Plaid – Reachy Prints


I’ve killed a turtle once  



Les choix de carrière sont parfois impénétrables. Après avoir attendu quasiment dix ans pour balancer un nouvel album en 2012, via le mi-figue mi-raisin Scintilli, Plaid revient sans crier gare 2 ans plus tard avec Reachy Prints. Et cette fois, les anglais semblent resserrer les rangs. Scintilli, qui gardait en son cœur de superbes morceaux, s’éparpillait un peu, empêchant encore le groupe d’accoucher d’un sans faute. Difficile de dire si le groupe s’en est rendu compte, mais en 2014, Plaid revient avec un album court, sans interlude, histoire de privilégier la mandale directe et le traumatisme mélodique. Car c’est bien ça que l’on cherche à chaque nouvelle livraison du groupe. Contrairement à Autechre et consort, il n’est jamais histoire de limites repoussées, de chambardement. On veut juste de la mélodie, de la belle, de là joyeusement mélancolique. Ca tombe bien, Reachy Prints a mis la barre haute de ce point de vu là.







Plus que tout autre formation, et en tant que fanatique invétéré de Plaid (aucune objectivité ici, et à jamais), je n’attends qu’une putain de chose en lançant un nouvel LP du groupe : je veux juste me faire fracturer le cerveau à coup de mélodie. Chercher le morceau qui va m’accompagner pendant dix ans, comme trop de productions du duo, depuis 15 ans déjà. Parce que les Even Spring, les Rakimou, les IO, les Light Rain, je les chante parfois dans la rue, souvent dans la douche, exclusivement dans ma tête, histoire de ne pas passer pour un fou. Des morceaux qui se pointent sans prévenir, régulièrement quand je cherche le sommeil, quand mes pensées vagabondes, quand je suis bourré, quand je suis triste, quand je suis heureux. Traumatisé à vie, certainement. J’ai toujours placé Plaid au dessus de tout ce qui se fait en electronica, malgré l’absence d’un album ultime, pour la simple et bonne raison que ces deux mecs ont réussi à se placer ad vitam eternam dans mes synapses. Scintilli ? Je n’arrivais pas à piger si c’était moi qui avait grandi, ou si le LP manquait d’un je-ne-sais-quoi de magie pour réellement me flinguer l’échine.

9 morceaux (ou 10 avec le bonus), pas de fioriture, de l’efficace, pas de beatless, la promesse était belle en lançant Reachy Prints. OH va respecter le cahier des charges. Presque du fan-service. Pas de surprise. Mais bordel, que c’est beau. Des harpounettes qui pleuvent la mélodie des anges en intro. Puis une constante progression, avec tout ce qu’il faut d’airs cristallins et de mélopée émo. Ca ne ferra que monter, monter, des paillons dans le ventre, et des étoiles plein la tête. Cela en serait presque cliché, correspondant à ce que l’on attend de Plaid à 100%, un peu comme le (très bon) premier single Hawkmoth également, dont j’avais parlé il y a quelques semaines. Mais on ne parle pas du vieux cliché racorni, mais bien de la photo pleine de vie, frappante, débordant de contraste et de couleurs.

Mais le groupe ne va pas s’escrimer à nous ressortir du fan-service. Car la première vraie claque du disque, c’est avec Nafovanny qu’on se la prend. Où l’on entend Plaid faire du Plaid, mais une dose d’inédit en plus. Rythme binaire, bassline caverneuse, on avance pendant deux minutes dans un tunnel hypnotique. Ce n’est pas sombre, il y a juste ce qu’il faut d’oppressant, avant qu’un synthé sublime déboule. 1min15, une complainte parabolique fait son entrée et terrasse les cœurs encore durs. C’est beau comme la mort, et tu sais déjà que tu tiens là un des tous meilleurs morceaux de Plaid. Le choc intervient au bout de 2 min quand tout s’éteint, se calme et que la mélodie se fait divine. Divine. A la première écoute, impossible de ne pas lâcher un « whao, bordel » de circonstance, sous la perfection d’un changement pareil. La track qui s’escrimait au départ dans les bas-fonds, part sur un voyage en apesanteur, candide, cotonneux, sublime, qui n’en fini plus de monter vers les étoiles. Je n’avais pas été aussi impressionné par un morceau du groupe depuis This City (on remonte loin). C’est la claque, c’est le son originel des anglais, la même beauté, la même émotion, mais pimpé par une perfection dans la production assez ahurissante, et ce coté aventureux que l’on pensait avoir perdu. Un coup de maitre.

L’autre commotion provoquée par l’album, c’est Ropen, adoptant lui aussi un parti pris que l’on entendait que trop peu chez les anglais. Plus expérimental et obscure que ses pairs, le morceau s’avance en mélasse émotionnelle aux rythmes pachydermiques, d’une puissance folle. La mélodie, loin d’être évidente, renverse tout, coulée de lave zebrée de sursauts jouissifs. On est dans complainte de fin du monde, mais à la Plaid, avec des synthés qui te chialent leur tristesse de façon absolue. Dépression, amours perdus, mémoires floues, mais avec amour. Longue chute en slow motion, qui n’a pas vraiment de développement, de break, de conclusion, ce morceau est l’autre exercice majeur de Reachy Print, un versant moins évident du groupe, renvoyant légèrement à certaines tirades d’Autechre, voir à Come To Dust, diamant noir du dernier Boards Of Canada. Marche militaire d’éclopés, armée balayée par le vent, Ropen impressionne, désarçonne presque, nous balançant un Plaid qui prend enfin des risques, montrant un visage déjà aperçu mais jamais réellement contemplé. Un des meilleurs morceaux du groupe, tout disque confondu.





Et Reachy Prints n’a pas fini de foutre des claques : on a pas mal entendu Wallet, et sa frustre video, morceau de folie, réunissant ce qui se fait de mieux chez les anglais, mais avec, là aussi, une profondeur étonnante. Les rythmes tabassent, les bugs sonores remplissent le spectre. Mais c’est là encore la mélodie qui va tout emporter, faire saigner les palpitants, draguer l’échine. Si le milieu du morceau pourrait presque faire du surplace, le dernier tiers s’amuse à prendre ta colonne vertébrale pour en faire des papillotes. Pas besoin de trop en faire, le morceau reste toujours en retenu, presque discret face au coté bigger than life de Oh ou Nofovanny, pour une simple comptine mélancolique qui ne sert qu’à te rappeler tes vies passées.

Il y a évidemment le gargantuesque et épique Matin Lunaire, fresque electro-pop légère et colorée comme une bulle de savon, entre fragilité pure et chute dans un puits de néon. Une pop star japonaise pourrait chanter sur ce morceau et ça serait bien. Une armée de filles en fleur pourrait découvrir la vie sur ce morceau, et ça serait bien. Un mec défoncé qui rentre chez lui avec des souvenirs roses plein la tête pourrait écouter à fond ce morceau, le casque enfoncé sur les oreilles, et ça serait bien. La dernière minute du morceau est magique, une putain de conclusion joyeuse, à nous donner envie de sortir les cotillons.

Tether renouera avec le Plaid que l’on connaît bien, le crasseux qui laisse exploser sans prévenir la mélodie divine, le strip club qui se mut en jardin pour enfant, la solitude sourde qui se fait exploser par des arpèges lumineux qui partent dans tous les sens. Mais c’est sans commune mesure avec Liverpool St, qui a pas mal divisé. Et je ne pige pas pourquoi. Tu vas me dire que c’est niais, que c’est sucré, que l’on frôle le Disneyland. Oui, mais merde, c’est ça qui est bon. Parce que c’est putain de beau. C’est le moment où les arcs en ciel te tombent sur la tronche, où les monstres se mettent à danser comme des cons, où tu délivres enfin la princesse pour que vous puissiez copuler sauvagement. C’est la mélodie débile mais parfaite, belle comme le jour, candide à en crever. C’est une sorte de symphonie qui se brise et vrille vers une electro flingué, avec Plaid qui nous sort l’un des synthés indispensables du disque. Ce morceau, c’est le moment où tu balances dans ta bouche des Fizzy Pazzy, quinze ans après avoir mangé le dernier paquet : tu te sens idiot de succomber à ce plaisir enfantin… mais ce gout sucré, ce bonbon qui claque de partout dans la bouche, cette langue colorée qui te fait passer pour un débile, c’est la sensation que tu cherches tous les jours en allant te casser le cul au boulot, pour un salaire de misère. Débile oui, mais heureux.

Oh je sais, je suis un peu lourd avec mes bonus tracks japonaises, mais si certains groupes Warp se foutent un peu de la gueule des japonais, Plaid a toujours pris le bordel au sérieux, avec en point d’orgue le Miamivice de Spokes, ou le fou Outside Orange qui offrait une bien belle plus-value à Scintilli. Le groupe avait prévenu, ils ont écarté quelques morceaux de Reachy Prints, pour accoucher d’un tracklist resserré. Et l’on peut imaginer qu’Away en faisait parti. Morceau qui tournait déjà en live, ce titre bonus fait rentrer le chant pour la première fois sur le disque, pour des apparats très Spokes. Et clairement, si Away n’invente rien, Plaid pousse le trip dans ses retranchements, entre voix d’anges dérouillées par une rythmique imprévisible et mélodie de folie. On croirait presque entendre Imogen Heap en train de se taillader les follicules avec un tesson de bouteille. Après 3 minutes de délire quasi-christique, la dernière minute est absolument folle, à te filer la chair de poule. Pas forcément cohérent avec le reste du disque, mais niveau rouleau compresseur émotionnel, on est plutôt bien servi.

Au final, dans ce disque ultra cohérent, seul Slam pourra paraître un peu frustre, loin des effusions épiques des autres morceaux, avec un ensemble plus linaire, avec une progression timide et un peu empruntée, mais qui se révèle plutôt agréable après quelques écoutes, sans avoir la magie d’un Wallet.





Assez étonnant ces retours en force. On pensait Warp en petite forme, avec des tauliers partant en vrille et des nouvelles signatures loin d’être savoureuses. Mais il y a eu BOC l’année dernière. Et Plaid cette année. Plaid, impérial, toujours aussi fragile et candide, discret et enthousiaste. Comme toujours avec le groupe, on est loin de l’album qui révolutionne tout, du LP qui va changer la face du monde électronique. Mais ce n’est clairement pas ce qui semble les intéresser. Eux veulent juste enchanter les gens, infiltrer nos cerveaux, nous accompagner pour de nouveaux moments de vie. Réactiver les mémoires. Bousculer la mélancolie. Donner, tranquillement, l’envie de voler.

Et pour la première fois depuis un bail, le groupe déboule avec un album complet, efficace, homogène, pertinent à 100%. Elles sont loin, les velléités de fresques sans fin, d’album à multiples facettes, de tracks intervalles. S’il est difficile de placer Reachy Print comme le meilleur disque du groupe, il en est peut être le plus implacable, le plus facile à ingérer, tout en étant le plus riche, le plus dense. Il y a encore les tics et mélodies inhérentes aux anglais, mais les morceaux débordent de détails, de synthés inédits chez Plaid, d’exercices risqués (Ropen, Liverpool St, Nafovonny…), avec une production en mode 3D que l’on entendait pas forcément auparavant.

Certes, il y a toujours du fan service. Mais en écoutant ce Reachy Prints, chose qui m’avait grandement manqué sur Scintilli, je me surprends à nouveau à rêver, à sourire comme un con, à vouloir courir en pleine rue, la nuit, les bras écartés en me marrant. A avoir une mini larme aux yeux au détour d’une litanie mélancolique. Penser aux âmes tristes et disparues. Et me dire que peut-être, je risque de chanter certains de ces morceaux dans 10 ans encore.

Plus que tout, Reachy Prints me rassure légèrement : finalement, je n’ai pas totalement perdu mon âme d’enfant.






PLAID – MATIN LUNAIRE from Clement Oberto on Vimeo.






Plaid – Wallet






10 titres – Warp / Beat Record

Dat’

FACEBOOK

TWITTER (viens parler de Ca avec moi sur twitter)




  • Share/Bookmark
  1. Clem Says:

    Garde ton âme d’enfant et continue de nous faire rêver avec tes chroniques.
    Longue vie à Plaid, longue vie aux Chroniques Automatiques.

  2. Nil Says:

    Tu me donnerais presque envie de l’écouter ! ^^
    <- fan de Double Figure, mais pas forcément du reste…

  3. staphi Says:

    c’est vrai que cet album est énorme. Je trouve que Plaid y gagne à faire un album plus court et un peu débarassé du superflu.

    Autant Scintilli m’avait déçu en étant bien mais pas top, donc pas à la hauteur des années d’attentes, celui-ci je savais même pas qu’il se préparait avant de de parcourir ces bonnes vieilles chros autos (loué soit-tu Dat’), et je suis ravi du résultat.

    Et puis ça fait qd même super plaisir que des groupes de la grandes période warp sortent encore de la qualité.

    –> Nil : t’as pas accroché sur Rest Proof Clockwork ? je les trouve équivalent en qualité.

  4. chan Says:

    c’est clair que ça fait plaisir que plaid revienne à ce niveau, pour ma part je trouve que hawkmoth est époustouflant avec ces mélodies qui s’imbriquent ainsi que matin lunaire plus simple et efficace

  5. Nil Says:

    @Staphi : je ne sais plus, à vrai dire. J’ai plusieurs albums de Plaid dans ma cdthèque mais pas celui-ci (je ne saurais trop dire pourquoi). Je note, merci !

  6. Dat' Says:

    Nil => Comme je disais, j’ai du mal à etre fan d’un album de Plaid, par rapport à un autre, mais par contre ultra fan de pleins de morceaux dans pleins d’albums.
    Et pour le coup, Reachy Prints de sacrées putain de perles ! donc n’ehsite pas à l’ecouter

    Staphi => On est d’accord, les “vieux” font plutot bien resistance.

    Chan => Yes Hawkmoth est terrible. Mais c’est du 100% Plaid, c’est pour ça que j’adore Nafovanny et Ropen !

  7. Gee Says:

    Matin lunaire est absolument incroyable . je vais de ce pas m ecouter la suite du disque

  8. Mid Says:

    Je trouve le clip de Wallet génial à regarder en 144p sur yt, sans déconner !

  9. Epifania Says:

    This site was… how do I say it? Relevant!! Finally I’ve found something which helped me.
    Thanks!

    Here is my web-site; abbigliamento per chihuahua

  10. software akuntansi Excel indonesia Says:

    Cսrrently іt ѕeems like Expression Engine іs tɦᥱ ƅеst bloggting ppatform ɑvailable right now.
    (from whaat І’νe гead) Iѕ tҺat ᴡɦat yоu’гᥱ սsing ⲟn уοur
    blog?

    Ayo baca-baca Ԁi situs Sayya hanya untuk
    mendapatkan Informasi lebih komplit mengenai software akuntansi Excel indonesia .
    Terima Kasih

  11. bandar sbobet asia terpercaya Says:

    Thank you forr thе auspicious writeup.
    ӏt actuaoly ᥙsed tо Ƅᥱ a leisure account іt.
    Ꮮoߋk complex tto more brought agreeable from уⲟu!

    Ꮋowever, һow сɑn ԝе κeep uⲣ а correspondence?

    Jangan lupa untuk Kunjungi halaman webb Ane buat mendapat Info
    lebih lengkap mengenai bandar sbobet asia terpercaya .
    Suwun

  12. cara mendaftar sbobet indonesia Says:

    I am curious to find oout ѡҺаt blkog
    platform ʏօu’гᥱ աorking
    ᴡith? І’m experiencing ѕome minor security ρroblems աith mу ⅼatest wbsite аnd Ι ᴡould
    ⅼike to find ѕomething more risk-free.Ɗо youu һave anyy solutions?

    Silahkan Kunjungi sktus Kami demi dapat Info lebvih keren mengenai cara mendaftar sbobet indonesia .
    Τhanks ʏa

  13. Jasa pindahan profesional Says:

    Peculiar article, totally ԝһаt І ԝanted too
    find.

    Silahkann Kunjungi web Kami demi mendapatkan Fakta lebih lengfkap mengenai Jasa pindahan profesional .
    Terima Kasih

  14. Yong Says:

    ӏ waas recommwnded thos website bү mʏ cousin. Ӏ’m not surfe hether tҺіѕ post іs written bby hіm aѕ
    no оne else knjow ѕuch detailed about mmy difficulty.
    Ⲩօu’ге incredible! Τhanks!

    Silahkan Kunjungi situs Kami hanya untuk dapatkan Data lebih komplit tenjtang Yong .
    Terima Kasih

  15. home page Says:

    Hi all, here every one is sharing these kinds of know-how, thus it’s
    nice to read this website, and I used to pay a quick visit this weblog every day.

  16. jasa anti rayap terbaik Says:

    Hi Dear, aree yoᥙ actually visiting
    thіs site ⲟn ɑ regular basis,
    if ѕօ then үоu will ɑbsolutely obtainn nice knowledge.

    Jangan sungkan untuk mengunjungi sjte Kami hanya untuk mendapat Fakta lebih
    komplit mengenai jasa anti rayap terbaik .
    Trima Kasih

  17. Jasa pembasmi rayap Says:

    I mսѕt tɦank уоu fοr tҺᥱ efforts ʏߋu ɦave
    putt іn penning tuis blog. Ι’m hoping tⲟ
    voew tthe ѕame Һigh-grade content bү үоu later oon aas ԝell.

    Ⅰn fact, youur creative writing abilities ɦаѕ ejcouraged
    me tо ɡet mʏ оwn, personal website noᴡ 😉

    Silahkan Cek website Aku buat dapat Fakta lebih komplit tentang
    Jasa pembasmi rayap .
    Terima Kasih

  18. resep masakan ayam mudah dan lengkap Says:

    Hі theгe to eѵery body, іt’s my fіrst visit օf
    thiѕ blog; thіs weblog consists oof awesome ɑnd ɑctually excellent data fоr visitors.

    Silahkan Kunjungi blog Anne untuk dapatkan Data Menarik mengenai resep masakan ayam mudah dan lengkap .
    Terima Kasih

  19. jual blazer pria termurah Says:

    My brotherr suggested I maү like thuis web site.
    ᕼе waas օnce totally гight. TҺis
    submit truly made mү ԁay.
    Үоu can not imagine јust Һow much time I
    hhad spent foor thios іnformation! Тhank уߋu!

    Silahkan Kunjungi blog Kami buat mendapat Data lebih kimplit mengenai jual blazer pria termurah .

    Suwun

  20. anti rayap jakarta Says:

    Whаt’s սp it’ѕ mе, I amm ɑlso vieiting thiѕ weeb siute regularly, tһis website iѕ ruly goօd and thᥱ visitors aare аctually shariung pleasant
    tɦoughts.

    Silahkan Cek blog Aku haqnya untuk dapat Data lebih keren mengenai anti rayap jakarta .
    Ꭲhanks ya

  21. วิธี อยาก ผอม และ ขาว Says:

    Hi there! I know this is kinda off topic nevertheless I’d figured I’d ask.
    Would you be interested in exchanging links or maybe guest writing a blog
    post or vice-versa? My site goes over a lot of the same subjects
    as yours and I believe we could greatly benefit from each other.
    If you are interested feel free to shoot me an e-mail. I look forward to hearing
    from you! Wonderful blog by the way!

  22. กลูต้า ปริมาณต่อวัน Says:

    Everyone loves what you guys are up too. This kind of clever work and exposure!
    Keep up the great works guys I’ve you guys to blogroll.

  23. เบอร์มงคล สําหรับคนเกิดวันพุธ Says:

    Hi to all, the contents present at this web page are truly
    awesome for people experience, well, keep up the nice work fellows.

  24. เบอร์มงคล นําโชค Says:

    Hi colleagues, how is everything, and what you desire to say about this post, in my view its
    in fact amazing in favor of me.

  25. ที่นอน 2 ชั้น แบบลิ้นชัก Says:

    Outstanding quest there. What occurred after? Good luck!

  26. โรงงานผลิตครีม ที่ไหนดี pantip Says:

    Greetings! I’ve been reading your site for some time now and finally got the
    bravery to go ahead and give you a shout out from Kingwood Tx!
    Just wanted to tell you keep up the excellent work!

  27. เข็ม เจาะ ปลาย นิ้ว Says:

    Piece of writing writing is also a fun, if you be familiar with then you can write or else it is complex to write.

  28. ที่พัก อัมพวา ลอยกระทง Says:

    What a data of un-ambiguity and preserveness of valuable familiarity concerning unexpected emotions.

  29. เบอร์สวย ราคาถูก Says:

    Hello to every single one, it’s actually a good for me to visit this site,
    it includes important Information.

  30. เบอร์ สวย เบอร์ พัน Says:

    wonderful points altogether, you simply gained a brand
    new reader. What might you suggest about your post that you just made some days ago?
    Any sure?

  31. ขาย เบอร์ สวย ตอง 7 Says:

    This excellent website really has all of the information and
    facts I needed concerning this subject and didn’t know who to ask.

  32. กระเป๋า หนัง จาก ฮ่องกง Says:

    I read this piece of writing completely about the comparison of most up-to-date and earlier technologies, it’s
    remarkable article.

  33. ติด แก๊ส เวอร์ ซุ ส Says:

    WOW just what I was searching for. Came here by searching for ติดแก๊ส lpg

  34. เบอร์สวยมงคล Says:

    Admiring the time and effort you put into your site and detailed information you offer.
    It’s great to come across a blog every once in a
    while that isn’t the same old rehashed material.
    Fantastic read! I’ve bookmarked your site and I’m adding your RSS feeds to
    my Google account.

  35. Google Says:

    Always a major fan of linking to bloggers that I really like but dont get a lot of link like from.

  36. realistic suction cup dildo Says:

    below youll locate the link to some sites that we believe it is best to visit

  37. fxsignals Says:

    that would be the end of this post. Here you will obtain some websites that we assume youll enjoy, just click the hyperlinks over

  38. vibrator challenge Says:

    that is the finish of this write-up. Here you will come across some sites that we think youll value, just click the links over

  39. when time does the store close Says:

    we like to honor lots of other net sites around the net, even if they arent linked to us, by linking to them. Below are some webpages really worth checking out

  40. dildo Says:

    usually posts some pretty exciting stuff like this. If youre new to this site

  41. best vibrators Says:

    usually posts some very fascinating stuff like this. If youre new to this site

  42. http://2sex.club Says:

    we like to honor many other world wide web websites on the net, even though they arent linked to us, by linking to them. Under are some webpages worth checking out

Leave a Reply