Busdriver – Roadkill Overcoat

Reload ! Reload !



Busdriver est un des rares, avec DoseOne, Aesop Rock, Radioinactive ou Boss The MC à avoir la capacité réellement impressionnante de balancer des phrases à la vitesse de la lumière, ou de hacher, malaxer, contre-rythmer ses phases vocales pour coller parfaitement avec chaque aspérité et détour d’une instrue. Connu, acclamé et souvent comparé à Busta Rhymes pour posséder le don d’être en avance de trois couplets sur votre oreille, encore en train d’analyser les vers précédents, même pour un bilingue avertis; il a toujours étonné en s’accouplant avec des cavalcades de beats que seul un fou extraterrestre des cordes vocales pourrait dompter aisément.

Ayant aéré grandement sa recette avec le plus accessible mais néanmoins excellent “Fear Of A Black Tangent”, Busdriver revient en grande pompe sur le mythique label américain Epitaph Records, après ses sorties sur Big Dada, avec sa très attendue nouvelle galette, qui se permet de se pointer dans les magasins avec presque un mois de retard (Problème de distribution? de jaquette?)









On ne pourra qu’acclamer l’artwork façon top moumoute de ce Roadkill Overcoat, et son effet de brillance bien classe. D’autant plus quand on nous prend par les sentiments en se donnant la peine d’insérer la totalité des textes dans le livret. (Toujours nécessaire, surtout pour un disque de Busdriver…)

Un gros sticker nous annonce Nobody et Boom Dip aux manettes pour la production, ce qui est franchement alléchant sur le papier.




Reste que le premier titre n’est franchement pas le meilleur moyen de prouver cela, avec son instrue sautillante mais pas franchement intéressante, voir fatigante. Casting Agents and Cowgirls n’est pas le meilleur titre pour commencer le disque, et l’on serait presque tenté par le pressage de l’avance rapide avec ses longs doigts moites.

Dans les deux cas, les craintes s’envolent bien haut avec Less Yes’s, More No’s. Blindée de synthés planants, et parsemé d’un rythme massif, Busdriver se meut comme un gosse dans sa baignoire, sautant sur chaque changement de rythme, hachant son flow sur les beats appuyés, ralentissant la cadence pour faire corps avec les claviers bien aériens… Le MC copule avec l’instrue pour notre plus grand plaisir, la domptant sans jamais l’écraser. On a ici un titre résolument électronique, sans pour autant tomber dans le trop démonstratif. Excellente entrée en matière, ( Comment? Quel premier titre…? ) à télécharger en fin d’article.


Electronique. Le mot est lâché. Le Hip-hop ne semble plus pouvoir s’en passer (souvent pour notre plus grand plaisir) et les grosses productions comme les disques indépendants semblent tous vouloir mâtiner leurs instrues de rythmiques robotiques. Sans s’y jeter à bras le corps, ni prendre le contre pied de cette mouvance, Busdriver et ses deux machinistes ont trouvé le parfait compromis, en abattant aussi bien titres méchamment technoïdes que des instrues “Oldschool” voir Folk ou Pop.




Reste que pour Kill Your Employer (Recreational Paranoia Is the Sport Of Now) Boom dip nous refourgue une vraie tuerie électro bien massive, complètement folle, où basses à faire trembler les murs se faufilent entre sonorités bien crades et changements de rythmes constants. Busdriver devient fou, régulant son flow à chaque seconde, pour combler chaque aspérité de l’instrue, sans arrêt en mutation. Le refrain ferait presque office de transe organisée, et l’on sera agréablement surpris du synthé à la Paraone donnant un cachet supplémentaire au titre. Rouleau compresseur.

Ethereal Driftwood fera dans le dépouillé, tandis que Secret Skin sera l’un des meilleur representant pour le flow mitraillette du MC americain.





Mais la surprise viendra du titres le succédant, avec l’alien Sun Shower. On nage ici dans une Pop sucrée, avec un Busdriver qui ralenti au maximum, pour “chanter” sur toute la longueur du titre. Tellement étonnant pour les habitués de l’artiste qu’il faut absolument se remettre une deuxième écoute afin de laisser envoler la surprise qui aurait complètement biaisé un jugement fait à la va-vite. Le fait d’avoir entendu le MC débiter façon mitraillette sur une cinquantaine de titre donnerait presque l’impression de l’entendre ici en “slow-mo”, même s’il s’était déjà permis de chantonner quelques refrains auparavant.
Passé le choc, on se retrouve devant un titre imparable, impeccable, à rapprocher des exercices de style d’un André3000 (avec un peu moins de swing évidemment). Certains crieront au scandale en piquant rageusement leurs poupées vodous, mais on ne peut nier la vraie bouffée d’air frais ET la prise de risque que nous offre une piste pareille…

D’autant plus que Busdriver persiste dans le freinage drastique de son flow avec le bien nommé Go Slow où il tire la causette sur des nappes de synthés dénuées de beats avec madame Bianca Cassidy.
Deux titres où l’on abandonne la diction TGV, mais pour deux optiques bien différentes, “Sun shower” tapant dans la pop accessible, alors que “Go Slow” nous plonge dans une électronique bien expérimentale, bourrée d’échos, plus que planante, voir fantomatique. Le tout donnant un résultat superbe, drogué jusqu’à la moelle et fragile, que l’on aurait aimé voir dépasser les trop courtes 3 minutes…





Apres ce diptyque “Je-ralentis-ma-voix-à-mort-histoire-de-refroidir-mon-Uzi-et-de-chercher-de-nouveaux-chargeurs-dans-mes-poches”, Busdriver revient à ces premiers amours avec The Troglodyte Wins, à la production de Nobody simple et joyeuse, faite de gimmicks et de claps bien présents, laissant place aux délires du maître. Parfait pour nous tirer des brumes du titre précèdent, il se permet de figurer parmi les titres les plus agréable de l’album, sans être un vrai diamant. A voir en bas de page (décidément).


Notre nuque appréciera le duel proposé dans le tribal PomPous Posies! Your Party’s no Fun oscillant entre beats bien agressifs et refrains enjoués, et nos oreilles seront étonnées par (Bloddy Paw On The) Kill Floor où Busdriver se lâchera à vitesse grand V sur des sonorités de boite à musique surplombées de nappes claviers presque Trance / Acid… Une Bombe.





Pour finir dans le calme et la bonne humeur, sans pour autant ralentir la cadence niveau micro, les beatmakers vont s’assagir le temps d’un Mr. Mistake (Bested By the Whisper Chasm), dont l’instrue fait fortement penser à “Stay Together” du groupe NERD de leur album In search Of. La voix de Busdriver s’y fait parfois étonnamment grave et le tout passe franchement bien.

Toujours peace, Dream Catchers’s Mitt se joue des conventions en affichant un folk ou seule une guitare acoustique se fait présente, discrètement appuyée de quelques synthés et d’une rythmique discrète. Parfait pour conclure.





Reste un disque extrêmement bien construit, vraiment cohérent, n’omettant pas quelques prises de risques et surprises ( Sun shower, Dream Catcher’s Mitt, Go Slow…) et de bonnes petites tueries. (Kill Floor, Kill your Employer, Troglodyte Wins…)

Peut être moins varié et moins accessible que son précédent “Fear Of A Black Tangent”, il en reste plus homogène et plus actuels, et se targue d’être une des premières bonnes sorties Hip Hop Us de l’année…

On n’en attendait pas moins d’un des maîtres du genre…






Place aux MP3 à télécharger :


Less Yes’s, More No’s
The Troglodyte Wins



“Less yes’s More No’s” et “Troglodyte Wins”, deux titres qui ont le mérite de montrer deux facettes différentes de l’album…





Deux vidéos promos courtes et bien marrantes, à voir :

RoadKillOvercoat Promo 4.0
RoadKillOverCoat Promo 6.0





Et pour les retardataires, en Bonus spécial, (on ne pourra pas me dire que je ne vous chouchoute pas) deux anciens MP3 de Busdriver immanquables :




Severed God Limbs

“Severed God Limbs” sur une instrue en diamant de Paraone. (Morceau présent sur son Clubhoppn’)
Ce morceau peut se targuer d’être l’un des meilleurs de Busdriver ET l’une des meilleures productions de ParaOne… L’américain épouse littéralement l’instrue.
Il comblera autant les amateurs d’HipHop indé que ceux d’électronique expérimentale… Rien que ça…





AvantCore

Le marrant et sautillant “AvantCore”. (En live radio, mais de bonne qualité)




Le tout gratuitement et légalement. A vot’ bon coeur…






12 titres – Epitaph records


  • Share/Bookmark
  1. DrOctagon Says:

    J’aime bien son flow quel est son meilleur album?

  2. Dat' Says:

    mmmh je dirais “Fear Of black Tangent” si tu aimes plein d’atmospheres differentes (vas y que je te colle une insture espagnole sur un titre, de l’electro sur l’autre, du classique, de l’experimental, de la World etc etc… pas un titre ne se ressemble…)

    Mais celui là, “Roadkill Overcoat” est carrement bon pour débuter aussi…

    Et effectivement son “Flow” est la grosse arme du gars… surtout quand il est surplombé par des instrues de grande qualité…

    sinon presque tout le monde connait son titre “Imaginary Places” sans le savoir… ^^

  3. LordMarth Says:

    mmmmh du hip hop j’en redemande apres Subtle, Sensational Meet Kouhei et autres :p

  4. kermalex Says:

    Le morceau AvantCore est tout simplement excellent, en tout cas dans cette version live, la version album je ne sais pas.

    Les 3 autres que tu nous as gracieusement offert dans ta grande bonté incommensurable je les aime un peu moins, mais ça reste sympa à mon oreille néophyte en la matière.

    Et j’ai envie de dire très bon article, comme d’habitude, on se répète à force! Quel talent! On en redemande^^

  5. Dat' Says:

    La version d’AvantCore est strictement la meme que celle de l’album, avec des gresillements de micro en plus :nerd:

  6. Staphi Says:

    Si vous appréciez le bonhomme, je ne saurais que trop vous conseiller Cosmic Cleavage. Peut être pas le plus facile d’accès, mais néanmoins mon préféré avec FOABT. Les instrus sont très jazzy et Busdriver y pose son flow comme un soliste de jazz, avec une sensibilité musicale vraiment palpable. Je trouve ce disque d’une grande cohérence. c’est un album peut être un peu méconnu mais qui mérite un coup d’oreille, pour entendre notre chauffeur de bus favori rapper sur des instrus en 5/4, savoir ralentir son flow pour pas surcharger le morceau, s’éloigner un peu de son coté flow mitraillette (il envoie quand même par moment, rassurez-vous). En plus la pochette est merveilleuse. Jugez plutôt :

    http://www.youtube.com/watch?v=zTlZx1liUtA

  7. Dat' Says:

    C’est vrai qu’il défonce ce Cosmic Cleaveage… Mais ce n’est pas mon préféré du bonhomme personnellement… MErci pour la piqure de rappel en tout cas, j’ai bien envie de me le réécouter ahah…

  8. Tai game BigOne Says:

    I found your weblog site on google and test just a few of your early posts. Proceed to maintain up the excellent operate. I just extra up your RSS feed to my MSN News Reader. Looking for forward to studying extra from you later on!

  9. Tai game pikachu kawai Says:

    hey there and thank you for your info I have certainly picked up something new from right here. I did however expertise several technical points using this website, since I experienced to reload the site many times previous to I could get it to load properly. I had been wondering if your web host is OK? Not that I’m complaining, but slow loading instances times will very frequently affect your placement in google and can damage your high quality score if advertising and marketing with Adwords. Well I am adding this RSS to my e-mail and can look out for a lot more of your respective fascinating content. Ensure that you update this again soon..

  10. Tai game Talking Tom Cat Says:

    These are very inspiring reminds me again that i must sort out something a bit more special for my own blog! I particularly like Brian jeremys design. Good post, thanks.

  11. Tai game do sat mobile Says:

    My personal sis recommended me personally about your own internet website and exactly how excellent it really is. Shes correct, Im really impressed with the writing and clever design. It appears in my experience you are merely itching the surface when it comes to what you might achieve, nevertheless youre on a good begin!

  12. afterwards Says:

    To get yourself a divine detail inside games plus much more
    usable screen one has to potential deterioration the graphical settings.
    A lot of different top end Alienware furbished laptops is available inside the market including Alienware M5500i R3,
    Alienware Area 51 series including 5620p, m9750, m3450, m
    766 etc. 2015 laptops under 1000 Most gamers be
    aware that they need to check for such things as graphics cards, processor speed, RAM,
    monitor resolution as well as its size.

    Dell introduced there new flagship XPS M1730 laptop xbox at the 2008 CES Show.
    Of these, the Dell XPS 17 3D generally seems to strike
    the correct balance between budget considerations
    plus a rich gaming experience, as compared towards the Alienware brand.

    The iphone4 assists you to remodel your status on Facebook and twitter.
    Gaming laptops under 750 afterwards
    When you remove acidic waste, you not simply look younger but in addition, you become healthier.

  13. what does. hmu mean which Says:

    I personally do not feel this is a legit factor in our
    culture, at least not one that we should use to define us.
    The majority of these phylums are composed of animals who lack a backbone in other words invertebrates.

    what does. hmu mean which does mean

    Several words and phrases that have fallen by the wayside were used by common folk, lawyers, and even politicians.

    So, why was the term ‘stash’ quickly dropped and substituted with the word ‘cache’.

  14. Toddler Bed Rails Many Says:

    The problem of bed bugs is increasing day b day,
    either because of untidy situation or even the weather conditions.

    The problem of bed bugs is increasing day b day, either because of untidy situation or
    even the weather conditions. Toddler Bed Rails Many bed barrier
    The problem of bed bugs is increasing day b
    day, either because of untidy situation or even the weather conditions.

    The problem of bed bugs is increasing day b day, either because
    of untidy situation or even the weather conditions.
    The problem of bed bugs is increasing day b day, either because of untidy situation or even the weather
    conditions.

  15. PeteGJayes Says:

    Hello, i think i saw you visited my website so i
    got to return the favor.I am just attempting
    to find things to improve my site!I suppose its ok to utilize some of your thoughts!!

    My webpage – PeteGJayes

Leave a Reply