/discount-online-femmes-salomon-chaussures/tres-abordable-salomon-speedcross-3-cs/en-soldes-t30160-salomon-speedcross-3-cs-trail-femmes-chaussures-de-course-jade-rose.html

  47. chaussures Solomen Says:

    There will be no bored to death, whiney youngsters on your own excursion this coming year! When you’re getting to the resort youngsters will be thrilled to incomparable your bed when they know you will find there’s exciting build expecting them when they have finished. These crafts are nomess solutions to let your youngster be creative even though caught in the resort. They will intercourse along with putting on or perhaps displaying their particular interesting things!
    chaussures Solomen http://www.trainersaleonline.com/boutique-en-ligne-pour-hommes-salomon-chaussures/sortie-salomon-speedcross-3-cs-acheter/boutique-r306-salomon-speedcross-3-cs-hommes-trail-running-chaussures-noir-vert-vente.html

  48. Salomon Speedcross 3 CS Says:

    Acquire the stick weapon and stick adhere. These kind of has to be your weapon for making the particular old-fashioned curly hair bows. You will end up seeking these to make the mementos adhere to the curly hair video or even bobby green in order to avoid any kind of drop offs.
    Salomon Speedcross 3 CS http://www.trainersaleonline.com/boutique-en-ligne-pour-hommes-salomon-chaussures/sortie-salomon-speedcross-3-cs-acheter/vente-d3037-salomon-speedcross-3-cs-hommes-trail-running-shoes-deepblue-blanc-pour-pas-cher.html

  49. RrANBOg Says:

    722426 2082Hey! Do you know if they make any plugins to help with SEO? Im trying to get my blog to rank for some targeted keywords but Im not seeing extremely great results. In the event you know of any please share. Thanks! 218825

  50. Baby Says:

    192042 111828Real instructive and fantastic anatomical structure of articles , now thats user pleasant (:. 893350

  51. Premier League Predictions Says:

    456938 303423There is an ending. Just remember that I meant for this to be an art game. I do feel like I spent an inordinate amount of time on the more traditional gameplay elements, which could make the meaning of the game a bit unclear. In case you mess around with it though, youll discover it. 858784

  52. German tutors Says:

    German tutors It is actually a nice and helpful little bit of information and facts. I am just delighted that you provided this convenient information and facts around. You should stop us informed this way. Many thanks for spreading.

  53. am.h10.ru Says:

    great post, very informative. I ponder why the opposite experts of this
    sector do not understand this. You must proceed your writing.
    I’m confident, you have a great readers’ base already!

Leave a Reply