Phasme – Onirique Dictaphone



Bad Thriller






Les phasmes sont des insectes herbivores, plus précisément phytophages, se trouvant ainsi en bas de la chaîne alimentaire. Leur principaux prédateurs sont les oiseaux, les petits mammifères (Lémuriens, certains rongeurs…), les insectes carnassiers (Mantes religieuses, fourmis, punaises…), et les araignées.
Pour survivre, ils se fondent dans leur environnement en imitant à la perfection des brindilles, des feuilles mortes ou vertes, voir des lichens : c’est le mimétisme. Celui-ci est poussé jusque dans leur façon de se mouvoir, puisqu’ils se déplacent lentement, par à-coups, comme une branche ballottée par le vent. La plupart peuvent également rester parfaitement immobiles pendant des heures. Certaines espèces disposent en outre de moyens de défense, et sont pourvues de glandes prothoraciques sécrétant diverses substances toxiques.
Wikipedia sessions corporated.

Outre ces drôles de bêtes qui semblent attirer de plus en plus de gens, voulant chez eux autre chose qu’un simple clébard, Phasme est le nom d’un lyonnais tapant dans une électronique taillée à la serpe, qui nous avait proposé un maxi en téléchargement gratuit il y a une poignée de mois, Onirique Dictaphone. Sans oublier un EP sorti sur Bee Record, hébergeant aussi les très bon Paral-lel, « Les nuits ». (Que je n’arrive toujours pas à trouver, soit dit en passant)

Présent sur un morceau composant la compile Jarring Effects récemment mise en ligne, il était temps de revenir sur le fameux maxi mit à disposition librement il y a quelques temps.













Quoique que l’on pense de ce (superbe) artwork, ce dernier ne pouvait pas mieux honorer les sons composant cet Onirique Dictaphone, naviguant entre enfance encore tachée d’illusions et violence contenue, le tout couvert d’une aura mystérieuse presque étouffante.






Le meurtre en sera un bon représentant, avec ce début rugueux, crépitant, parasitant les voix semblants se recueillir, renforçant le coté opaque du titre. Le texte déclamé d’une façon monocorde nous projette en pleine scène de crime, où l’on s’escrime à déplacer un corps sans laisser de trace. C’est sombre, très sombre, mais les carillons perlant tout du long donnent une certaine candeur salvatrice. Puis une nappe, tout aussi fragile, débarque comme une lumière, accompagnant des beats se faisant plus présents, plus appuyés. Les parasites et autres digressions continuent de marteler le tout avec une grâce bien trop crade pour être innocente. Grosse saturation, élan bruitiste d’un instant pour laisser le titre se conclure dans une simili drum and bass, superbe, empoignant nos tympans dans le tourbillon de cette nuit bien trop noire. On pense immédiatement aux premiers Autechre en plus cadré, sans avoir peur de saccager le coté froid et mystérieux du tout en le zébrant d’éclairs Noise.


Et ce n’est pas La réalité qui fera défaut aux précédentes lignes : Rythmique enlevé dés l’ouverture, tabassant juste comme il faut, pour laisser intervenir peu à peu un synthé grave, presque mortuaire, toujours lacéré de saturations plus ou moins violentes, presque indus. Les carillons reprennent leur droit, tentant de se faire une place dans ce marasme ambiant, pour accompagner le titre dans une montée à faire pâlir la mort elle-même. Parfait compromis entre chaos et beauté, équilibre si difficile à atteindre.
Phasme nous plonge la tête dans une flaque de merde pour mieux nous aider à contempler les nuages qui s’y reflètent…









Le Silence démarre comme un long acouphène (qu’ils meurent tous), petit à petit habité par les chuchotements d’une petite fille, le tout sur une structure délabrée flirtant avec l’IDM. Le titre va rapidement s’élever, s’emplir de grâce, sans oublier de massacrer le sifflement présent depuis l’avènement du morceau. Pour jouer le contraste, un bourdonnement lui fait échos, échouant sur un breakcore étouffé pour seule conclusion. Titre peut être difficile à accepter pour les oreilles sensibles, mais d’une orfèvrerie évidente, où tout est millimétré, posé et construit pour nous envoyer ad patres.


« Onirique Dictaphone » va se clore sur Notre Mer qui va tirer sur les même cordes que précédemment, à savoir voix susurrées et clochettes plus ou moins rassurantes, le tout sur une rythmique plus écrasée, voir rampante. Le Grondement industriel chapeaute le tout gravement, et les nombreux parasites sonores non identifiés donnent l’impression de se faire taillader les tympans à coup de couteaux. Pourtant certains de ces derniers, contrairement au reste de l’EP, semblent plus organiques, voir familiers.









Tout devient clair après plusieurs écoutes attentives. On nous sert 4 morceaux énigmatiques, riches et froids, nous enveloppant dans un cocon tissé de saturations et de douces nappes sonores, oscillant constamment entre agression et limpidité réconfortante, osant saccager ses fragiles mélodies sans remord aucun.
La musique de Phasme est comme si l’on devant parcourir du doigt le doux bras d’une jolie asiatique, pourtant bardé de cicatrices et autres aspérités qui n’auraient pas lieu d’être.
On pense évidemment à Autechre en moins aventureux, mais le parallèle pourrait être fait avec les ambiances du Naphtaline d’ Ez3kiel, mais déchirées par un cisaillement industriel, et noyées dans un film noir.
L’Ep est de toute façon à écouter, ne serait ce que pour se plonger dans La Réalité, titre qui confine au sublime. Artiste à suivre, vraiment.







Disque téléchargeable ICI









4 titres – Autoproduit
Dat’







  • Share/Bookmark
  1. Jaylinx Says:

    Ce qui est bien avec les albums encore une fois gratuits, c’est que c’est encore une fois vraiment pas cher. Et là tout est encore une fois dit.

  2. Dat' Says:

    C’est tout à fait re-ça en plus… Et puis au moins on a pas trop à se plaindre si le contenu ne nous re-convient pas…

  3. Jaylinx Says:

    Ouais ça me re-rappelle le projet Talib Re-Kweli & Re-Madlib y’a quelques mois. Je revoyais des mecs redire que…

    Non rien…

  4. ~Sly~ Says:

    Ton blog m’intrigue, alors je profite du fait que tu présentes un album téléchargeable pour voir de quoi il retourne. 😮

  5. Blooguear Says:

    J’adore le nom.

    J’ESPERE QUE C’EST PAS NUL !!

  6. Dat' Says:

    Ben si tu n’aimes pas la musique electronique fardée d’une poudre experimentale, c’est mal barré. Sinon pourquoi pas.

  7. vlad1595 Says:

    J’aurais bien fait une vanne avec re-lou mais bon je trouve pas.

    Je choppe, je sais que j’aimerai vu les références de toutes façons…

  8. Aeneman Says:

    Vraiment excellent comme initiative…

    M’en vais de ce pas dl tout ça pour l’écouter 😎

  9. vlad1595 Says:

    XD

    Pendant un moment j’ai osé croire que notre symbiose musicale avait pris fin, en écoutant le disque j’me suis dit “ben non c’est le 4ème titre, “Notre Mère” qui est énorme, sublime…”

    Mais en fait j’écoutais le disque en shuffle sans le savoir, et le 4ème track, c’était bien “La Réalité” :love:

    Beau maxi en tout cas :jap: Et belle chronique parce que c’est assez chaud à décrire comme musique je trouve…

    Je retiens cette phrase qui déchire et qui est tellement vraie: “Phasme nous plonge la tête dans une flaque de merde pour mieux nous aider à contempler les nuages qui s’y reflètent…”

  10. Aeneman Says:

    Alors…mon petit Datura :)

    J’ai écouté et globalement même si le son est plutôt pas mal (surtout la track 2 en fait) je l’ai trouvé globalement…répétitif.

    Mais bon cet opinion va pas t’apporter grand chose à ton moulin tu me diras 😉

    C’était juste pour réagir après l’avoir écouté. Mais sympa quand même la démarche et le son dans sa globalité… 😀

    Amicalement,

    Aenem’

  11. Dat' Says:

    héhé promis j’essairai de degouter un album gratuit de Metal psychotique la prochaine fois 😉

  12. shoog, visiteur Says:

    Dans le genre disque autoproduit à la maison et gratuit il y a “furtherintime”. Vous pouvez télécharger l’album sur http://furtherintime.fr.
    C’est du rock/punk électro avec ses qualités et ses défauts de jeunesse :-)
    Si vous aimez diffuser le!
    enjoy it.

    Shoog

  13. kain2097 Says:

    Je profite que je passe par ici pour dire que j’ai écoutez, c’était sympa. :)

  14. Skorn Says:

    Putain j’me suis enfin décidé a écouter l’album de Phasme, il est singulierement bon ce mec. Excellent :afro:

  15. drill'n'roll, visiteur Says:

    comme album telechargeable je vous conseille syl kougai(deux point sur le i):la fille verte très belle album moins experimentale que phasme.Etonnant de maturité pour un deuxieme album.Je pense qui plaira au plus grand nombre des lecteurs de CHRONIQUE AUTOMATIQUE. style ambient indus idm
    Et aussi d’incise dans un style plus proche de phasme http://www.dincise.net

  16. Comix Says:

    Tiens ! Quelqu’un avait déjà parlé de Syl Kougaï avant moi et il a sacrément raison : ça déchire ! Je vais bientôt découvrir ce phasme alléchant (!), depuis que j’ai écouté “phasme obèse” de l’album “Moisissure” d’Igorrr (oui oui avec 3 r, encore un artiste méconnu qui envoie du pâté atomique), j’aime les phasmes !!! En fait, à travers toutes les chronique de Datura, on trouve des perles à télécharger gratuitement et ça c’est quand même bien cool !

  17. Dat' Says:

    Ah ! Je savais bien que j’avais entendu parlé de cette \fille verte\ dans ces pages, mais impossible de me rappeler où…
    Yep, j’aime en ce que fait Igorrr aussi… !

  18. Tai game chan online Says:

    Hello, i think that i saw you visited my site thus i came to return the favor.I’m attempting to find things to enhance my web site!I suppose its ok to use a few of your ideas!!

  19. Tai game java Says:

    Ive recently started a blog, the information you provide on this website has helped me greatly. Thank you for all of your time & work.

  20. Tai game Talking Tom Cat Says:

    Ive been absent for some time, but now I remember why I used to love this site. Thanks, Ill try and check back more often. How frequently you update your site?

  21. Tai game thien long bat bo 3D Says:

    An impressive share, I simply given this onto a colleague who has been performing a little analysis with this. And the man actually bought me breakfast because I uncovered it for him.. smile. So let me reword that: Thnx to the treat! But yeah Thnkx for spending some time go over this, Im strongly about it and really like reading on this topic. Whenever possible, as you become expertise, might you mind updating your blog post with additional details? It can be extremely helpful for me. Massive thumb up just for this post!

  22. Tai game anh hung xa lo Says:

    I was just looking for this info for some time. After six hours of continuous Googleing, at last I got it in your website. I wonder whats the Googles issue that does not rank this type of informative websites closer to the top. Generally the top sites are full of garbage.

  23. Website99 is a best website designing company in Delhi Says:

    we like to honor quite a few other online web-sites around the net, even though they arent linked to us, by linking to them. Beneath are some webpages worth checking out

Leave a Reply