Ez3kiel – Naphtaline



Music Box






Ez3kiel est une formation à part. Fer de lance du Dub Lyonnais avec High Tone il y a quelques années, avec Equalize it et Handle With Care, le groupe s’affranchit des barrières du genre avec l’excellent Barb4ry, et enfonce le clou avec son Versus Tour. Au revoir les basses enfumées, bonjour univers baroques et teintes mystérieuses. Ez3kiel devient inclassable. Quand aux performances live, elles laissent sans voix. D’un point de vu auditif comme visuel, chaque performance est une vraie claque. Le guitariste qui fait pleurer son instrument avec un archet de violon. Le machiniste qui manque de vous tuer en laissant tomber son synthé sur votre gueule, tant il rentre en transe dans certains morceaux. Les courts métrages, sublimes, qui défilent en toile de fond. Hypnotiques. Ez3kiel ont une identité musicale et visuelle bien à eux. Sans parler de leur Tour live avec le groupe belge DAAU…

Le projet Naphtaline, je l’attends depuis des années. L’idée d’un album de « berceuses » fut rendu publique peu après la sortie de Barb4ry. On attend, on attend, puis on oublie. Pendant ce temps, le concept évolue. Exit les berceuses, on parle d’un concept album, fortement acoustique, lié à un programme informatique, permettant de générer et construire des sons, tout en agissant sur des chansons inédites du groupe. On annonce même un duo avec le mi Dieu mi alien Nosfell. Le coffret devrait contenir un CD, un DVD, et un DVD Rom Inconnues et interrogations sont donc de mise en pénétrant une nouvelle fois dans un projet d’Ez3kiel.












Ce serait une hérésie de ne pas préciser que le packaging est, une nouvelle fois avec Ez3kiel, absolument sublime. Il arrive même à enterrer les précédents à coup de pelle, alors que celui de Versus tour, était déjà une petite oeuvre d’art. Le tout donne ici l’impression d’ouvrir une boite appartenant à votre grand père, contenant photos et gravures vieillissantes. Le tout avec une texture cartonnée épaisse du plus bel effet. Le CD à gauche, le DVD/DVD Rom à droite.
Le Dvd rom donc, au coeur du concept de Naphtaline. Et il va être difficile à exposer ce concept. Imaginez que les douze chansons de bases du CD se voient intégrées dans des « tableaux », des programmes permettant d’influer directement sur la musique, en agençant, rajoutant, modifiant des sons, pour se construire sa petite fresque sonore. Une sorte d’Electroplankton en plus baroque, plus construit, avec des sons ravissant évidemment nos esgourdes.
Pour le CD, et le son d’Ez3kiel, vous pouvez dire, le temps de ce concept album, adieu au Dub et à l’electro. Ceux qui ont adoré des titres du groupe comme Le Lac des Cygnes ou 3 Rue Montplaisir seront aux anges, c’est pile dans la même veine. Pour les autres, réfractaires au style, passez directement votre chemin.
Une fois n’est pas coutume, et pour éviter de vous taper des tonnes de textes tentant de vous décrire maladroitement le concept du Dvd et la teneur du son de Naphtaline, on va placer le Teaser de l’album maintenant, et non à la fin de l’article. A regardez obligatoirement pour vous faire un avis, tant il est limpide dans l’explication du programme, comme dans la direction sonore choisie sur l’album :











Vous avez apprécié la musique (le titre Exebecce ) ? Vous pouvez acheter ce Naphtaline les yeux fermés. Il regorge de pièces belles comme la nuit comme celle que vous venez d’entendre, plus l’habillage de chaque « jeux musicaux » de grande classe.

Et pourtant c’était plutôt mal parti, vu que le titre d’ouverture, Volfoni est franchement sans grand intérêt. Assez vide et froid, pour seule âme errante une guitare moribonde, ce titre ma presque miné le moral à la première écoute, me faisant plutôt peur pour la suite du disque.
Bien heureusement, Subaphonic rattrape le tout avec le génie propre à Ez3kiel. Sorte de fanfare bancale, ou un accordéon bougon donne le ton à un violon déchirant et une batterie d’instruments à vent, le titre va exploser par deux fois, sans manquer de vous faire frissonner l’échine bien comme il faut. Certes, et comme les habitués de ses pages le savent, il suffit que l’on place un accordéon portant toute la tristesse du monde dans un morceau pour que le peu d’objectivité qui me reste explose en vol. Mais le morceau est réellement captivant, d’une grande tenue, et surtout d’une précision remarquable. On se croirait plongé dans le chef d’oeuvre de Jeunet, « La cité des enfants perdus ». On notera aussi la présence des « tintements » bien caractéristiques au groupe, sortent de petites clochettes rebondissants dans vos oreilles. Les connaisseurs reconnaîtront.

At the Day va étonner tout d’abord avec la présence d’une voix, grave, chanteur de Dez Mona, qui va nous servir un spoken word évoluant peu à peu en chant chancelant. Le ton lourd du début va se diluer dans une montée de violon, qui, avec la voix éclatante, ferai presque penser à un morceau de The Verve (si si).

Etonné de trouver aussi une refonte du fameux « Lac des cygnes » du précédent album habilement renommé ici Lac Des Signes. Toujours aussi dangereuse pour les poils de vos bras, elle arbore ici une atmosphère plus pesante, plus lente, avec un écho plus prononcé, comme si l’on épiait le fameux bal en haut d’une caverne.


Mais l’un des plus beau titre du disque se cache juste après. Derrière l’écran commence pourtant d’une façon assez pataude, avec ce piano traînant et cette guitare faussement lounge. Mais au moment ou une certaine lassitude pointe le bout de son nez, un violon se couche sur le tout avec une mélodie à vous faire froid dans le dos. Le tout monte petit à petit, jusqu’à tutoyer les nuages. D’une tristesse à couper au couteau, l’écoute pourrait se révéler fatale dans les moments de déprime. Je ne parle même pas de cette dernière minute à vous étrangler sur place. Sublime.









On passe sur la très belle Exebecce que vous avez pu écouter plus haut, pour échouer sur LE deuxième incontournable de Naphtaline, Lethal Submission avec Nosfell en feat donc. Un monument de 7 minutes. Le concert entre les deux entités aux eurockéénnes ont du donner envie de collaborer, et le résultat est clairement à la hauteur. La voix de Nosfell, sur-aigue, vous cloue au mur. La montée des accordéons et violons broie ce qu’il vous reste de coeur. Puis le titre tombe dans une électronique sombre, au bord du précipice, surplombée de cordes à tomber. Une guitare électrique plombe le tout, tourbillonne, on perd pied, un autre violon vous achève à coup de talon tellement violemment qu’il en est presque impossible de bouger pendant la première écoute de ce titre. Une mélodie tirée de « Barb4ry » intervient pour quelques secondes, avant que Nosfell se remette à faire pleurer sa voix en laissant le morceau mourir à petit feu, lâchant son dernier râle sur une petite boite à musique esseulée… Vlan.


Leopoldine ne sera habitée que par un piano, flirtant avec « Satie », comme pour tenter de nous remettre sur pied avec douceur après le choc la précédent. Reste que le piano sera déterminant sur les 3 derniers titres, et Premier flocon ne sera pas là pour nous contredire. Ressemblant étrangement à un morceau de la BO de « Baten Kaitos », il aura le même effet paralysant que ces petits confrères avec son piano cristallin, ses choeurs fantomatiques et son accordéon en pleine détresse. Mon plus beau cauchemard officiera plutôt dans le rêve cotonneux et chaleureux. On n’a qu’une envie, c’est de fermer les yeux pour se laisser flotter sur ses scintillements fragiles et ce piano obsédant.










Le programme Naphtaline est la directe continuation de l’album. Comme si ce dernier était imprimé sur différents tableaux. On agit sur les chansons ou visuels d’un simple click. On voyage, on s’amuse, on se balade, on teste. Le tout baignant dans un graphisme de toute beauté, on ne le répétera jamais assez. Un pendant du site Internet du groupe, déjà incroyable d’un point de vu graphique. Certaines fresques nécessitent un peu de pratiques, d’autres offrent un accès immédiat à la rêverie. On trouve 22 déclinaisons composant ce Naphtaline World.
Premiers flocons , Cordes ou Cycloharpe sont fascinant par leur pureté visuelle et sonore. On trouvera par contre Balles perdues ou Exebecce un peu moins intéressants, car, semble t’il, un peu trop aléatoires.

On trouvera aussi clips, reportages sur la conception du projet et autres lives dans le DVD.

Bref, on ne se fout réellement pas de notre gueule ni de notre porte monnaie. Le label Jarring Effects s’est littéralement déchiré sur ce coup là, nous offrant une édition d’une qualité rare, voir unique dans le monde musical français. Il serait donc (comme à chaque fois) complètement aberrant, voir criminel de se procurer ce disque autrement qu’en magasin.







Ez3kiel nous sort encore, cela va devenir une habitude, un disque complètement singulier. On ne parle plus d’électronique, de trip hop ou de Dub. Mais de musique acoustique, ou de Post rock. (La piste avec Nosfell fait clairement penser à « A Silver Mont Zion » par exemple, et l’on se rapproche des compositions de Yann Tiersen sur d’autres…) L’ensemble est franchement sublime, sorte de toison musicale tissée à l’or fin. Certes, il sera beaucoup plus difficile d’accès et austère pour le public habituel des artistes de Jarring Effects que les anciens disques du groupe. Surtout pour ceux qui appréciaient bien plus le coté electro / rock cradingue d’ez3kiel que celui, plus intimiste et sensible de leur morceau acoustiques sur « Barb4ry » et « Versus tour ».
Certains trouveront donc cet opus complètement chiant. On pourra comprendre. Mais pour les gens un minimum sensibles à ces ambiances, et qui achèteront donc l’album en toute connaissance de cause, Naphtaline risque de marquer pendant un bon bout de temps…

Un disque que l’on n’écoutera que dans des conditions particulières, et que l’on ne ressortira pas tout les matins pour égayer son trajet en Métro, mais qui pourra sublimer certains moment plus introspectifs.




Naphtaline d’Ez3kiel, c’est un peu la musique de chambre moderne….









12 Titres – Jarring Effects
Dat’







  • Share/Bookmark
  1. Zeo Says:

    Encore un CD qui donne envie tu frappe dur avec tes critiques.

  2. Musashi, visiteur Says:

    Ce blog est décidément incontournable…

  3. wony, visiteur Says:

    aaaaaaahhhhhhhh Ez3kiel, quoi qu’ils fassent il le font bien. Parcontre tu t’es procuré le CD comment parce qu’il me semble qu’il n’est pas encore sorti????

    Sinon pour ceux qui sont mécontents car préférant leur dub qu’ils jouaient précédement, j’ai lu quelque part que leur prochain disque sera dans la veine de Barb4ry

  4. LordMarth Says:

    Bonne nouvelle un nouveau ezekiel on the way :)
    La jaquette fait mal aux dents je note encore du tout bon ta chronique qui donne envie comme c’est souvent mon cas d’écouter les tracks en te lisant ^^

  5. kermalex Says:

    Je viens de découvrir EZ3kiel, après toute la pub que tu lui as faite sur le topic instant musical, et je t’en remercie :jap:

    Je ne suis pas rentré tout de suite dans l’album, mais au fil des morceaux je me suis réellement laissé submerger, pour finir en extase (nan je n’exagère rien!) sur ce “Mon plus beau cauchemar”, qui a été mon plus beau moment du CD.

    Tout ça après rien qu’une écoute, je suis déjà accro. Vite, un deuxième fix^^

  6. Dat' Says:

    Kermalex ==} ah c’est cool que tu ais apprecié.
    Tu as essayé les “programmes”?

    Wony ==} Je me debrouille pour acheter les CDs avant leur sortie. Ca me permets au moins de balancer quelques textes en avance…

  7. kermalex Says:

    Euh nan, pas vu dans le bac à la FNAC, ce sont d’autres albums? Il y avait juste Barb4ry…

  8. Dat' Says:

    hein? je te parle des “programmes” offerts dans Naphtaline…

    sinon Barb4ry est immanquable aussi.

  9. Aeneman Says:

    Pas trop mon truc à priori ^^…le morceau que tu as mis ne m’a pas particulièrement donné envie :/…faut dire que depuis Vespertine de Björk j’ai bcp de mal…avec ce genre musical un peu contemplatif :p

    Mais force est de reconnaître que ça sonne pas mal tout de même pour le genre 😉

    Amicalement,

    Aenem’

  10. kermalex Says:

    Ah ok, l’avais pô compris… :nerd:
    Aucune idée de ce que sont ces programmes offerts, j’ai juste écouté le CD à la FNAC. D’ailleurs j’y suis retourné cet aprèm’, je suis définitivement fan.

    Mais je suis aussi définitivement ruiné, pas moyen d’acheter un skeud en ce moment 😥

  11. wony, visiteur Says:

    datura333—> oki, t’as bien de la chance!

    moi c’est bon je me le suis acheté hier. et je dois avoué que je ne suis vraiment pas décu. parcontre le DVD-Rom galere qulque peu sur mon PC :(

  12. Alice - Kiosque, visiteur Says:

    Si quelques-uns sont de Champagne-Ardennes ou sont de grands voyageurs, rendez-vous le 6 juin à la Cartonnerie (SMAC Reims).

    Mercredi 6 juin / 18h
    Présentation de Naphtaline, CD audio-DVD vidéo-DVDrom, dernière création du groupe EZ3kiel.
    Par les membres de EZ3kiel
    EZ3kiel, est un groupe d’électro de traverses bien connu pour le soin apporté à son univers visuel graphique. A la pointe de la pluridisciplinarité qui désormais envahit les scènes musicales, le groupe viendra vous faire découvrir sur grand écran leur dernière création multimédia : Naphtaline. Un curieux OVNI musical qui met en interaction son et images au gré des intentions de l’auditeur-acteur. Cette rencontre avec les artistes vous permettra d’explorer Naphtaline en passant derrière les machines.
    La présentation participative sera suivie d’un apéro-mix des prophètes.

    Plus d’info sur http://www.polca.fr
    stagiairekiosque@polca.fr

  13. Tyber, visiteur Says:

    salut
    avant tout je me permettrai de te corriger sur le fait que ez3kiel sont tourangeaux et non lyonnais

    c’est la première fois que je passe sur ton blog mais effectivement tes critiques sont assez singlantes :)
    toujours est-il que je entièrement d’accord sur deux choses:
    -ez3kiel est INCONTOURNABLE
    -cet album est un de leur meilleur

    mais surtout il faut avoir en tête que c’est chanson on avant tout étaient faite pour le DVD interactif et c’est vraiment là que le son prend tout son sens.j’y ai passé ma soirée d’hier et je ne le regrette pas on se creuse la tête pour trouver la logique de chaque tableau (ce qui n’est pas toujours évident et c’est tant mieux) puis enfin on se trip à créer , car c’est de celà qu’il s’agit à mon avis.

    un défaut, mais qui ne vient pas trop ternirne le tout, le DVD est effectivement long pour le chargement des différents tableaux.

    pour la modique somme de 18 euros à ne pas louper

  14. Dat' Says:

    Yep je precise aussi, quand je parle de Dub Lyonnais, c’est des structures Jarring Effects and co…

    Et Oui, Ez3kiel est la satisfaction des tourangeaux ^^ !!

    (Effectivement certains tableaux se chargent un peu longuement sinon, mais rien de bien terrible niveau attente )

  15. SuperCed, visiteur Says:

    J’adore cet album.
    Pour moi, un des meilleurs de cette année!

  16. Big Franck, visiteur Says:

    Oauis fais bien attention à tes chroniques
    paske EZ3kiel sont de Tours (37-France)
    et c’est des potes
    alors les balance pas à Lyon gros malin
    ;p

  17. Dat' Says:

    Jarring Effects !

  18. staphi, visiteur Says:

    à noter que comme on peut le voir à la fin de la vidéo, on peut cliquer sur les 4 vis qui sont à chaque bord des commandes pour les dévisser et avoir accès à un espèce de bonus caché composé de 2 morceaux je crois. Le petit plus d’un album/truc interactif qui n’ pas besoin de petit plus

  19. Dat' Says:

    Hey, je n’avais jamais fais gaffe à ça!

  20. DonetteGKale Says:

    Hey there I am so glad I found your weblog, I really found
    you by mistake, while I was browsing on Askjeeve for something else, Anyways I
    am here now and would just like to say thanks for a tremendous post and a all round
    thrilling blog (I also love the theme/design),
    I dont have time to look over it all at the minute but I have bookmarked it and also added in your RSS
    feeds, so when I have time I will be back to read a lot
    more, Please do keep up the fantastic b.

    Check out my web-site: DonetteGKale

  21. contenido personalizado para los sims 4 Says:

    magnificent issues altogether, you just gained a new reader.
    What may you recommend in regards to your post that you
    made some days ago? Any certain?

  22. lentillas de colores baratas Says:

    If you want to increase your know-how simply keep visiting this web site and be updated with the latest gossip posted here.

  23. www.rza.org.ua Says:

    Excellent post. I used to be checking constantly this weblog and
    I’m impressed! Very useful info specially the final part :
    ) I maintain such information much. I was looking for this
    certain info for a very long time. Thanks and best of luck.

  24. trucos resident evil 6 ps3 Says:

    That is very attention-grabbing, You are an overly professional blogger.

    I’ve joined your feed and sit up for looking for extra of your great post.
    Additionally, I have shared your website in my social networks

Leave a Reply