Dj Food & DK – “Now, Listen again !” (Solid Steel)

Ce soir, c’est soirée [mettre le terme souhaité]





On commence avec un peu d’histoire. On va rester très succinct, mais « Solid Steel », c’est une institution qui s’étale depuis près de vingt ans. Au départ, émission de radio animée par un certain Coldcut (créateur du légendaire label Ninja Tune) sur une radio londonienne, elle s’est rapidement transformée en institution, adoubée par tous en étant hébergé sur la radio BBC dés 1998. Sorte de Partouze sonore transpirant le fun et l’éclectisme, l’équipe se voit vite enrichie de DJ Food puis DK. Comme une concrétisation de l’émission, un cd estampillé Solid Steel, « Now Listen » sort en 2001, façonné grâce aux doigts d’or de Dj Food & DK.

Un vrai choc pour moi à l’époque, n’ayant strictement aucune idée de ce que pouvait être « Solid steel », acheté au hasard juste à cause du nom Dj Food sur la pochette, que j’appréciais beaucoup à l’époque pour sa série des Jazz Breaks et son album Kaléidoscope.
Un disque qui, pour moi, reste à ce jour l’un des tout meilleur Mix qui ait pu échouer dans mes oreilles, et de loin. Une sélection en or massif, même si 90% des titres présents m’étaient inconnus, et des scratchs acérés comme jamais. D’autres artistes tous plus renommés se sont occupés des opus suivants, comme Amon Tobin, Mr Scruff ou Bonobo, mais seuls ceux de The Herbaliser et DJ Kentaro valaient au final vraiment le coup.

Et voila qu’en 2007, sans crier gare, débarque un Solid Steel pétri une nouvelle fois par Dj Food & DK, en annonçant prendre la suite directe de l’ancien, avec son « Now, Listen Again… ! » comme titre. Comme si l’on devait boucler un cycle.










Comme si cela était naturel avec Ninja tune, on se retrouve avec une édition sans défaut, avec son fourreau en carton abritant le boîtier normal du disque, sur une pochette annonçant fièrement un menu oscillant entre 0 et 178 BPM… Mais le plus important, et le plus instructif, (bien des mixes devraient en prendre exemple) c’est le livret, ou chaque titre choisi aura un petit texte écrit pour lui par les deux DJ : Pourquoi sa présence dans le disque, pourquoi les deux musiciens l’apprécie particulièrement, parfois accompagné d’une anecdote… On se retrouve alors avec un mix justifié de bout en bout, sabrant tout syndrome de remplissage entre deux titres, que bien des disques du genre connaissent malheureusement. CHAQUE morceau est justifié et existe par lui-même. Chaque titre à sa raison propre de se retrouvé mêlé, transformé, défoncé, accouplé avec un autre. Un vrai bonheur de décrypter un disque de cette manière.

Alors je vois les trois du fond qui s’exclament… : « Ouai, un mix, c’est naze, on va encore nous abrutir 1 heure avec des titres techno pourraves et de la house nasillarde gna gna. »






Je vous arrête tout de suite. Qui n’a pas, par exemple, aimé un disque comme celui pondu par les 2 Many’s DJs ? Personne, car ils s’adressaient à tout le monde : les rockeurs, les Hiphopeurs, les electrophages…

Et vous savez quoi ? Dj Food & Dk réussissent le même pari, sans pour autant nous coller des titres que tout le monde connaît (à quelques exceptions près)


Le tracklisting ? Ok :

1 M.V.P – Roc Ya Body,’Mic Check 1,2′ (instrumental)
2 Z-Trip feat Soup – Listen To The DJ
3 Timbaland & Magoo feat Missy Elliot – Cop That Shit
4 Eric B & Rakim – I Know You Got Soul
5 The Human League – Being Boiled
6 Area Code 615 – Stone Fox Chase
7 Cut Chemist – A Peek In Time
8 Pepe Deluxe – Salami Fever
9 Cozy Powell – Dance With The Devil
10 DJ Format – You Hear That?
11 Ram Jam – Black Betty
12 Johnny Jones & The King Casuals – Purple Haze
13 Primal Scream – Revenge of the Hammond Connection
14 Bomb The Bass feat Merlin – Megablast (a cappella)
15 DJ Shadow – Right Thing
16 Giorgio Moroder – Tears
17 AC Lewis feat Ndidi Cascade – Tickles
18 Aphex Twin – Nannou
19 The Irresistible Force – Underground
20 New Order – The Beach
21 Part 2 feat Fallacy – One Of Dem Days
22 Freestylers feat Pendulum & Sirreal – Painkiller (Ed Solo & Skool of Thought remix)
23 5 Deez – Funky (a cappella)
24 TTC – Dans Le Club (instrumental)
25 Rodney P – The Nice Up
26 DJ Zinc – Reach Out
27 Roots Manuva – Swords In The Dirt (Qemists 03 remix)
28 Pendulum & Fresh feat Spyda & Tenor Fly – Tarantula
29 Roots Manuva – Witness (Walworth Road Rockers Dub Steinski rework)
30 Jo Ann Garret – It’s No Secret
31 Ronnie Hazelhurst – Are You Being Served? Theme (Film version)
32 The Dragons – Food For My Soul





Bon déjà il faut dire que le découpage n’est pas forcément représentatif de ce que l’on entend dans le disque, vu que certains des morceaux s’étendent sur deux ou trois pistes. Le principe n’étant pas de balancer des titres plus ou moins différents à la suite mais de mélanger le précédent avec le suivant, et ainsi de suite… la maîtrise du procédé en est d’ailleurs plus qu’impressionnante ici. On entendra donc Rodney P poser de la 24 à la 26éme plage, ou Nannou d’Aphex Twin de la piste 17 à la 19, alors qu’elle est listée sur la plage 18.

Vous ne connaissez pas la moitié des titres présents dans la galette ? Pas d’inquiétude, c’est le même problème pour tous et chacun. Et cela permet surtout de découvrir de réelles bombes, comme le faisait déjà si bien l’opus de 2001…

En gros, on pourra s’attendre à 30% de morceaux electro, 30% de Hip-Hop, 30% de Rock et 10% de digressions en tout genre (Salsa, world, rockabilly, soul…) bien évidemment, tout est mélangé comme jamais, pour mieux nous faire sauter du coq à l’âne, et pousser le concept de partouze musicale au maximum.







On assistera même à de véritables moments de bravoures, comme l’enchaînement Freestylers / 5 Deez / TTC / Rodney P / Dj Zinc / Roots Manuva / Pendulum qui ravira tout amateur de hip-hop malmené…


Tout le monde hurlera à tue tête « Whohoooo Black Betty, Bambalam ! » quand déboulent les rockeux Ram Jam et leur ultra connu Black Betty. On hallucinera en entendant le sublimissime Nannou d’Aphex Twin se faire malmener par des basses ultra crades et des paroles salaces (bon ok on crie au scandale à la première écoute, mais cela passe bien après). On se jettera contre les murs une bière à la main avec l’énorme mélange entre The Beach de New Order qui s’accouple avec Part 2 / Fallacy. Et qui imaginait que l’orgue le plus connu de Dj Shadow ressemblait à si méprendre au Tears de Giorgio Moroder ??






Seule petite déception par rapport à l’ancien opus (la comparaison est obligatoire, bizarrement) c’est une fin de mix qui a moins de cachet que son aîné…
Le Now Listen de 2001 nous filait des frissons avec son enchaînement superbe entre Herbie Hancock, le « Link » d’Amenity (Mon dieu ce titre) et « Moments Of Love » d’Art Of Noise… c’était une fin en diamant, peut être le meilleur moment du disque.
Ici, même si le très soul à fleur de peau It’s Not a secret de Jo Ann Garrett ébloui, on reste sur notre faim avec les deux titres suivants, pas foncièrement mauvais, mais ne soutenant pas la comparaison avec les précités…







Reste que ce Solid Steel de Dj Food & DK ne se place ni en dessous ni au dessus de son grand frère, mais juste à ses cotés. Un peu plus éclectique, flamboyant, aventureux, aux transitions et scratchs de tueurs (Il faut dire que les deux lurons sont des maestro tritureurs de platines)…

Impossible de pondre un bon article dessus en fait. C’est une bombe, point barre. On l’achète, puis on prend son grand frère, et l’on possédera alors deux des meilleurs partouzes/tambouilles au monde, rien que ça. (Oui, on achète obligatoirement, cela serait une véritable hérésie de ne pas profiter du disque et de ses transitions impeccables. L’écouter en « morcelé » devrait être interdit par la loi)






Ce Now, Listen again !, c’est un peu un disque des 2 many’s Djs (excusez la comparaison, mais il faut bien accrocher le chaland) avec plus de classe, plus de goût dans la sélection (faussement élitiste), et surtout plus de talent et de maîtrise.

Un gros bordel musical organisé, comme on en entend rarement.









32 titres – Ninja Tune
Dat’





  • Share/Bookmark
  1. Axelvak Says:

    le meilleur Solid Steel est celui des Herbaliser (le seul SS que j’ai d’ailleurs).

  2. Dat' Says:

    Ben Justement pour moi c’est un des meilleurs oui, avec celui de Kentaro…
    Mais le premier des Solid steels est quand meme le plus grand…
    Pour celui ci, on va voir sur la durée, mais il se place deja en tres bonne position, si position il doit y avoir…

  3. lksir Says:

    Je cautionne, il me le faut obligatoirement, quand j’vois Rodney P, Pendulum, Shadow, Human league et surtout Manuva dans la même boîte j’me dis que ça doit être tout simplement la panacée auditive pour mes oreilles… J’achète !

  4. Levelk, visiteur Says:

    Hello!

    Bonne petite chronique que voila!
    Pour ceux qui ont aime bien le concept 90 à 180 Bpm je vous conseille le Fabric Live des Scratchs Perverts, un peu dans la même veine mais tout de même plus orienté DanceFloor.

    Wicked!

  5. levelk Says:

    C’est encore moi! Je m’étais pas loggé pour mon commentaire précédent ;).

    Je découvre ce blog et je dois dire que la selecta est plutôt sympa et les chroniques vraiment bonnes.
    Continue comme ça!

  6. ciri Klg Palsu Says:

    This paragraph will assist the internet people for setting up new webpage or even a weblog from start to end.

Leave a Reply