Squarepusher – Damogen Furies


J’ai répondu Yolo



Ca fait bien longtemps que j’avais abandonné tout espoir concernant Squarepusher. On ne va pas reparler de sa magnifique et bien longue carrière, ça, tout le monde respecte. Mais depuis quelques années, on bande mou. Le dernier vrai disque du mec qui m’avait retourné, c’était ce fabuleux Number Lucent, tout en progression, joli mini disque funky sombrant graduellement dans l’hystérie la plus totale. Son Shobaleader One LP ? Un peu de sérieux svp. Son Solo Electric Bass ? Pourquoi pas en live, mais en disque, c’est comme regarder Léa Seydoux au cinema: c’est beau, mais pas des masses exaltant. Son Music For Robots ? Un peu de sérieux svp 2. Tu avais bien Ufabulum, qui tentait de rallumer le feu sacré, et l’on y croyait légèrement, via le fou Dark Steering ou sur le magnifique 4001, meilleur morceau pondu par Squarepusher depuis des lustres. Mais quelques bravades lumineuses au milieu de tripatouillages stériles n’ont jamais fait un bon album.

La seule empreinte laissée par Ufabulum, outre ses lives aux visuels assez déments, était celle d’un Squarepusher voulant de plus en plus s’amuser, quitte à laisser ses délires abscons-arty au placard. Ce qui n’était pas plus mal, même si l’on tapait souvent a coté. Alors en annonçant un Damogen Furies plus proche de Steve Aoki que d’Ultravisitor, Pitchfork balançait encore une simple punchline racoleuse, ou allait-on enfin revoir du fun chez l’anglais ? Je vais te le dire direct : oui et non.








Superbe digipack bien sombre et tête de Jenkison écrabouillée (avec un livret de 12 pages entièrement noires, Warp Records ne semble pas décidé à sauver les forets), Damogen Furies ne transpire pas la grosse marrade. Pourtant, la grosse claque arrive d’entrée avec Stor Eiglass, course en avant monumentale. Beat pachydermique, synthé rigolard, ultra naïf, imparable, dance musique apocalyptique, tu sens bien le plaisir débouler en mode hystérique. C’est simple, à la première écoute, je me suis foutu à poil et j’ai foncé la bite au vent dans ma douche. Justement parce que celle mélodie, tu veux la chanter en gigotant nu dans ta baignoire, à te savonner le torse gaiement. Aphex Twin x Jeremstar. Le morceau n’en fini pas d’évoluer, riche à en crever, tout en restant imparable. On a un peu le pendant candide de Dark Steering, un tube vice et violent qui renversera n’importe quelle sale de concert vers 5am, lever du soleil included. Je ne te parle même pas du tunnel apocalyptique vers 3min45, entre une Kawasaki Ninja H2 avec des problèmes de pot d’échappement et un live Gabber étouffé par un mur de béton. Géant. Et je ne te parle même pas du clip, qui n’a aucun intérêt sur youtube, mais qui est incroyable avec l’application gratos sur itunes, en mode réalité virtuelle débile avec ton iphone devant les yux, qui te file une gerbe pas possible mais te ferra sûrement vivre ton premier vrai orgasme cérébral. Ejaculer par les yeux et les oreilles en même temps, ce n’est pas banal. Fout toi un sorbet fraise dans la bouche et tu te croiras dans un porno tentaculaire japonais, tous les orifices seront stimulés.

Alors franchement, après 4 minutes d’absurdité sourde, tu penses que Damogen Furies sera encore plus con et jouissif qu’un Expendables. Sauf que Squarepusher branche son système sur le mode sérieux et post apocalyptique. Et dieu, que c’est réussi : Baltang Ort nous balance en pleine guerre des machines. Terre détruite, cadavres partout, les robots ont pris le pouvoir. Synthé lunaire et dépressif, beau à crever, seulement secoué par un bug bruitiste bien violent, sorte de signal d’alarme en plein épisode de schizophrénie. Alors après cette intro du tonnerre, Squarepush’ va dérouler son IDM concassée crade et barbare, sans forcément nous étonner, mais en maitrisant clairement parfaitement le sujet. La magie, elle, est bien là, quand ce synthé du départ arrive à faire quelques incursions émo, quelques secondes de chiale dans un océan de bestialité informatique. Et après la tornade vient le beau temps, la mélodie reprend ses droits, à peine blessée par le tapis de bombe précédant. Et c’est beau. C’est pur, fragile, avec cette ligne cradingue qui s’immisce sur le tout. Ne me dit pas que tu n’as pas eu de frisson pile à 4min05, quand le grondement commence et emporte tout. Derniere minute, on convie tout le bordel pour l’assault finale, orgie bruitiste avec le synthé lunaire, l’alarme schyzo, le grondement et les robots qui se sautent tous à la gorge et copulent en hurlant. Avec une petite drum’n bass des ténébres pour parapher le tout. 20 secondes finales pour prier et pleurer et un peu. Mon petit Jenkinson, ce que tu viens de balancer, c’est beau beau beau.

L’album est bien parti pour tutoyer avec l’excellence hein ? Squarepusher revient enfin dans la cours des grands tu te dis hein ? Et là, c’est le drame. Que ce passe t’il, quasimment plus rien ne tient la route, l’album tombe dans l’inintéressant, voire la chierie sans non. Pas de fun comme le premier morceau, pas de violence mélancolique comme le second. On se retrouve avec des flatulences sans intérêts, même si un ou deux morceaux sont à sauver du marasme. Rayc Fire 2 est inécoutable, (alors qu’elle s’annonçant marrante) stridence hystérique inécoutable rendant les râles de mon père pendant ses crises d’épilepsie presque aussi doux qu’un Sufjan Stevens. Putain, t’es sérieux Jenkinson ? ça s’annonçait marrant comme morceau en plus, mais là, on dirait un enfant en pleine crise de paranoïa la bave aux lèvres, coincé dans un manège de fête foraine tournant à cent à l’heure. Les gars, si vous etes déjà allé au Japon, imaginez que ce morceau c’est comme passer une nuit dans un Pachinko en écoutant un morceau de Kyari Pamyu Pamyu en 80rpm. Angoissant.





Baltang Arc te fait étouffer pareil, avec une première moitié façon trailer d’Inception remixé par un prof de gym au corps huilé qui te secoue sa bite devant ta tronche en te hurlant de finir ta série de cent pompes sur un bras. Même pour un fan de muscu, si tu prends ton pied en faisant ça, c’est que tu es un putain de pervers. Pourtant, tout à coup, tu y crois, avec ce dernier tiers qui fait intervenir des claviers funky façon Street Of Rage 2, mais c’est tellement le bordel autour que pour deux seconde de plaisir mélodique, tu es obliger de subir trois litres de vomissures dans la gueule. Squarepusher, mec, il va vraiment falloir penser à arrêter la coke.

Kwang Bass aurait pu être cool (à commence comme un U-ziq dépressif façon Duntisborne), mais là aussi, on passe en mode pilotage automatique complet, l’anglais est en roue libre et se déchaine à n’en plus finir. Le plaisir, c’est aussi le silence. Dans le lot, tu peux sauver Exjag Nives, qui commence de la plus belle des façons, laissant ENFIN la mélodie s’exprimer à nouveau. C’est presque pop, le rythme est massif mais pas complètement apocalyptique, même s’il se cabre méchamment la plupart du temps. C’est assez tubesque, on pourrait presque imaginer une Katy Perry chanter sur ce bordel, si la demoiselle avait soudainement décider de s’adonner au sacrifice humain. On a presque un refrain imparable fait par un synthé sautillant, du bon boulot. C’est loin d’être le meilleur morceau de Squarepush’, c’est légèrement générique, mais franchement, ça fait plutôt bien le taff, et c’est bien sympa. Quand le morceau bascule en cavalcade drum en bass joyeuse, c’est que du bonheur. Pas de révolution, mais c’est quand même bien mieux que la majorité des chieries que nous a balancé l’anglais sur ces dernières années.

Et puis il y a Kotenjaz. Je pense que la majorité des gens trouveront ça dégeulasse. Et au début, j’ai mis ma main devant la bouche en gaggant, moi aussi. Puis j’ai préservé, et je trouve ça cool. Au début, je me suis dit “c’est quoi ce bordel ?” Puis tu tends l’oreille. Tu entends un peu de pop. Un peu d’electro-dance-pute émo. Un peu d’EDM aussi ? Maybe. Et un truc qui fait “kronkronkrooon” comme du Dubstep vers la fin. Et en réécoutant à partir de 1min45, tu comprends tout : Squarepusher sort les glowsticks. Les glowsticks ! La deuxième moitié du morceau est un vrai capharnaüm, on ne kiff pas des masses. Mais on comprends que cette track est ce qui est le plus proche d’un Squarepusher génération Yolo. Tu sens qu’il n’assume pas. Qu’il veut faire danser les jeunes vierges américaines dans les Spring Breakers, et les vieux drogués libidineux de Cancun. Mais il n’assume pas, alors il noie ça sous un torrent de boue.  Et c’est bien dommage, parce que en entendant la mélodie à 1min45, tu es là, tu te marrer, et tu hurles à Squarepusher OUI ENFIN DONNE NOUS DU FUN, DU FUN, DU FUN !!!!. On y était presque, acte manqué, dommage.

Mais il y a la fin de l’album (enfin, je te fais la fleur de ne pas parler Straks Nombir, ridicule bonus track japonaise à peine plus intéressante qu’une flatulence, et qui nous rappelle qu’en terme de bonus Jp, n’est pas Clark qui veut). Et la fin de l’album, c’est D Frozen Aac. Et là, je te dis oui. Un grand oui. Ca part en tube techno cradingue façon Prodigy (si si, un peu), et tu te dis que tu vas te prendre une bonne mandale. Mais même pour les gothiques, les ténèbres, c’est fatiguant, et à défaut de bas résilles roses fuschia, Squarepusher balance au bout de 3minutes une mélodie sublime, absolument mystique, à te faire dresser les cheveux la caboche. Colonne vertébrale en papillote, ce synthé déboule et tu chiales, te rappelant les meilleures heures d’une musique Warpienne qui oublie trop souvent l’émotion désormais. C’est beau, épique, affolant, massif, tu as envie de manger le monde et tabasser tout ce qui bouge. C’est un peu trop court, on aurait aimé que le tout dur 10 minutes. Ce n’est pas non plus Tundra 4, le modele dans le genre chez l’anglais. Et quand le morceau repart en mode punition sourde, on est un peu frustré. Mais la mandale est belle, violente, puissante, on en attendait pas tant.





Double personnalité chez Squarepusher. On sent, encore plus que sur la galette précédente, un Jenkinson tiraillé par l’envie de faire danser les kids dans les festoches d’été pleins de drogues et de gens beaux. Mais le mec a 45 ans, et ressemble plus à ton oncle sympa qu’à Avicii, et ne peut s’empêcher de tout déboiter avec des avalanches bruitistes absconses. C’est souvent jouissif (Stor Eiglass, D Frozen Aac, Exjag Nives), parfois ridicule (Baltang Arg, Rayc Fire 2… est-ce que ce monde est sérieux ?). On s’interroge sur ce que Jenkinson veut nous dire (Kotenjaz), mais on prend notre pied sur les rares fresques mélancoliques, belles comme la mort, que le mec nous lâche au moins une fois par album (Baltang Ort, D Frozen Aac), ce qui me fait penser que l’on pourrait faire un petit best of mélancolico-mélodique de Squarepusher, et que l’on aurait de bien belles choses.

Squarepusher a le cul entre deux chaises : la destruction et la putasserie. Parfois c’est beau, et étonnamment, cet album est bien plus digeste et pertinent que Ufabulum, alors que la moitié est quasi inécoutable. Malgré tout, on a vraiment envie de crier au bonhomme de lâcher les vannes. Putain, t’es vieux maintenant, tu as une carrière de folie, faut t’en battre les roubignoles mec. Balance le fun, le fun, le fun. Des clips avec des meufs en bikinis, des billets de banques, de la joie, du soleil. Que l’on se marre ! On le voit en plus dans tes lives, tu kiff, tu harangues la foule, tu lèves les bras en mode Guetta, tu balances des drops. Tu aimes entendre les gens gueuler, t’es une star mon poulet. Parce qu’en entendant Stor Eiglass ou 4001, on sent que tu peux le faire. Un album entier comme ça, de pure débilitée niaise, mais belle, ça serait le bonheur. Parce que oui, c’est débile, mais bordel, que cela reste beau. Beau, beau, beau.

Sort ton maillot de bain Squarepusher, va trainer à Cannes avec Paris Hilton, fait une poignée de Spring Break et revient nous avec un album bourré de mélancolie débridée en mode Yolo. Fait pas de l’Edm hein ! Mais de la Dance, ça serrait génial. Ca existe déjà ? Pas faux. Mais on est sur que tu peux faire encore mieux. En attendant, écouter les quelques morceaux réussis de Damogen Furies, ce n’est déjà pas trop mal.






Squarepusher – Stor Eiglass (en vrai, il faut télécharger l’appli, ça n’a pas aucun sens sur youtube comme ça)






9 morceaux – Warp / Beat Records

Dat’

FACEBOOK

TWITTER (vient faire du Yolo sur Twitter)


  • Share/Bookmark
Tags: , , , , ,
  1. dirty epic Says:

    Je ne savais pas ce qu’était un pachinko, et rien qu’avec une photo j’ai compris où tu voulais en venir. Et je me suis bien marré en écoutant ce morceau…

  2. Dat' Says:

    ahah c’est vraiment l’enfer sur terre le pachinko.
    Mettre une oreille à coté d’un reacteur d’avion, à coté, c’est reposant.

  3. Chau Says:

    Squarepusher – Damogen Furies Blog Archive Les Chroniques Automatiques is an excellent piece of composing,
    I’m discussing with my good friends.

    Review my web page … http://www.kennysang.org

  4. Tai game Talking Tom Cat Says:

    These are very inspiring reminds me again that i must sort out something a bit more special for my own blog! I particularly like Brian jeremys design. Good post, thanks.

  5. Tai game quy chien tam quoc Says:

    Thats why so many science fiction stories use Greek and Roman names, stories and history.

  6. small but quiet dog breeds Says:

    It is a good idea to utilize some KY jelly or some Vaseline and lubricate it and lift there tail.
    As with any medication, what is dosage using a veterinarian.

    Breakfast includes fresh juice, fruit, granola and pastry followed by
    the choice of hot entrees–smoked salmon hash and
    pecan caramel French toast are two favorites.

    Call your dog to you together with spray about
    the coat making sure in order to avoid his eyes, nose
    and mouth. Praise your canine during an inspection to deliver
    the message that paw handling can be a good thing. Anal
    glands are scent glands located around your pet dog’s rectum.
    small but quiet dog breeds
    Breakfast includes fresh juice, fruit, granola and pastry followed by the
    choice of hot entrees–smoked salmon hash and pecan caramel French toast are two favorites.
    Call your dog to you together with spray about the coat making sure in order to avoid his
    eyes, nose and mouth. Praise your canine during an inspection to deliver the message that paw handling
    can be a good thing. Anal glands are scent glands located around your pet dog’s rectum.

  7. persia-tadbir.com Says:

    The nutritional content with the yeast isn’t standardized and definately will vary depending about how yeast was grown.

    Valerian could possibly be helpful for dogs being
    affected by separation anxiety. Long-term effects may
    include depression and liver failure, resulting inside the
    animal’s death. Celery can be used as opposed to salt to season vegetable stock being added to your pet dogs diet.

    Professional dog walkers pay $250 for an annual permit or $125 for any semi-annual permit at the time of 2011.

    dog breeds quiz choosing right (persia-tadbir.com) Valerian could
    possibly be helpful for dogs being affected by separation anxiety.
    Long-term effects may include depression and liver failure, resulting inside
    the animal’s death. Celery can be used as opposed to salt to season vegetable stock being added to your pet dogs
    diet. Professional dog walkers pay $250 for an annual permit
    or $125 for any semi-annual permit at the time of
    2011.

  8. Tricia Says:

    The most recent version of this hack V1.1.5 could
    be downloaded immediately in your COMPUTER, then you should
    use the hack opun opening straight away.

    my page growtopia hack tool no survey

  9. sena sofia Says:

    I think everything posted was actually very reasonable. But, what
    about this? suppose you added a little information? I ain’t suggesting
    your content isn’t solid, however what if you added a post title that
    makes people want more? I mean Squarepusher – Damogen Furies Blog Archive Les
    Chroniques Automatiques is a little boring. You should look at Yahoo’s home page and watch how they write post titles to grab
    viewers to click. You might try adding a video or a pic or two to get readers excited about everything’ve got to say.
    In my opinion, it might bring your posts a little bit more
    interesting.

  10. 最初のものは、エマニュエル・ブーシェの合併症の1つに不思議な三次元のダイヤルを除いて通知のうちの場合、サファイアクリスタル。後者はといえば、私はより多くの時計会社を使用し Says:

    [url=http://www.ooowatch.com/tokei/hermes]最初のものは、エマニュエル・ブーシェの合併症の1つに不思議な三次元のダイヤルを除いて通知のうちの場合、サファイアクリスタル。後者はといえば、私はより多くの時計会社を使用したドーム型サファイア結晶のようなこのグレアの傾向ではないことを願います。 ブランドコピー時計 と同様に、このサファイア結晶に及ぼすarコーティングの他の通知をしなければ何か特定の形状と厚み。まだ具体的には、私はパネライ、あなたを思っています。[/url]

  11. Gaga Milanoスーパーコピー時計販売、 はガガミラノスーパーコピー通販専門店です . 0.267826628 レプリカGaga Milanoのクラスプ: 展開 . 製品はされています高品質ガガミラノと低価格で提供,、コ Says:

    Gaga Milanoスーパーコピー時計販売、 はガガミラノスーパーコピー通販専門店です . 0.267826628 レプリカGaga Milanoのクラスプ: 展開 . 製品はされています高品質ガガミラノと低価格で提供,、コピーぜひ一度当店の商品をお試しください。宜しくお願いします(^_^)。 . スーパーコピーガガミラノ時計Blog:

  12. 超人気旺店全新登場人気ブランド品★2016年全新登場★揃っている。ロレックス腕時計、オメガ、ブルガリ、カルティエIWC腕時計、シャネルコピーバッグ、財布腕時計、バネライ、ベル&ロ Says:

    超人気旺店全新登場人気ブランド品★2016年全新登場★揃っている。ロレックス腕時計、オメガ、ブルガリ、カルティエIWC腕時計、シャネルコピーバッグ、財布腕時計、バネライ、ベル&ロス、ゴルム腕時計チュードル腕時計、ルイヴィトン、グッチバッグ財布、コピーミュウミュウバッグ財布、エルメス、ブラダバッグ、財布等弊社は「信用第一」をモットーにお客様にご満足頂けるよう、送料は無料です(日本全国)! ご注文を期待しています!下記の連絡先までお問い合わせください。是非ご覧ください

  13. 2008年8月、時計世界も注目して同じテーマである北京オリンピック。も中国オリジナル、また外国ブランド時計、違いを通じてそれぞれ特色の設計、演繹ひとつひとつの記録オリンピック時 Says:

    2008年8月、時計世界も注目して同じテーマである北京オリンピック。も中国オリジナル、また外国ブランド時計、違いを通じてそれぞれ特色の設計、演繹ひとつひとつの記録オリンピック時間の顔。

  14. Observer 1911限定版発売25枚だけが現れて、文字盤に銀を経て、三度繰り返して積み重ねて。三階の白い漆塗りの運用及び材料特有の銀色粒コーディネート革バンドで全体の腕時計が質感。時計 Says:

    Observer 1911限定版発売25枚だけが現れて、文字盤に銀を経て、三度繰り返して積み重ねて。三階の白い漆塗りの運用及び材料特有の銀色粒コーディネート革バンドで全体の腕時計が質感。時計の文字板デザイン簡潔で、合理的で、12時位置にブランドロゴを、3時に位置を指針式動力表示装置、六時に位置を大カレンダー表示窓口、九時位置を60秒文字盤。ブランドコピーアラビア数字と靑い指針の組み合わせで目盛り腕時計は1種の独特な気質、思わず連想紳士男。

  15. 积家堅持日進月歩の革新的な精神を、同時に伝奇潜水表にPolarisの優れた伝統を新しい潜水表シリーズ発売。三種類の異なるスタイル抜群の斬新な内包はそれぞれ、オメガスーパーコピーそ Says:

    积家堅持日進月歩の革新的な精神を、同時に伝奇潜水表にPolarisの優れた伝統を新しい潜水表シリーズ発売。三種類の異なるスタイル抜群の斬新な内包はそれぞれ、オメガスーパーコピーその中の1項の防水性能1000メートルのケースデザインやコンセプトの斬新な機械式水深計、いずれも出て积家優良な伝統の傑作。本シリーズは画期的なマスターCompressor Diving Proジオグラフィックを搭載し、機械式水深計;そしてマスターCompressor DivingGMTとは時間時計と直径44ミリのマスターCompressor Diving Chronographクロノ腕時計。

  16. 財布のコピー 時間を発表しますとても長くてとても長い前、人類はすべて更に赤く双足は歩いています。1人の国王はある辺鄙で遠い田舎の旅行に着いて、路面がでこぼこなため、とても多 Says:

    財布のコピー 時間を発表しますとても長くてとても長い前、人類はすべて更に赤く双足は歩いています。1人の国王はある辺鄙で遠い田舎の旅行に着いて、路面がでこぼこなため、とても多くてばらばらな石があって、刺すのは彼の足を得ます痛くてしびれます。王宮に帰った後に、彼はおりていっしょに命令して、国内のすべての道はすべて一層のほらに敷きます。彼はこのようにすると思って、自分になって、また彼の人民に幸福をもたらすことができて、みんなを歩かせます時もう受けて痛い苦しみを刺しません。たとえしかし最も国内のすべての牛を殺しますとしても、十分な皮革をも調達しきれないで、費やした金銭、使用する人力、更にはかりしれません。まったくできないが、甚だしきに至ってはまたかなり愚かで、しかし国王の命令なため、みんなも頭を振ってため息をつくことしかできません。1人の聡明な召使いは大胆に国王に提案を出しています:「国王!どうしてあなたは大勢の人を動員して、そんなに多い牛に命を捧げて、そんなに多い金銭を費やしますか?あなたは何は両の小さいほらであなたの足をしっかり包むだけではありませんか?」国王が聞いたのはとても驚いて、しかしもすぐ悟って、そこですぐに命令を取り消して、この提案を新たに採用します。聞くところによると、これは「革靴」の由来です。世界を変えたくて、難しいです;自分を変えて、比較的容易です。全世界を変えるよりも、先に自分の–「自分の双足を包みます」を変えるほうがいいです。自分のいくつかの観念と方法を変えて、外来の侵略を防ぎ止めますで。自分で変えた後に、目の中の世界の自然はすぐ引き続き変えました。

  17. 第二の差は、もちろん、自主研究開発都铎口径mt5612使った、と2824-2自動運動購入エタ。第三の違いは、少し再設計の底蓋、必要がないまったく同じサイズ。第四に新要素はビーチ、隣に座っ Says:

    第二の差は、もちろん、自主研究開発都铎口径mt5612使った、と2824-2自動運動購入エタ。第三の違いは、少し再設計の底蓋、必要がないまったく同じサイズ。第四に新要素はビーチ、隣に座ったブラック文字盤版ブルー版の加入。

  18. Xxx Sexy Movies Porn Says:

    In 2009, Octomom was offered $1 million to do a porn film by Hirsch, but
    declined as a rdsult of sshe did not want her 14
    chiildren to seek out out.

  19. deshumidificador Says:

    I’m gone to convey my little brother, that he should also visit this web site on regular basis to obtain updated from newest gossip.

  20. ブルガリ 香水 プールオム Says:

    ロレックスN級最高等級ブランド時計
    最新作 ヴィトン 新品、新素材入荷ロレックスN級最高等級ブランド時計コピー大量入荷超人気今年のF/Wから人気が予想されるディオールスタイルのバッグをご紹介します。
    付属のストラップで2つの持ち方ができ、多様なスタイルに演出します。
    底鋲はスタイリッシュながら、スクラッチから防ぎます。
    内側の配色の部分は羊革に仕上げました。
    2017年新作財布大量入荷 超美品、高品質、 独占的な販売スーパーコピーバッグ大量入荷超人気 100%品質保証!満足保障!
    当社の商品は絶対の自信が御座います。
    ★信用第一、良い品質、低価格は(*^-^*)
    ★当店の承諾に→誠実 信用
    ブルガリ 香水 プールオム

  21. ブランド激安 時計 q&q Says:

    モンクレール激安通販店‐‐新品登場
    弊社は世界最高級コピーブランドダウン専門店です。
    主にファッションの外観があるモンクレールと
    実用性が抜群なザノースフェイスを通販しております。
    業界に最高品質のモンクレール ダウン レディースを提供しております。
    本物と見分けがつかないぐらい、完璧なモンクレール激安を経営しております。
    モンクレール ダウンの品質は保証しております。

Leave a Reply