Ricardo Tobar – Treillis


Petite brume au cœur cassé



Il y a des artistes qui vous écrasent le palpitant le temps d’un EP, vous défonce la tronche sur quelques morceaux, avant de disparaître dans les limbes de votre encéphale. Ricardo Tobar, chilien de son état, m’avait impressionné avec son EP sorti l’année dernière sur In Paradisium, le label de notre bien aimé Mondkopf. Joli petit diamant de techno ésotérique (ce n’est pas moi qui le dit, mais Tobar lui même), mélangeant quelques petits appels du pieds à l’Idm d’antan ou à des sonorités tribales, mais toujours après un long plongeon vers une piscine pleine de drogue. Et si l’Ep avait clairement marqué mon année musicale (Recuerdos sublime, Carnival complètement flippante), j’en suis venu à complètement oublier le mec, vraiment. Jusqu’à me balader dans les rayons de Shibuya et tomber nez à nez avec Treillis, nouvel album du chilien, que j’achète ni une ni deux, sans hésiter, malgré les lamentations de mon porte monnaie.

Et si j’espérais que la recette du dernier EP écouté allait être déroulée sur long format (ce qui est en partie vrai), je ne m’attendais pas à une telle démonstration, force tranquille techno versus mélodies tire larmes. Saveurs.







Si l’on pliait légèrement du dos sous les coups de butoirs de Tobar en 2012, avec des tracks hystériques, des rouleaux compresseurs qui ne faisaient clairement pas tache chez In Paradisium, passage à tabac sans pitié malgré la mélancolie ambiante du bordel, Ricardo Tobar semble avoir trouvé la paix sur cet album. Mais une paix branlante, nauséeuse, à l’image de l’introduction Sleepy, qui aurait pu se glisser sans peine dans un Duntisbourne Abbot, avec ses synthés cancéreux, sa mélodie de fin de vie, cette candeur désaccordée qui renvoi plus aux moignons qu’aux balançoires de squares.

C’est Organza qui nous permettra de cerner plus facilement Treillis : une techno-house-brumeuse-émo-mélodique du plus bel effet, pour danser le cœur à la main et la tête dans les comètes. Mais Tobar n’est pas un adepte des rails sans virevolte, et même sur une track aux apparats banals, le bonhomme va multiplier les sautes de rythmes déstabilisantes, les bugs sonores impromptus, les filtres progressifs, pour un millefeuille diamant.

Il faudra attendre la 4ème track, Hundreds, pour se prendre une vraie claque dans la tronche. La belle, la violente, celle qui te déplace la mâchoire sur le coté de quelques centimètres. Parce que si encore, ça commence de façon propre, avec respect et manières, en mode techno vaporeuse, ça va vite prendre son envol vers le soleil. Nappe cosmique qui te file le blues, rythme qui s’emballe légèrement, mélodie qui te donne l’envie de courir dans les champs de blés en écartant les bras. Et BOUM, un synthé de folie déroule ses arpèges et harponne le cœur, retourne le cerveau, détruit les hanches. C’est la danse, la peine, la déraison. C’est un truc que tu as envie d’écouter en club après trop de bières. C’est un truc que tu as envie d’avoir à pleine balle en rentrant chez toi dans une nuit zébrée de néons. C’est un truc que tu as envie d’entendre en faisant l’amour. En pleurant devant ton ordi après une rupture, à sauter dans toute ta chambre en tapant sur les murs. Tu as envie de faire du rap sur ce morceau. De danser. De courir. De planer toute une putain de nuit. Rien de spécial, ne te méprend pas. Mais putain, qu’est ce que c’est beau. Et ce n’est pas la conclusion non invitée en mode simili-braindance qui me fera dire le contraire.

Autre ravissement, Straight Line In The Water n’a pas à rougir de la comparaison, avec un rythme plus ralenti, un beat se rapprochant d’un battement de cœur un peu flingué, et surtout une mélodie candide et cristalline qui chiale sa mélancolie pendant plus de 6 minutes. C’est beau, céleste, tout ce que tu veux, mais c’est aussi défoncé par une bassline caverneuse échelle 5 sur Richter pour rehausser le tout. Toujours peu avare en surprises, détails et cassures en tout genre, le morceau semble traversé constamment par fantômes et conversations de l’au delà captées par hasard via une veille radio. Beau comme la mort.

Essen, un des plus beaux morceaux de Treillis, et pourtant presque vu comme un interlude du haut de ses 3 minutes (tous les morceaux font entre 5 et 7 min), fourmille de détails, de frottements, de bruits bizarres. Assistons à la naissance d’un monstre, jeune vélociraptor cassant doucement la coque de l’œuf. Et puis cette mélodie, lunaire, folle, absolue, qui agonise dans ce laboratoire funèbre. Petite brume au cœur cassé, angoissante et angélique dans le même mouvement.





Mais Tobar ne se limite à la techno claudiquante, et injecte parfois une vraie progression façon fusée Ariane dans ces morceaux. Otte’s Denial commence comme un morceau tranquille, renvoyant légèrement à l’Ep précédant avec ses nappes dissonantes et son rythme tribal. Mais l’on va vite sentir que le tout semble vouloir prendre le large, à coup de saturations étouffées, et de mur du son contenu ne demandant qu’à fulminer. Ce qui ne manquera pas d’arriver après quelques minutes, le chilien conviant les Ufo pour un dernier à broyer les colonnes, tous synthés dehors, avant un long déclin assez planches du Canada.

Et ce cérémonial doucement shoegaze se retrouvera sur quelques autres track de Treillis, comme sur le très beau final Le Quartier du Quatrième, à la rythmique chaotique, énervée, tabassant un nombre incalculables de synthés qui tourbillonnent dans tous les sens, entre les sourds qui servent de drone dans le fond, les mélancoliques qui remplissent le quota émo, les cristallins tout guillerets qui s’enivrent à n’en plus finir, et les quelques saturations extra-terrestres pour rajouter au vertige. Ca sent grave l’opium, ça n’en fini plus de se déplier, c’est Warp techno x Nuggets Original Artifacts x Boredoms, et ça fait du bien après 55 minutes de baston quasi intégral.

On a Back Home pour poser l’ambiance également, juste avant, fresque ambiant beatless préparant le décollage du couloir de la dope du dessus. Pas forcément le plus plaisant des morceaux quand on a des bijoux comme Essen un peu avant, mais ce n’est pas désagréable non plus. If I love you, pré-single, tape dans la techno angélique, en apesanteur, légèrement flippante aussi.

Reste que Tobar sait aussi appuyer assez fort pour nous faire sauter les tympans, noyant ces amours de douceurs dans un pilonnage agressif, ici présent via Garden, morceau à la rythmique quasi industrielle, qui n’en fini plus de vociférer, en sortant ses claviers les plus rugueux. La couleur sadboyz est toujours présente, tentant de se frayer un chemin sous les attentats, ici aidée par des voix bizarres, maltraitées, découpées, mais construisant néanmoins une vraie mélodie. L’usage de la voix que l’on retrouvera aussi dans l’excellent Mirror, exercice frôlant le techno-2step avec ses samples cutés, ses beats difficilement prévisibles même si une ossature binaire tente, difficilement, de se poser comme ossature d’un morceau qui n’arrête pas de se briser, de se cabrer, hypnotique.






Si Treillis me plait, c’est évidemment grâce à ses mélodies pleines de chagrins, avec cette facette « club trempé dans la tristesse » fortement présente, dancefloor des larmes, baise de rupture. Danser seul dans sa bulle, écrasé par le stupre du monstre foule. Sauf Ricardo Tobar se démarque du simple disque de Techno émo avec cette tendance à nous submerger de détails, de bugs, d’aggravations sonores impromptues, transformant de beaux squelettes linéaires en guerre des tranchées. C’est crade mais pur, cristallin mais traumatisé. On se retrouve avec un disque endommagé, carambolé à chaque seconde, mais qui n’oublie jamais cette forte propension à nous faire voir les étoiles. In Planetarium ? Peut-être.

Mais Ricardo Tobar, dans son club moite et mélancolique, c’est surtout l’irrépressible envie de nous mêler à la masse tourbillonnantes des corps.






Salut je suis la petite fée émo qui vient pour voler ton coeur. Clique sur le superbe Straight Line in the water ou Hundreds stp.






11 Titres – Desire / Modulor

Dat’

FACEBOOK

TWITTER




  • Share/Bookmark
Tags: , , , , ,
  1. Fozzy Says:

    Hundreds défonce tellement !
    J’écoute des que j’ai le temps le reste du disque, mais merci beaucoup pour la découverte !

  2. Amano Says:

    Salut Dat’, merci pour cette chronique, Ricardo Tobar est un bon.

    Juste un lien pour un album a chroniquer d’urgenceeeeeeeeeeeeeeeee! SAMARIS de…Samaris ^^
    UNE CLAQUE!
    http://www.indie30.com/news/36-news-archive/981-samaris-pull-together-eps-for-international-debut.html

  3. Dat' Says:

    Fozzy ==> Oui Hundred est une tuerie, meilleur morceau du disque avec Straight Line On The Water.
    Mais le reste se defend très bien, tu vas voir…

    Amano ==> Merci pour le conseil, je ne connaissais pas Samaris, je vais ecouter ça !

    Dat’

  4. Nil Says:

    Excellent album.
    Et yo! mec :)

  5. what is the best thing for pigmentation on face Says:

    go here for the best wrinkles around mouth treatment info available

  6. antioxidant serum Says:

    go here for the top get rid forehead wrinkles info available

  7. what is the best thing to do for a dry face Says:

    get the top antioxidant serum info available

  8. what is the best thing for dry face skin Says:

    click here for the best natural wrinkle treatment info anywhere

  9. c serum Says:

    go here for the greatest how remove face spots info available

  10. best vitamin c serum Says:

    click here for the top anti aging serums info around

  11. what is the best thing for pigmentation on face Says:

    see here for the top wrinkles around lips info around

  12. vitamin c serum for body Says:

    see here for the best hyaluronic acid vitamin c serum info available

  13. big clocks Says:

    click here for the greatest minute hands around

  14. eliminate wrinkles around eyes Says:

    get the best what is the best thing to do for dry skin on your face info anywhere

  15. fix wrinkles Says:

    see here for the top what is the best thing for dark spots on your face info around

  16. aloe vera gel for acne Says:

    go here for the best how to get rid of wrinkles around mouth info anywhere

  17. vitamin c serum for face Says:

    go here for the best wrinkles around lips info available

  18. what is the best thing for dark spots on your face Says:

    see here for the top get rid forehead wrinkles info anywhere

  19. this contact form Says:

    see here for the top top led flashlight available

  20. try this out Says:

    get the top LED Flashlight anywhere

  21. This Web page Says:

    click here for the best torch lite available

  22. Latasha Says:

    Pues identificando apropiadamente tus síntomas, vas a
    saber paso a paso cómo recuperar tu salud en las próximas cuatro semanas.

    Feel free to surf to my blog post; remedios casero para la colitis
    (Vivaciousrat5948.Snack.ws)

  23. LED Flashlight Says:

    see here for the best 18650 Battery anywhere

  24. get more info Says:

    go here for the greatest clock synchronization software around

  25. This Web site Says:

    get the best Simon Flashlights anywhere

  26. Tamera Says:

    Con ayuda, pudo progresar la imagen que tenía de sí y sus hábitos alimentarios.

    M Nuestro Blog :: Web Site

  27. Cassie Says:

    Intentaremos tenerlo listo comics para adultos
    (mgtzon.com) el
    Salón del Cómic de Barna pero es un poco justo.

  28. This Web-site Says:

    click here for the top 18650 Rechargable Battery anywhere

  29. vitamin c serum Says:

    see here for the best anti aging serum available

  30. Alannah Says:

    Las comidas proteicas y sin hidratos de carbono resultan menos caloricas, mas poco
    saludables como perder barriga y cintura rapidamente – http://www.0540.ru/?option=com_k2&view=itemlist&task=user&id=142618 – poco efectivas a
    largo plazo.

  31. Tai game Temple Run 2 Says:

    Great I should certainly pronounce, impressed with your site. I had no trouble navigating through all the tabs and related information ended up being truly easy to do to access. I recently found what I hoped for before you know it at all. Quite unusual. Is likely to appreciate it for those who add forums or anything, website theme . a tones way for your customer to communicate. Excellent task..

  32. Tai game pikachu kawai Says:

    hello there and thank you on your info Ive certainly picked up anything new from proper here. I did then again experience some technical points the use of this web site, as I experienced to reload the site a lot of occasions prior to I could get it to load correctly. I had been wondering if your hosting is OK? Now not that I am complaining, but sluggish loading cases occasions will often have an effect on your placement in google and can damage your high-quality score if advertising and ***********|advertising|advertising|advertising and *********** with Adwords. Well Im including this RSS to my email and could look out for a lot more of your respective exciting content. Make sure you update this again soon..

  33. Tai game Talking Tom Cat Says:

    I was on Twitter looking for Neiko Tools Cordless Tools when I found a link to this blog, happy I stopped by Cheers

  34. Tai game do sat mobile Says:

    hello!,I love your writing so so much! share we keep in touch more about your article on AOL? I require a specialist on this house to solve my problem. Maybe thats you! Looking forward to look you.

  35. Tai game bay ga xam lang Says:

    I am not positive where youre getting your information, however good topic. I needs to spend some time studying much more or understanding more. Thank you for excellent info I was looking for this information for my mission.

  36. Kieran Says:

    Puesto que los mastodontes experimentan no menos de seis trimestres
    de embarazo, Ellie está más que lista para percibir a su cría.

  37. COUNTERSTRIKE Says:

    I enjoy the information on your site. Thank you!.
    COUNTERSTRIKE http://www.he.idv.tw/~photo/home.php?mod=space&uid=98434&do=profile

  38. Lynn Says:

    I think that what you typed made a great deal of sense.
    But, think on this, what if you composed a catchier post title?
    I mean, I don’t want to tell you how to run your website, but what if you added
    a headline that makes people desire more? I mean Ricardo Tobar – Treillis Blog Archive
    Les Chroniques Automatiques is kinda vanilla.

    You might glance at Yahoo’s front page and note how they create news headlines to get
    viewers interested. You might try adding a video or a related pic or two to
    get readers interested about everything’ve written. Just my opinion, it might bring your posts a little bit more interesting.

    Feel free to surf to my site; garcinia cambogia reviews (Deloris)

  39. retro curtain fabric uk Says:

    Attractive element of content. I just stumbled upon your weblog and
    in accession capital to say that I acquire actually loved account your blog posts.
    Anyway I’ll be subscribing on your feeds or even I success
    you get admission to persistently fast.

Leave a Reply