Cooler Than Cucumbers Records – Salade de Concombres Vol 2 (instant promo)


Ouvre la fenêtre / Fais tes valises



On est tous d’accord sur le fait que le concombre est un splendide objet sexuel, ainsi qu’un met fabuleux accompagné de vinaigrette ou de guacamole. Le cucurbitacé avait aussi semé la terreur il  a quelques années en Europe, en se révélant porteur de bactéries dangereuses pour les consommateurs. Mais on sait moins que ce légume est aussi le représentant d’un label de hiphop/indie, qui, en plus d’avoir Murmur Breeze, Walter Gross, Kaigen ou Ceschi comme potes, avait sorti une sacrée compilation gratuite il y a 2 ans, bordéliques mais généreuse, frôlant les 35 titres passant du folk décharné au hiphop bien nerveux, en passant par quelques fresques electronica de bonne augure.

Bon, le label Cooler Than Cucumbers a du se dire que ça faisait un peu trop, et qu’il fallait cadrer les choses. Alors il y a 6 mois, il passe un message sur facebook (pas si éloigné des girls time de Lil B), un appel au track à qui veut envoyer, pour une prochaine compilation. En sachant que les morceaux devaient obligatoirement faire référence ou s’inspirer de l’artwork (de DyN, toujours aussi beau) ci dessous. Au menu donc, fin du monde, guerre nucléaire, extraterrestres et blondes sexy découpées en morceau (non ?). Au tracklisting des morceaux sélectionnés ? Thavius Beck, Le Parasite, La Mauvaise Humeur, Womrhole… et euh. Un morceau incroyable.

Sinon, le mec qui tient le label, c’est un pote à moi, il m’a fourni en putes, drogues et appart’ à Miami pour un an, donc je suis obligé d’en parler.








Les accointances de CTC records avec le rap indie américain ne sont plus à prouver, et l’on retrouve une bonne dose dans cette compilation. Authentic balance un hihop apocalyptique qui respecte bien le cahier des charges, Summon & Wormhole posent sur une instrue bien sombre, très Anticon dans l’esprit (Sole n’aurait pas refusé ça il y quelques années), et Megabusive & Sens Beats  sortent un beau morceau progressif, presque religieux dans son instrue. Et si ces morceaux s’inscrivent logiquement dans les racines du label, très hiphop-sombre-indépendant-étouffant, on sent que les concombres veulent enfin se tourner, pour notre plus grand bonheur, vers des morceaux plus directs, plus pimp et tubesques.

Le Unsupervised de Inoe Oner & Kool Trasher fait du bien aux tympans, avec son instrue electrique, imparable, avec ce bordel clavier qui n’en fini plus de nous défriser les oreilles. Le banger de la tape, avec l’uppercut de Koi, et son Double Vision, abstract hiphop massif pas loin de certains travaux d’Edit, en mode beats pachydermiques vs mélodie émo. Lamborghini, soleil couchant, lunette sur le nez, cheveux aux vents. La Mauvaise Humeur crache son habituel hiphop anxiogène et neurasthénique, mais sur une instrue étonnamment évidente, parfaitement branlée, avec ces claviers lunaires complètement dérouillés par les grincements hystériques de la production. Belle mandale. Thavius Beck se permet aussi du gros banger, même s’il n’est pas ici dans l’exercice que je préfère du bonhomme, qui est, pour moi, bien plus plaisant dans le hiphop cathédrale que la charge agressive un peu simpliste (meilleur morceau sorti sur HHCore, souvenons nous).

Impossible de ne pas parler de l’ultra classe Elegant Decay de Haez One, l’un des highlights incontestable de la compile, avec son instrue superbe, parfaite, aux relents asiatiques et rythmes secs comme un coup de pelle dans la nuque. Élégante décadence, en plein dans le mille mec, c’est la classe dans la dépression, c’est l’envie de sourire écrasée par la ville. Du bon boulot. (Le mec se fend même d’un clip).

On a aussi quelques bizarreries, comme la belle ouverture par L. Boy Jr, divagation droguée naviguant entre Dali et folk en apesanteur, aussi joyeux que flippant, avec ses fractures intervenant sans prévenir, ses samples torturés et sa mélodie guillerette. Le Parasite (qui nous avait cassé la tronche avec ses productions démentes sur Les Courants Forts) reprend ses apparats cinématographiques pour une belle instrue james bondienne.





Mais mais mais. Il y a un morceau, dans cette tape, qui roule sur tout le reste. Qui rayonne sa mère, qui scintille comme la queue du diable. Une track affolante, que l’on aurait aimé entendre à la radio, à la tv, en teaser au SNL, dans ma douche, partout. Un petit trésor que CTC records a le bonheur de posséder, et de nous le balancer dans la gueule sans crier gare. Et c’est made by Iris & Loop. Alors déjà, il faut se souvenir de la compilation culte Soul’Sodium de Kamasoundtracks sortie en 2006, avec un verdict&vertigo qui mettait déjà en scène les deux Mc. Ce Dr Verdict et Mr Vertigo en est un peu la suite, la version alternative, l’enfant. Sauf que. Sauf que.  Loop te sort une instrue absolument sublime. Je vous jure, la première fois que j’ai entendu le refrain arriver, avec ces cordes qui se lèvent, ces samples qui s’emballent, cette voix esseulée, cette charge épique à en faire danser les lithopédions. Sérieux, c’est hallucinant. Iris qui te débite ce refrain, génial, hypnotique, tu prends ta colonne vertébrale et tu te l’arraches toi même. La mélodie dans les couplets, les détails qui fusent dans tous les sens, ces ponts d’avant refrain qui filent la frousse.

Ce titre écrase tout ce que j’ai pu entendre en rap français cette année. Les couplets mortels, les refrains splendides, sublimes, incroyables, à te filer des érections auditives jusqu’à la fin de ton existence. Bon, la compile, elle était dans mon itunes un peu avant sa sortie, mais j’ai déjà 64 écoutes au compteur pour ce morceau. 65 maintenant ! Ce morceau, c’est les planètes qui copulent avec les étoiles, c’est les fantômes qui viennent te hanter pendant que tu baises, c’est le monstre-foule qui t’enveloppe et t’étouffe alors que tu marchais tranquille dans la mégalopole. Pourtant, en ce moment, le rap aux textes métaphysiques et cryptiques me saoulent un peu. Mais là, mon palpitant ne peut pas résister. Si les métaphores surréalistes des deux Mc, assénées avec aplombs, demanderont du temps pour être révélées, on ne peut que se prosterner devant la perfection du tout. Ils pourraient parler du cul de mon chat que je dirais pareil. Et puis Iris, mec, t’es trop un fou. J’ai envie que tu t’incrustes chez moi un soir, par la fenêtre ouverte, afin que tu te glisses sous ma couette moelleuse pendant que je dors et que tu me susurres tes textes dans l’oreille, de ta voix grave et langoureuse. Attention, notre amour ne serait que textuel et platonique, mais quoi de mieux que l’affection littéraire en ces temps barbouillés de stupre ?

Les mecs, votre morceau, c’est un chef d’œuvre, ça m’a fracturé le crane, retourné le cerveau. Après une demi-centaine d’écoutes, je suis encore choqué par ce truc. Alors faites un album ensemble, grouillez vous, j’en achète dix d’un coup si c’est de cette qualité.





Certes, comme il y a deux ans, la compilation aurait pu être un peu plus concise et digeste. Mais que cela soit pour l’amour des concombres, du hiphop chelou ou de la fin du monde, toutes les excuses sont bonnes pour chopper la compilation. Non en fait, j’en ai rien à foutre de la raison du téléchargement, il faut absolument pécho le bordel, ne serait ce que pour avoir le morceau d’Iris & Loop dans son itunes, histoire de l’écouter ad nauseam et d’avoir l’impression, enfin, d’être heureux dans sa vie.


A TELECHARGER GRATUITEMENT ICI : http://ctcrecords.bandcamp.com/album/salade-de-concombres-vol-2
















21 Titres – Cooler Than Cucumbers Records

Dat’

FACEBOOK

TWITTER

ps : j’attends mon chèque, contacte moi sur facebook




  • Share/Bookmark
Tags: , , , , ,
  1. staphi Says:

    Effectivement, le morceau de Loop et Iris est extraordinaire. L’original était déjà une tuerie.
    Sur Soul sodium, j’avais vraiment adoré les interventions de Loop (Extorsion de fonds…), et je me rappelle avoir voulu en savoir plus sur le bonhomme, et n’avoir rien trouvé.

    Donc, si quelqu’un a des liens, des sons, des trucs sur ce fabuleux mc, je suis preneur.

  2. traf Says:

    Pour Loop, il a fait quelques trucs sur les compilations du label Dezordr vraiment bien.

    Après t’as aussi sa channel Youtube (pas trop mise à jour) où il balançait quelques prods : http://www.youtube.com/profile?annotation_id=annotation_665816&feature=iv&src_vid=mvLS_EPEFqI&user=PrestoVenzano

    Sinon avant Soul Sodium, il était producteur pour The Homestretch, comme ce petit bijoux, là : http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=mvLS_EPEFqI

  3. Loop Says:

    Les gars, merci bcp pour cette magnifique chronique, merci aussi à Staphi et Traf pour l’intérêt que vous portez à ce qu’on fait, ça me touche grave !
    Là on prépare un projet avec Iris, qui va sortir chez CTC dans un futur proche ( ou lointain ? ) !
    Merci encore pour ce site magnifique, ça me donne envie d’actualiser ma page utube avec mes nouveaux tracks !
    Longue vie à ce site !!

    Loop Dogg / PrestoPresto

  4. Ceasar SALAD Says:

    WAKE URE ASS UP MON LOOP!!

  5. Loop Says:

    HIIIIIIIIIIIIGHT !!!!

  6. Li-An Says:

    La personne qui a réalisé la “pochette” devrait quand même citer ses sources: Bruce Pennington, illustrateur anglais. http://www.collectorshowcase.fr/IMAGES2/sfm_7412.jpg

  7. Aeneman Says:

    Haha cette pochette…allez rien que pour la cover et le titre là, c’est bonheur, hop dl. Merci! :)
    ps: je voudrai une chro TITANESQUE quand le BoC sortira hein. 😛

  8. JC Says:

    Un petit inédit de l’époque Kamasoundtracks (Soul Sodium) de Loop & Dtracks (Dezordr rec.) :

    https://soundcloud.com/perverted-silence/loop-touche-pas-au-grisbi

  9. Dat' Says:

    Merci Traf, pour le coup, j’etais un peu comme Staphi ahah

    Loop ==> merci pour cette exclusivité, chroniques automatiques premiers sur les scoops !!

    Aeneman ==> c’est prevu ahah (sauf si il est nul, mais ça m’etonnerait fort)

    JC ==> Merci !

    Dat’

  10. Tai game BigOne Says:

    Hey, you used to write fantastic, but the last several posts have been kinda boring I miss your super writings. Past several posts are just a little bit out of track! come on!

  11. Tai game ban ca an xu Says:

    I have not checked in here for some time since I thought it was getting boring, but the last few posts are great quality so I guess Ill add you back to my daily bloglist. You deserve it my friend :)

  12. Tai game java Says:

    Im not sure where you are getting your information, but good topic. I needs to spend some time learning much more or understanding more. Thanks for fantastic info I was looking for this info for my mission.

  13. Tai game 7 vien ngoc rong Says:

    Its exhausting to search out knowledgeable people on this matter, but you sound like you recognize what youre talking about! Thanks

  14. Tai game Talking Tom Cat Says:

    Your article value browsing. I came across the application well crafted along with simply logical. I must i think appreciate plenty of time you spent to create the following. Im sure very pleased plus watch for your following blog post.

  15. Tai game do sat mobile Says:

    Saw the whole brief article. There is certainly some definitely helpful information and facts here. thank you. There is no exercise better for the heart than reaching down and lifting people up. by John Andrew Holmes..

  16. Google Says:

    We prefer to honor lots of other internet web sites around the net, even when they arent linked to us, by linking to them. Under are some webpages worth checking out.

  17. Loop aka PrestoPresto Says:

    Salut tout le monde, je reviens 5ans après cette belle chronique pour vous annoncer la sortie de mon album ” Piscine vide “.. http://smarturl.it/PrestoPiscineVide
    Serait il possible d’avoir une nouvelle chronique? Ça m’aiderait pas mal !!
    Loop/ PrestoPresto

Leave a Reply